Accéder au contenu principal

Chronique The Mortal Instruments tome 2 La cité des Cendres de Cassandra Clare

Attention, il s'agit d'un tome 2! Pour éviter les spoilers, je vous invite à aller lire ma chronique du premier tome.

PKJ
524 pages
18€15

Résumé:
Le Monde Obscur est en émoi depuis le meurtre mystérieux d'un loup-garou devant le Hunter's Moon. Du côté des Chasseurs d'Ombres, Valentin est de retour et une guerre sanglante se prépare.

Pris dans la tourmente des évènements, Clary et Jace se lancent à corps perdu dans la lutte sans merci qui oppose les défenseurs du bien aux forces du mal. Un combat qui les mènera des souterrains de la Cité Silencieuse aux eaux sombres de l'East River...

Mon avis:
17/20

     La guerre entre les Chasseurs d'Ombres et Valentin a véritablement pris place dans le premier tome de cette série et c'est après une révélation incroyable que l'on retrouve des personnages chamboulés et pourtant déterminés à unir leurs forces, quelles qu'elles soient, pour arrêter Valentin dans sa progression. Face à la détermination féroce de Valentin, Clary, Jace, Simon et tous les autres ne sont pas au bout de leurs peines et surtout de leurs surprises. La guerre continue dans ce deuxième tome de The Mortal Instruments et chaque bataille pourrait s'avérer déterminante et faire pencher la balance du côté du Bien ou au contraire du côté du Mal.

     Ce n'est plus vraiment nouveau maintenant, je suis une grande fan du monde de The Mortal Instruments de Cassandra Clare et ce depuis ma lecture de la trilogie des Origines pour laquelle j'ai eu un coup de coeur et qui est vraiment une petite pépite du genre fantastique young adult. De plus, j'ai beaucoup aimé ma lecture du premier tome de cette série principale, c'est pourquoi je me suis lancée dans le deuxième tome La Cité des Cendres avec toujours autant d'attentes. Des attentes qui ont principalement été comblées même si ma préférence va toujours à la trilogie des Origines. En tout cas, j'ai une nouvelle fois passé un très bon moment avec cette lecture et c'est bien le plus important.

     Tout d'abord, comme d'habitude, ce que j'adore dans un premier temps quand j'ouvre un roman de Cassandra Clare, c'est bien de retrouver cette auteur et son écriture qui ne manque jamais de faire palpiter mon petit coeur. J'ai craqué pour cette plume dès ma lecture du premier tome des Origines et mon amour pour cette auteur n'a fait qu'augmenter depuis. Néanmoins, ici, avec les deux premiers tomes de The Mortal Instruments, écrits avant les Origines, on sent que son style d'écriture est un peu moins mûr et que cette série principale est écrite dans un style très young adult, qui séduira tout de même les jeunes lecteurs comme les moins jeunes. Si je suis un peu moins séduite par le style de l'auteur dans ces deux premiers tomes, il n'en reste pas moins que je retrouve les prémices de cette écriture que j'adore et que je vais certainement retrouver progressivement au fil de mon avancée dans la série. Nous avons déjà affaire à une plume fluide et simple à lire, très douce et parfois même poétique tout en étant aussi parfaitement adaptée aux scènes d'action. Les descriptions des émotions et des différentes actions sont simplement parfaites pour nous faire plonger toujours plus profondément au coeur de l'histoire, aux côtés des Chasseurs d'Ombres dans cette bataille épique et palpitante.

     C'est d'ailleurs cet univers, les Chasseurs d'Ombres, les Créatures Obscures et la guerre qui a pris place depuis le premier tome qui sont le pilier de cette série. Dans ce deuxième tome, on retrouve l'univers et les personnages que nous connaissons déjà et Cassandra Clare introduit beaucoup de nouveautés, pour notre plus grand plaisir. Bien sûr, ce n'est que le deuxième tome et l'auteur ne nous offre que quelques petites choses à nous mettre sous la dent sans vraiment aller vraiment en profondeur, on se doute qu'elle garde des atouts dans son jeu pour les prochains tomes et au final, même comme ça, elle parvient à approfondir, doucement mais sûrement son univers et à nous y rendre toujours plus accro. J'adore cet univers, je suis complètement fan de ce que l'auteur en a fait et de ce qu'elle y intègre au fil des tomes et j'ai vraiment hâte de voir où son imagination débordante va bien pouvoir la porter dans les prochains tomes, qui sont encore bien nombreux.

     La Cité des Cendres commence sur un prologue extrêmement alléchant, plein de magie et de nouveautés aussi intrigantes qu'angoissantes. Ces premières pages donnent vraiment le ton du récit, auréolées de mystères et de noirceur, elle nous font nous interroger toujours plus grandement sur les intentions de Valentin et ce qu'il manigance pour parvenir à ses fins (et ça n'a pas l'air joli joli). 


