Accéder au contenu principal

Chronique Dracula de Bram Stoker

Livre de poche
604 pages
5€90

Résumé:
Jonathan Harker, jeune notaire, est envoyé en Transylvanie pour rencontrer un client, le comte Dracula, nouveau propriétaire d'un domaine à Londres. À son arrivée, il découvre un pays mystérieux et menaçant, dont les habitants se signent au nom de Dracula. Malgré la bienveillance de son hôte, le jeune clerc ne peut qu'éprouver une angoisse grandissante. Très vite, il se rend à la terrifiante évidence : il est prisonnier d'un homme qui n'est pas un homme. Et qui partira bientôt hanter les nuits de Londres... 

Mon avis:
16/20

     C'est en Transylvanie que Jonathan Harker, jeune notaire, doit mener sa première mission seul. Il doit y retrouver son client, le comte Dracula, afin de régler les derniers détails concernant la maison que ce dernier a récemment acquise à Londres. Cependant, le séjour de Jonathan Harker dans le château du comte Dracula va se révéler être bien plus étrange que prévu. Rapidement, la peur s'empare de lui et la sensation d'être prisonnier commence à germer dans son esprit. Il doit à tout prix s'échapper de ce château et empêcher le comte Dracula, cet être bien moins humain qu'il y paraît, d'aller semer la terreur à Londres, où il a désormais élu domicile. C'est dans une bataille plus que périlleuse que Jonathan et quelques amis de confiance se lancent. Une bataille de laquelle tous risquent de ne pas réchapper.

     Dracula, pour moi, c'est le roman fondateur du mythe du vampire, celui qui a certainement dû inspirer les romans contemporains du genre. Du coup, j'imaginais vraiment quelque chose de très angoissant, littéralement terrifiant. Je m'imaginais errer dans le château du comte Dracula en compagnie de Jonathan pendant tout le récit et sentir l'ombre du vampire planer, sombre et pesante. Bon, de ce point de vue là, j'ai été déçue, il faut bien l'avouer mais pour le coup, Bram Stocker m'a énormément surprise en m'offrant quelque chose d'extrêmement différent de l'idée que je m'étais faite de ce roman et, au final, j'ai énormément apprécié cette lecture qui m'a emmenée sur des chemins bien différents de ceux que j'avais pu imaginer. Ce roman n'est pas vierge de tout point négatif mais ils n'ont pas pour autant gâché ma lecture et les points positifs qu'il comporte en font vraiment une très très bonne lecture que je ne peux que vous recommander.

     J'ai vraiment beaucoup aimé le style d'écriture de Bram Stoker tout au long de ma lecture. La plume est fluide et vraiment très agréable et facile à lire. De plus, l'auteur a vraiment su gérer d'une main de maître tout son récit de la première à la dernière page. Tout est vraiment extrêmement bien pensé, bien travaillé et emboité à la perfection. Seuls quelques facilités dans le récit et des longueurs parfois trop présentes entachent un peu le tout, sinon, globalement, je n'ai vraiment rien à redire. La plume de l'auteur ainsi que son imagination et le fait que le récit soit construit sous forme d'extraits de journaux ou de lettres contribue vraiment à dynamiser le roman et m'a vraiment rendue très accro à ma lecture.

     Dès les premières pages, nous faisons donc la connaissance de Jonathan Harker et du conte Dracula à travers le journal tenu par Jonathan. J'ai vraiment aimé la mise en place de toute l'histoire, des différents personnages que nous allons suivre ainsi que celle du château de Dracula, que je regrette de ne pas avoir pu plus explorer d'ailleurs. Les premiers chapitres sont vraiment très addictifs, la tension monte rapidement, l'action est elle aussi présente et tout ceci annonçait vraiment un roman explosif. Finalement, comme je le disais plus haut, Bram Stoker est parti complètement à l'opposé de ce que j'imaginais et je m'en suis rapidement rendue compte puisque de nombreux autres personnages prennent la parole dès les premiers chapitres. L'installation de l'univers de ce roman est vraiment passée comme une lettre à la poste pour moi, aucun souci, aucune longueur, au contraire, j'avais extrêmement hâte de découvrir la suite. Et j'ai vraiment bien fait d'être enthousiaste parce que je n'ai vraiment pas été déçue du voyage dans l'univers de Dracula.


     Un univers qui est vraiment exactement comme je l'avais imaginé : sombre, dur, cruel aussi. Franchement, je me suis prise au jeu, je me suis complètement laissée embarquer dans tout ce que Bram Stoker a imaginé. J'ai vraiment adoré toute la première partie avec la découverte de Dracula et de son château mais aussi tout ce qui arrive après, concernant d'autres personnages. La tension était vraiment belle et bien présente, certes pas telle que je l'avais imaginée dans une sorte de huis clos, mais elle a vraiment su me scotchée quand même. Tous les codes du mythe du vampire sont réunis dans le récit et contribuent non seulement à l'intrigue mais surtout à rendre l'atmosphère toujours plus dense et la tension des personnages presque palpable. En bref, j'ai vraiment tout adoré de cet univers légèrement terrifiant, très travaillé au niveau de l'aspect vampirique et j'aurai vraiment adoré en connaître encore plus sur l'Histoire des vampires et le passé de Dracula notamment.

