Accéder au contenu principal

Chronique Dernier meurtre avant la fin du monde tome 2 J - 77 de Ben H. Winters

Attention, J-77 est le deuxième tome de cette trilogie. Je vous conseille donc de lire ma chronique du tome 1 pour éviter tout spoiler.

Super 8 éditions
326 pages
18€00
Résumé:
LE COMPTE À REBOURS EST ENCLENCHÉ.

La fin du monde arrive. Dans quelques semaines, l'astéroïde Maïa va s'écraser quelque part, et c'en sera fini de notre joli planète bleue.

La société? Un champ de ruines. L'ordre et la loi? De vagues souvenirs. Nombreux, déjà, sont ceux qui ont choisi d'en finir ou de s'évanouir dans la nature. Pas Hank Palace. Car, même s'il n'est plus officiellement flic, Hank demeure un homme de principe set de convictions. Et quand Martha Cavatone, la chère nounou de son enfance, vient lui demander de retrouver son mari mystérieusement disparu, il s'avère incapable de dire non. Mais sait-il vraiment dans quelle aventure il s'embarque?

À travers une Amérique désormais livrée à un chaos généralisé - entre dérives hédonistes et violence éruptive -, l'épopée à deux roues de Palace, qui part sur les routes accompagné de son chien Houdini, ressemble furieusement à une quête de la dernière chance. Et les questions abondent, obsédantes. Que reste-t-il à espérer quand tout s'écroule autour de vous? Que cherche Hank, au fond? Et que trouvera-t-il au bout de son chemin?

Deuxième tome d'une trilogie unique en son genre qui, à mesure que le danger se rapproche, monte inexorablement en puissance, J-77 se révèle tout à la fois une enquête policière aux développements inattendus, la chronique détaillée d'un monde à l'agonie, et la description en profondeur d'un personnage à nul autre pareil, animé par un inflexible sens du devoir. Hank Palace est-il trop humain pour ce monde?

Mon avis:
14/20

     Maïa, ce mot est sur toutes les lèvres depuis plusieurs mois et dans 77 jours, la population humaine fera sa rencontre, même si nous nous en serions bien passé. En effet, Maïa, c'est un astéroïde qui, dans 77 jours, frappera la Terre, en détruisant la plus grande partie, si ce n'est la totalité par la même occasion. Il y a plus joyeux comme évènement à attendre mais le pire est presque ce qu'il se passe avant la collision. Les pillages, les meurtres, les vols, et j'en passe sont devenus monnaie courante mais s'il y en a bien un qui résiste à cette folie humaine et qui continuera jusqu'au bout à faire ce pour quoi il est doué, c'est-à-dire résoudre des enquêtes, c'est bien Hank Palace. Et sa nouvelle enquête, il a décidé de la résoudre pour celle qui était sa nounou étant petit et dont le mari a disparu du jour au lendemain sans laisser de traces. Dans son périple pour retrouver cet homme, Hank va pouvoir se rendre compte de l'état du monde dans lequel il vit, 77 jours avant la fin de ce monde...

     J-77 est le deuxième tome de la trilogie Dernier meurtre avant la fin du monde dont j'avais vraiment adoré le premier tome. Avec cette trilogie, on sort légèrement des sentiers battus et de ce que l'on a l'habitude de voir en temps que lecteur puisque Ben H. Winters place ses romans dans un univers pré-apocalyptique angoissant et véritablement palpitant tout en ajoutant un pendant plus axé roman policier, avec des enquêtes très intéressantes en toile de fond. Néanmoins, globalement, j'avoue avoir préféré le premier tome à celui-ci. Dans J-77, je trouve que le pari est moins bien réussi. L'accent est beaucoup plus porté sur l'aspect "fin du monde imminente" et les conséquences que cela peut avoir sur les Hommes et leurs comportements, laissant vraiment trop passé au second plan l'intrigue policière de ce tome, qui sert plus de prétexte à certains déplacements. Même si je trouve du coup que la balance entre les deux axes de cette trilogie est extrêmement déséquilibrée dans ce deuxième tome, j'ai tout de même passé un très bon moment de lecture et j'en redemande !

     Si j'adore vraiment cette trilogie et que je veux absolument avoir le fin mot de l'histoire avec le troisième tome, c'est en grande partie parce que l'écriture de Ben H. Winters est excellente. La plume de l'auteur s'adapte parfaitement et est complètement en phase avec l'atmosphère de ces deux premiers tomes. Dans ce deuxième opus, la plume est plus sombre et rend vraiment très bien justice à l'univers que l'auteur souhaite faire vivre sous nos yeux. Les descriptions sont parfaites pour que l'on puisse se projeter dans ce monde ou plutôt s'y replonger à nouveau très facilement. J'adore toujours autant les introspections que l'auteur nous offre à foison et qui permettent d'approfondir et ses personnages et son univers tout en apportant juste ce qu'il faut d'humour pour réchauffer un peu l'ambiance.