     Ce prologue et le début de la première partie du récit permet donc de remettre les choses en perspective et de replacer tout ce petit monde dans l'esprit des lecteurs, ce qui est toujours appréciable. Grâce à ces petits rappels et à ce boost d'énergie que l'auteur nous offre dès les toutes premières pages, on replonge très rapidement et surtout très facilement dans le vif du sujet, avant de poursuivre l'intrigue et de découvrir les nouvelles ficelles imaginées par Cassandra Clare.

     L'histoire de La Cité des Cendres est découpée en trois parties distinctes, les deux premières moins riches en action que la troisième. En effet, dans les deux premières parties, on retrouve nos personnages et on suit surtout leurs évolutions respectives. J'ai trouvé cela ultra intéressant, l'imagination de l'auteur est juste époustouflante et j'ai beaucoup aimé ce qu'elle a construit sur ce début de tome, des portes s'ouvrent et des opportunités apparaissent pour les personnages et l'approfondissement de l'intrigue. De plus, même si elle est moins présente que dans la troisième partie du roman, l'action est belle et bien présente et permet en quelque sorte de préparer le terrain pour la suite des évènements. Personnellement, j'ai beaucoup aimé ces deux premières parties dont le rythme est certes assez lent mais qui permet aux personnages de prendre plus d'ampleur, dans leurs bons comme dans leurs mauvais côtés.

     En effet, les personnages sont énormément approfondis au cours de ce deuxième tome, on apprend à les connaître toujours plus et les relations entre les uns et les autres bougent beaucoup, ce qui n'est pas forcément que positif malheureusement. De plus, de nouveaux personnages font leur apparition et permettent d'enrichir encore tout ça et de donner encore un peu plus de relief et de caractère à nos personnages.
     Commençons par mon personnage préféré de ces deux premiers tomes : Simon. Le seul humain pure souche de la bande gagne beaucoup en assurance et en maturité au cours de ce tome, il change beaucoup et toutes ces péripéties permettent de le placer un peu plus sur le devant de la scène. J'adore ce personnage charmant, touchant et tellement aimant envers Clary, qui aurait pourtant bien besoin d'être un peu secouée parfois. Heureusement, l'intrigue autour de Clary est vraiment juste ultra addictive et on en oublie presque ses incertitudes amoureuses et le triangle amoureux passablement énervant qui se forme. D'autant plus que Jace a aussi un comportement parfois agaçant mais bon, comme le mystère autour de ces deux-là s'épaissit toujours plus, je leur pardonne leurs petites sautes d'humeur. Surtout que Jace a affaire un nouveau personnage, L'inquisitrice, dont le comportement très injustice à l'égard de Jace, très violent même parfois, m'a rendu ce dernier beaucoup plus sympathique et m'a surtout rappelé pourquoi j'avais su l'apprécier dans le premier tome.
     Concernant les autres personnages, ils sont toujours aussi intéressants à découvrir et sont encore plus approfondis dans ce nouveau tome. J'aime beaucoup la relation Isabelle/Alec, ainsi que le duo Alec/Magnus mais il y a aussi Luke qui prend plus de poids et Maia, que j'espère retrouver dans le prochain tome.

     La troisième partie du récit est celle comportant le plus d'action et de rebondissements, parfois un peu prévisibles sans pour autant que cela gâche mon plaisir à la lecture. Cassandra Clare nous offre beaucoup de révélations, encore très subtiles et que j'ai hâte de voir approfondies au cours du prochain tome, notamment au sujet des pouvoirs que possèdent Clary et Jace et de leur relation réelle. Les questionnements vont donc bon train mais l'émotion est aussi de la partie, permettant de remettre Jace et Clary dans le droit chemin pour que je retrouve plus d'empathie à leur égard. Le rythme de cette troisième partie est très satisfaisant et se termine en feu d'artifice d'action, de rebondissements et de questionnements dans les derniers chapitres.

     En effet, l'affrontement entre les Chasseurs d'Ombres et Valentin dans les derniers chapitres est vraiment explosif et carrément juste ultra palpitant. Forcément les interrogations sont au rendez-vous concernant les pouvoirs de nos personnages mais aussi à propos des relations qui se font et se défont. De plus, et comme c'est une habitude avec les romans de Cassandra Clare, les dernières pages tiennent vraiment le lecteur en haleine pour le laisser sur les fesses avec une fin tellement positivement frustrante qu'il n'a plus qu'une seule envie : se jeter sur le troisième tome pour enfin obtenir toutes les réponses à ses questions ! C'est bien simple, j'ai adoré cette fin et j'ai extrêmement hâte de découvrir ce que Cassandra Clare aura imaginé pour le troisième tome.