     Même si le passé de Dracula n'est pas abordé dans le récit, ça n'empêche absolument pas l'intrigue d'être ultra bien menée de la première à la dernière page ! Bram Stoker ne fait pas les choses à moitié puisque, quand on y prête bien attention, on se rend compte que son histoire s'étend sur une période de mai à novembre, ce qui n'est pas rien et qui rend tous les évènements qui s'y déroulent d'autant plus crédibles. Selon moi, l'intrigue est aussi divisée en trois parties au niveau du rythme, des décisions qui sont prises et des péripéties qui en découlent. La première partie se concentre évidemment sur Jonathan et son séjour chez le comte Dracula, l'action y est donc moins présente mais les découvertes et les questionnements sont extrêmement nombreux et c'est dans cette partie, qui m'a beaucoup plue, que l'on rencontre tous les personnages et que les enjeux commencent à être posés.

     La deuxième partie se concentre plus sur les autres personnages. Lucy Westenra et Mina Harker prennent une place beaucoup plus importante dans cette partie et ajoutent une touche féminine, une touche de douceur à cette intrigue surtout portée par les hommes. C'est bien là l'un des points qui m'a posé problème. J'ai trouvé le rôle des femmes très mince dans l'intrigue, bien que Mina soit vraiment très courageuse, j'ai trouvé que les femmes étaient parfois trop prises pour des petites choses fragiles et que leur rôle de victime ou potentielle victime était un peu trop facile.
     Autre point négatif, tant que j'y suis : je veux bien comprendre que Dracula ayant été publié en 1897, les différents groupes sanguins n'étaient pas encore connus mais quand même qu'une femme (encore) subisse 4 ou 5 transfusions sanguines (j'ai perdu le compte) par 4 ou 5 hommes différents sans problème, je trouve cela un peu tiré par les cheveux.


     Bref, une fois ce petit détail digéré, j'ai tout de même beaucoup apprécié tous les personnages que l'on côtoie dans ce récit. Jonathan Harker, après avoir été le personnage principal de la première partie du récit, est un peu délaissé et c'est bien dommage parce que c'est un personnage très intéressant et j'aurai aimé passé plus de temps en sa compagnie, notamment pour suivre sa fuite hors du château de Dracula, dont on ne sait finalement que très peu de choses. Parmi les autres personnages de ce roman, Van Helsing et le Dr Seward prennent énormément de place et c'est une bonne chose parce que j'ai adoré leur esprit très scientifique, très cadré et leur engagement dans la bataille contre Dracula. Enfin, nous avons Lord Godalming et Quincey, dont les rôles sont moins importants et qui m'ont donc moins subjuguée.

     Les deuxième et troisième parties du récit sont vraiment très loin de ce que j'aurai pu imaginé mais m'ont tout autant ravie que la première. Les enjeux de l'intrigue sont de plus en plus clairement définis ainsi que ce que cela implique pour les personnages. De ce fait, l'action est extrêmement présente et malgré quelques petites pertes de rythme parfois, l'ensemble est vraiment très addictif et se lit ultra rapidement. J'ai vraiment beaucoup aimé ce que Bram Stoker a fait de cette histoire, ce qu'il a imaginé m'a vraiment semblé très cohérent et très bien mené. Les différentes étapes de l'histoire ne s'enchainent pas trop rapidement, comme je le disais, la période de temps sur laquelle se déroule le récit est longue et le récit n'en est que plus crédible. J'ai vraiment adoré suivre cette épopée, les aventures et les différentes prises de décisions des personnages ont su me tenir en haleine jusqu'aux toutes dernières pages.

     Ces dernières pages parlons-en : elles n'ont su que moyennement me satisfaire. C'est vraiment dommage mais j'ai trouvé qu'après tout ce que nos personnages avaient vécu, après toutes ces péripéties, toutes les épreuves traversées, l'auteur n'avait pas vraiment su leur rendre justice en leur offrant une fin digne de ce nom. J'ai trouvé le dénouement un peu simple, un peu trop facile. Même si l'action est présente et que le doute est parfois permis concernant l'issue du roman, je suis un peu mi-figue mi-raisin pour le coup. Heureusement, même si cette fin n'est pas tout à fait à la hauteur du reste du roman, elle n'entache pas mon ressenti vraiment très bon pour cette lecture, que je ne peux que vous recommander. 