     Cette petite touche d'humour très bien dosée n'est pas de trop pour alléger un peu l'atmosphère très tendue, très pesante que cet univers fait peser sur les épaules de Hank. Selon moi, cet univers c'est vraiment l'énorme point positif de ce deuxième tome. Il y est encore plus développé que dans le premier, la tension et l'angoisse montent crescendo et on sent vraiment une sorte d'oppression à la lecture tellement on est immergés dans ce paysage pré-apocalyptique. Il faut aussi avouer que l'auteur a clairement bien plus mis l'accent sur le développement de son univers que sur l'enquête policière de ce deuxième tome, ce qui plaira ou ne plaira pas en fonction des lecteurs et de leurs attentes. L'addition des genres pré-apocalyptique/policier du premier tome qui m'avait tellement plue est considérablement édulcorée ici et on se retrouve finalement presque avec seulement un roman pré-apocalyptique, l'enquête passant presque à la trappe. Alors à vous de voir ce que vous attendez de ce roman, si c'est vraiment un roman policier que vous voulez lire, vous serez déçus.

     Vous l'aurez donc compris, l'intrigue de J-77 est censée s'articuler autour de deux intrigues principales qui se mettent, ou se remettent, en place extrêmement rapidement dès les premières pages, ce qui n'est pas pour nous déplaire. Ben H. Winters sait comment replonger immédiatement son lecteur dans son monde en péril et je n'ai vraiment eu aucun mal à m'y immerger de nouveau, aux côtés de Hank qui se trouve très rapidement une nouvelle "occupation" en tentant de retrouver le mari de son ancienne nounou. Malheureusement, ce deuxième tome est bien en-dessous du niveau du premier et la façon dont est traitée cette enquête, quasi inexistante il faut le dire, m'a vraiment laissée dans l'expectative.


     Je pense que vous l'aurez compris, cet aspect du roman m'a plutôt déçue puisque l'intrigue policière sert plus de prétexte aux différents déplacements de Hank qu'autre chose, lui permettant alors de faire des découvertes sur le nouveau monde dans lequel il évolue depuis l'annonce de la collision imminente d'un astéroïde avec la Terre.

    Heureusement, j'ai vraiment adoré retrouver le personnage de Hank, qui m'avait déjà beaucoup plu dans le premier tome et qui a une façon de voir le monde bien à lui. En effet, Hank est un personnage très observateur mais aussi très critique sur le comportement des Hommes à l'approche de cette catastrophe et c'est vraiment un personnage auquel on peut s'identifier, avec lequel on peut réfléchir. De plus, la présence de son chien Houdini permet d'adoucir un peu ce personnage parfois dur et de le rendre encore plus humain et attachant. J'ai vraiment hâte de voir ce qu'il va décider de faire dans les derniers jours restant avant la collision ainsi que ce que l'auteur va encore faire endurer à notre personnage dans le troisième et dernier tome de cette trilogie.
     L'autre personnage qui m'a beaucoup plu, c'est la soeur de Hank : Nico, qui apporte une touche encore plus loufoque au récit. Elle paraît parfois un peu délurée et au final, c'est ce qui me l'a rendue attachante. Sans elle, Hank serait véritablement seul, elle représente un peu son point d'ancrage et permet de faire avancer le récit sur des points intéressants qu'il me tarde d'aborder plus en détails.

     Si, comme moi, vous pouvez passer outre l'intrigue policière un peu maigrichonne, vous pourrez quand même être agréablement surpris par le reste du récit. Parce que malgré ce gros point négatif, l'histoire est très intelligemment construite, le périple de Hank permettant d'entrevoir les différentes façons dont l'Homme s'est adapté à la mort imminente ou tente de l'éviter, etc. Outre cet aspect purement psychologique, le rythme est excellent et j'ai dévoré ce petit roman, qui se révèle au final assez riche en action, surtout en se rapprochant des dernières pages mai aussi en émotions, notamment grâce à la relation entre Hank et sa soeur. Malgré les points négatifs, sur lesquels j'ai peut-être beaucoup insisté, j'ai vraiment passé un bon moment de lecture en compagnie de Hank. De plus, les derniers chapitres sont vraiment très riches en action et en tension et me font espérer pouvoir lire un troisième et dernier tome qui saura me ravir au moins autant que le premier pour clore en beauté cette trilogie. Affaire à suivre donc...