Les +: le rythme, l'action, les rebondissements, la plume de l'auteur... en bref, tout ce que j'ai déjà aimé dans le premier avec en plus des découvertes extrêmement originales 
Les -: un triangle amoureux agaçant, et comme le premier tome, La Cité des Cendres reste moins épatant que Les Origines

     Si j'avais eu un énorme coup de coeur pour Les Origines, la série principale de The Mortal Instruments ne démérite pas pour autant et avec ce deuxième tome, La Cité des Cendres, j'ai passé un très bon moment de lecture. Je suis toujours absolument fan de l'univers des Chasseurs d'Ombres et surtout de la plume de Cassandra Clare, une plume tout terrain, aussi bien taillée pour offrir énormément d'émotions à son lecteur que pour les scènes d'actions pures et dures.  Le rythme de ce deuxième tome pourra sembler un peu trop lent à certains lecteurs, personnellement, cela ne m'a pas dérangée et j'ai adoré au contraire prendre le temps d'apprendre à connaître et de donner toujours plus de relief aux personnages. Certes, ce tome sert un peu de tome de transition puisqu'il nous apporte plus de questionnements que de réelles réponses mais cela ne m'en met que plus l'eau à la bouche ! De plus, certains personnages m'ont parfois franchement agacée mais tout est vite oublié grâce aux rebondissements épatants de la fin de ce tome qui ont su me charmer et me faire ressentir énormément d'empathie pour tous les personnages. Après ces montagnes russes autant au niveau des émotions que de l'action, j'ai plus que hâte de pouvoir lire la suite des aventures de nos personnages dans le troisième tome de The Mortal Instruments.


Mes avis sur les autres tomes : 
Les Origines : tome 1 - tome 2 - tome 3
The Mortal Instruments : tome 1

*****
Tous les GIFs viennent du site Giphy

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique La dernière étoile, tome 3 de La 5ème Vague de Rick Yancey

Robert Laffont collection R 418 pages 17€90
Résumé: À L'AUBE DE LA 5e VAGUE...
Ils sont parmi nous. Ils sont dans leur vaisseau. Ils sont nulle part. Ils veulent la Terre. Ils veulent qu'elle nous revienne. Ils sont venus nous exterminer. Ils sont venus nous sauver...
Cassie a été trahie. Ringer aussi. Et Zombie. Et Nugget. Et les 7,5 milliards d'humains qui peuplaient notre planète. Trahis par les Autres, et maintenant par eux-mêmes. En ces derniers jours, les rares survivants sur Terre se retrouvent confrontés au dilemme ultime: sauver leur peau... ou sauver ce qui les rend humains.
Mon avis: (Attention, La dernière étoile est le troisième et ultime tome de la trilogie La 5ème Vague. Si vous souhaitez éviter tout spoiler concernant les tomes précédents, je vous conseille de lire ma chronique du premier tome La 5ème vague ou ma chronique du deuxième tome La mer infinie.)
18,5/20 Presque un coup de coeur
     La stratégie d'attaque des Autres, pensée depuis de très nombreuse…

Chronique À la vie, à la mort - Twilight réinventé de Stephenie Meyer

Hachette collection Black Moon 792 pages (429 pour À la vie, à la mort / 363 pour l'édition originale de Twilight) 20€99
Résumé: Lorsque Beau Swan emménage dans l'insignifiante bourgade de Fork et rencontre la mystérieuse Edythe Cullen, sa vie prend un tournant tout aussi excitant que terrifiant. Avec sa peau de marbre, ses yeux dorés, sa voix envoûtante et ses dons surnaturels, Edythe est à la fois irrésistible et énigmatique.
Ce que Beau ne sait pas encore, c'est que plus il se rapproche d'elle, plus lui et son entourage sont en danger. Et il se peut qu'il soit trop tard pour faire demi-tour...
Mon avis:
13,5/20

     Beaufort Swan a décidé de retourner habiter chez son père, bien que celui-ci habite dans une petite ville humide du fin fond des États-Unis. C'est donc à Forks qu'il est catapulté, dans une ville si petite que chacun semble y connaitre les secrets de tous les autres habitants. Mais une famille semble cacher encore bien des mystères et fascine …

Chronique Journal d'un vampire tome 11 de L.J.Smith

Hachette Black Moon 306 pages 16€50
Résumé: (Attention le résumé contient des spoilers si vous n'avez pas lu les tomes précédents)
Elena est sur le point de mourir. En vengeant son frère Stefan, Damon a rompu son pacte avec les Sentinelles, qui mettait la vie d'Elena en jeu. Au lieu de la condamner, les Sentinelles lui proposent une seconde chance : revenir au lycée, avant sa rencontre avec les frères Salvatore et la longue suite de mort et de destruction qu'elle a engendrée. Pour sauver sa vie, Elena doit prouver qu'ils peuvent tous trois mener leur propre existence sans provoquer, cette fois, la mort d'un seul être humain. Mais le Damon de cette époque est imprévisible, cruel et dangereux. L'unique solution qui s'offre à Elena, si elle veut épargner des vies, et la sienne en premier lieu, est de renoncer aux Salvatore. Définitivement.

Mon avis:
17/20
     Et voilà, c'est le dernier tome des aventures d'Elena, Damon, Stefan et tous les autres. La fin d…