Les +: une mise en place très rapide, un format intéressant, un récit fluide et bien écrit, des personnages attachants, de l'action, pas de précipitation dans le récit
Les -: des longueurs très présentes et quelques facilités/clichés, une fin moyennement satisfaisante

     Dracula c'est vraiment le roman qui a posé les bases des romans de vampires contemporains, c'est un classique que tout le monde devrait lire et surtout c'est un classique que tout le monde peut lire, selon moi. Je m'explique : avant ma lecture, je pensais plonger dans un roman en huis clos, presque une histoire d'horreur entre Jonathan Harker et Dracula, au final, ce ne fut vraiment pas le cas, cette lecture n'est absolument pas à glisser dans le genre "horreur" même si certaines scènes sont un peu plus sensibles que d'autres. De plus, l'action est bien présente, dans toutes les phases de l'avancée du récit et la narration sous forme de journaux, de lettres etc confère un rythme vraiment excellent à l'intrigue qui s'étale tout de même sur une longueur de neuf mois. Autre point positif, l'écriture de Bram Stoker, qui est vraiment extrêmement bien maitrisée et très entrainante du début à la fin.  Quelques petits points négatifs ont fait baisser mon appréciation de  ce livre, je pense notamment à la place très secondaire de la femme dans l'intrigue et à certaines petites longueurs pouvant se faire ressentir parfois. La fin quant à elle m'a laissée mitigée, je l'ai trouvée presque trop facile même si elle reste très bine rythmée et intéressante, elle ne fut, selon moi, pas à la hauteur du reste du récit.
     En conclusion, je ne m'attendais absolument pas à ça, je ne l'avais pas imaginé comme ça mais j'ai vraiment passé un agréable moment de lecture et si vous n'avez pas lu ce roman, je vous recommande vivement de vous y intéresser.


*****
Tous les GIFs viennent du site Giphy

Commentaires

  1. J'adore ce livre. Et l'adaptation de Coppola est génialissime !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Merci de votre visite :) si je ne réponds pas à tous les commentaires, je les lis tous, alors merci :) et à bientôt :)

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique La dernière étoile, tome 3 de La 5ème Vague de Rick Yancey

Robert Laffont collection R 418 pages 17€90
Résumé: À L'AUBE DE LA 5e VAGUE...
Ils sont parmi nous. Ils sont dans leur vaisseau. Ils sont nulle part. Ils veulent la Terre. Ils veulent qu'elle nous revienne. Ils sont venus nous exterminer. Ils sont venus nous sauver...
Cassie a été trahie. Ringer aussi. Et Zombie. Et Nugget. Et les 7,5 milliards d'humains qui peuplaient notre planète. Trahis par les Autres, et maintenant par eux-mêmes. En ces derniers jours, les rares survivants sur Terre se retrouvent confrontés au dilemme ultime: sauver leur peau... ou sauver ce qui les rend humains.
Mon avis: (Attention, La dernière étoile est le troisième et ultime tome de la trilogie La 5ème Vague. Si vous souhaitez éviter tout spoiler concernant les tomes précédents, je vous conseille de lire ma chronique du premier tome La 5ème vague ou ma chronique du deuxième tome La mer infinie.)
18,5/20 Presque un coup de coeur
     La stratégie d'attaque des Autres, pensée depuis de très nombreuse…

Chronique The Book of Ivy tome 2 The Revolution of Ivy d'Amy Engel

Lumen 322 pages 15€00
Résumé: J'ai tout perdu. Mon foyer. Ma famille. L'homme que j'aime.
Ce serait si facile de capituler, de fermer les yeux et d'attendre que la faim et la soif aient raison de moi. Ou bien qu'une bête sauvage me trouve. Ou même un autre survivant... Mais je refuse d'abandonner. J'en ai terminé avec la lâcheté. Il est temps pour moi d'agir, enfin.
Bishop me l'avait bien dit, cet univers hostile ne pardonne pas la moindre erreur. Et au-delà de la barrière, c'est encore pire. L'hiver approche, et si je veux survivre, il va me falloir trouver de l'eau, des vivres, un abri. D'autres condamnés avec lesquels m'allier. Mais surtout, je vais devoir faire un choix: dois-je oublier ma vie d'avant, me venger de ceux qui m'ont trahie... ou mener, purement et simplement, la révolution?
Car je ne suis plus une Westfall, ni une Lattimer. Simplement Ivy. Et je suis enfin libre.
Deuxième et dernier tome de la série The Bo…

Chronique The Mortal Instruments - Les Origines tome 3 La Princesse Mécanique

PKJ 604 pages 18€15
Résumé:
Tessa devrait être heureuse. N'est-elle pas sur le point de se marier? Pourtant, alors qu'elle se prépare pour la cérémonie, l'étau se resserre autour des Chasseurs d'Ombres. Un nouveau démon est apparu, intimement lié au Magistère, l'homme qui a prévu de détruire les Chasseurs. Il ne lui manque plus qu'un seul élément pour parfaire son armée d'automates sans pitié: Tessa. Mais, avant de mettre la main sur elle, il devra affronter Will et Jem, prêts à tout pour protéger l'élue de leur coeur...

Mon avis:
(Attention: La Princesse Mécanique est le troisième tome de la trilogie préquel, Les Origines, de The Mortal Instruments. Pour éviter tout spoiler, je vous conseille de lire mes chroniques des tomes précédents: L'Ange Mécanique et Le Prince Mécanique.)


20/20 Coup de coeur

     Depuis son arrivée à Londres, Tessa a mûrit, elle a grandit, elle a apprit énormément de choses à son sujet ainsi que concernant la réalité du monde q…