Les +: un univers ultra angoissant et palpitant, des personnages complexes et attachants, la facilité de lecture, le besoin de savoir ce qu'il va vraiment arriver à nos personnages 
Les -: l'effet de surprise est passé, une enquête policière trop sous-exploitée 

     En conclusion, J-77, deuxième tome de la trilogie Dernier meurtre avant la fin du monde de Ben H. Winters souffre des points négatifs souvent reprochés aux tomes centraux de trilogie, à savoir qu'il est en-dessous du premier tome et qu'il sert de transition avant la fin de la trilogie. Néanmoins, j'ai passé un bon moment de lecture et ce tome possède des atouts intéressants. Il permet notamment d'approfondir toujours plus l'univers pré-apocalyptique et d'en découvrir plus sur les faits et gestes des Hommes face à la menace de l'astéroïde. J'ai beaucoup aimé la façon dont cet aspect du roman est abordé et l'implication de Nico, la soeur du personnage principal, nous permet de nous identifier et de nous attacher toujours plus à Hank. Hank est d'ailleurs un excellent personnage, à l'humour aiguisé et dont les séances d'introspection sont vraiment très intéressantes à suivre. L'univers est encore plus oppressant, sombre et angoissant et ce n'est pas pour me déplaire. Par contre, ce qui m'a déçue c'est que l'enquête policière soit vraiment trop mise en toile de fond, trop sous-exploitée pour être réellement intéressante. C'est dommage, je m'attendais à mieux vu ce que l'auteur nous a donné lors du premier tome, mais cela ne m'empêchera pas de lire le troisième et ultime tome de cette trilogie très intéressante et prenante qui change de ce qu'on peut avoir l'habitude de lire.


Mon avis sur les autres tomes : tome 1 - tome 3

*****
Tous les GIFs viennent du site Giphy

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique La dernière étoile, tome 3 de La 5ème Vague de Rick Yancey

Robert Laffont collection R 418 pages 17€90
Résumé: À L'AUBE DE LA 5e VAGUE...
Ils sont parmi nous. Ils sont dans leur vaisseau. Ils sont nulle part. Ils veulent la Terre. Ils veulent qu'elle nous revienne. Ils sont venus nous exterminer. Ils sont venus nous sauver...
Cassie a été trahie. Ringer aussi. Et Zombie. Et Nugget. Et les 7,5 milliards d'humains qui peuplaient notre planète. Trahis par les Autres, et maintenant par eux-mêmes. En ces derniers jours, les rares survivants sur Terre se retrouvent confrontés au dilemme ultime: sauver leur peau... ou sauver ce qui les rend humains.
Mon avis: (Attention, La dernière étoile est le troisième et ultime tome de la trilogie La 5ème Vague. Si vous souhaitez éviter tout spoiler concernant les tomes précédents, je vous conseille de lire ma chronique du premier tome La 5ème vague ou ma chronique du deuxième tome La mer infinie.)
18,5/20 Presque un coup de coeur
     La stratégie d'attaque des Autres, pensée depuis de très nombreuse…

Chronique The Book of Ivy tome 2 The Revolution of Ivy d'Amy Engel

Lumen 322 pages 15€00
Résumé: J'ai tout perdu. Mon foyer. Ma famille. L'homme que j'aime.
Ce serait si facile de capituler, de fermer les yeux et d'attendre que la faim et la soif aient raison de moi. Ou bien qu'une bête sauvage me trouve. Ou même un autre survivant... Mais je refuse d'abandonner. J'en ai terminé avec la lâcheté. Il est temps pour moi d'agir, enfin.
Bishop me l'avait bien dit, cet univers hostile ne pardonne pas la moindre erreur. Et au-delà de la barrière, c'est encore pire. L'hiver approche, et si je veux survivre, il va me falloir trouver de l'eau, des vivres, un abri. D'autres condamnés avec lesquels m'allier. Mais surtout, je vais devoir faire un choix: dois-je oublier ma vie d'avant, me venger de ceux qui m'ont trahie... ou mener, purement et simplement, la révolution?
Car je ne suis plus une Westfall, ni une Lattimer. Simplement Ivy. Et je suis enfin libre.
Deuxième et dernier tome de la série The Bo…

Chronique The Mortal Instruments - Les Origines tome 3 La Princesse Mécanique

PKJ 604 pages 18€15
Résumé:
Tessa devrait être heureuse. N'est-elle pas sur le point de se marier? Pourtant, alors qu'elle se prépare pour la cérémonie, l'étau se resserre autour des Chasseurs d'Ombres. Un nouveau démon est apparu, intimement lié au Magistère, l'homme qui a prévu de détruire les Chasseurs. Il ne lui manque plus qu'un seul élément pour parfaire son armée d'automates sans pitié: Tessa. Mais, avant de mettre la main sur elle, il devra affronter Will et Jem, prêts à tout pour protéger l'élue de leur coeur...

Mon avis:
(Attention: La Princesse Mécanique est le troisième tome de la trilogie préquel, Les Origines, de The Mortal Instruments. Pour éviter tout spoiler, je vous conseille de lire mes chroniques des tomes précédents: L'Ange Mécanique et Le Prince Mécanique.)


20/20 Coup de coeur

     Depuis son arrivée à Londres, Tessa a mûrit, elle a grandit, elle a apprit énormément de choses à son sujet ainsi que concernant la réalité du monde q…