Accéder au contenu principal

Chronique A Darker Shade of Magic tome 1 de V.E.Schwab

Titan Books
400 pages
7£99 (Paperback)

Résumé :

From V.E.Schwab, the critically acclaimed author of Vicious, comes a new universe of daring adventure, thrilling power, and parallel Londons, beginning with A Darker Shade of Magic.

Kell is one of the last Travelers - magicians with a rare, coveted ability to travel between parallel universes - as such, he can choose where he lands.

There's Grey London, dirty and boring, without any magic, ruled by a mad King George. The there's Red London, where life and magic are revered, and the Maresh Dynasty presides over a flourishing empire. White London, rude by whoever has murdered their way to the throne - a place where people fight to control magic, and the magic fights back, draining the city to its very bones. And once upon a time, there was Black London... but no one speaks of that now.

Officially, Kell is the Red Traveler, personal ambassador and adopted Prince of Red London, carrying the monthly correspondences between the royals of each London.

Unofficially, Kell is a smuggler, servicing people willing to pay for even the smallest glimpses of a world they'll never see - a dangerous hobby, and one that has set him up for accidental treason.

Fleeing into Grey London, Kell runs afoul of Delilah Bard, a cut-purse with lofty aspirations, first robs him, then saves him from a dangerous enemy, and then forces him to spirit her to another world for a proper adventure.

But perilous magic is afoot, and treachery lurks at every turn. To save all of the worlds, Kell and Lila will first need to stay alive - and that is proving trickier tant they hoped.

Mon avis :
20/20
Coup de coeur

     Kell est l'un des deux derniers Antari qui existent, ces personnes capables, grâce à la magie coulant dans leur sang, de voyager entre différents lieux. Mais pas n'importe quels lieux, entre les différents Londres : le Londres Gris, celui où la magie n'existe plus, le Londres Rouge, parfait équilibre entre magie et humanité, et le Londres Blanc, dans lequel les actes de chacun sont gouvernés par leur soif de magie, un lieu où la violence fait rage. Bien qu'il soit strictement interdit de faire passer des objets d'un Londres à l'autre, Kell n'a jamais su résister à la tentation et marchande bien souvent de petits objets entre les différents Londres.
     Lila, elle, est une voleuse qui n'a pas son pareil dans les rues du Londres Gris pour faire les poches, la nuit, des gentlemen un peu trop sûrs d'eux. Elle est recherchée dans tout Londres mais cela ne l'empêche pas de voler, toutes les nuits, pour pouvoir vivre et, surtout, dans l'espoir de pouvoir, un jour, acheter un bateau, pour voguer sur des mers inconnues et enfin partir loin de cette ville dans laquelle elle n'a aucune attache, cette ville qui ne représente rien d'autre pour elle que la lutte perpétuelle pour enfin être qui elle souhaite être, dans la vie qu'elle aura décidée de vivre.
     Un jour, il suffit de mauvaises décisions prises par chacun pour que Kell et Lila se retrouvent embarqués dans une aventure qu'ils n'auraient même pas crue possible, dans une histoire qui les emmènera aux limites de leur courage et de leur force, dans un périple dont les enjeux sont tellement immenses qu'ils ne sont pas sûrs d'en réchapper vivants....

     Le premier mot qui me vient à l'esprit en refermant ce premier tome de la trilogie Shades of Magic c'est Wahou ! Honnêtement, de la toute première à la toute dernière page de ce livre, j'ai été complètement charmée, tourneboulée, chamboulée, émerveillée, légèrement effrayée aussi, mais surtout carrément totalement subjuguée par tout ce que je lisais, tout ce que je vivais aux côtés de Kell et Lila. Ce premier tome me tentait déjà depuis un bon moment dans sa version originale en anglais et depuis l'annonce de sa traduction et de sa parution en français par les éditions Lumen (que je remercie vraiment chaudement parce que, maintenant, toutes les personnes qui ne peuvent pas lire en anglais peuvent désormais suivre notre duo de choc en français !), j'avais encore plus envie de me plonger dans cette lecture, en VO pour ma part. Ce fut vraiment un immense coup de coeur pour l'univers et l'intrigue en elle-même mais aussi un gigantesque coup de foudre pour la plume de l'auteur et pour les personnages donc je ne peux que vous conseiller cette sublime lecture.


     Si vous pouvez lire ce premier tome en anglais, je vous le recommande encore plus qu'en français. En effet, je ne sais pas ce que ça donne après traduction mais, cette lecture, en VO, fut vraiment un immense patchwork d'émotions et de sensations juste folles. Si au tout début de ma lecture, j'ai eu un tout petit peu de mal avec l'anglais en lui-même et le vocabulaire employé, une fois que je m'y suis faite, ce fut le grand amour du début à la fin. La plume est douce et fluide, les descriptions sont vraiment juste assez précises et détaillées pour nous donner l'impression d'être réellement plongés dans cet univers et le courant est vraiment passé immédiatement. J'ai accroché, c'est tout, ça ne se commande pas mais je suis tombée complètement sous le charme de cette plume, de la façon qu'a V.E.Schwab d'exprimer les choses, les actions et surtout, surtout, les émotions, tout en douceur mais avec de la puissance et un impact qui m'a retournée à plusieurs reprises. Pourtant, certaines scènes ne se prêtaient vraiment pas à ce que je suis toute chamboulée comme ça, mais, je n'y peux rien, la magie des mots d'un auteur, on y est sensible ou pas, et là, avec V.E.Schwab, je pense que c'est une grande histoire d'amour qui commence. J'espère vraiment que cette magie de la plume de V.E.Schwab a su être retranscrite en VF pour que vous puissiez en profiter parce que c'est tellement beau.


     Venons-en à cette histoire et à sa construction. Certains pourraient peut-être dire que la mise en place de ce roman est un peu longue, moi, je pense surtout que ce sont les résumés qui en disent trop et qui peuvent gâcher un peu la surprise. Personnellement, je ne voyais pas les pages passer, tellement occupée que j'étais à être subjuguée par la plume de l'auteur et son univers que tout ce que je pouvais apprendre à son sujet ou à propos des personnages attisait ma curiosité. De plus, l'alternance des points de vues, de personnages importants ou beaucoup moins, permet de garder une certaine tension dans le récit et d'installer, ni vu ni connu, les bases, déjà très solides, d'une trilogie qui promet d'être explosive, époustouflante et totalement épatante. En quelques pages à peine, j'étais déjà accro à tout ce qui constitue ce roman.

     La particularité de ce premier tome de trilogie c'est bien sûr son univers tellement éblouissant de génie et de magie, plein d'aventures et de dangers et donc, forcément ultra addictif. Premièrement, la ville de Londres m'attire comme un aimant alors, là, trois Londres bien distincts, régis par des lois différentes et dans lesquels il est plus ou moins bon de vivre, j'adhère complètement. Surtout en sachant que seules deux personnes peuvent passer d'un Londres, d'un monde, à un autre pour transmettre les informations d'un monarque à un autre, je voulais en savoir plus. Pourquoi ? Comment ? Et qu'est-ce que cela implique ? Où cela va-t-il nous mener ? J'étais surexcitée et j'avais bien raison de l'être ! Cet univers est magique, totalement fantastique mais il peut aussi se révéler terriblement cruel. Plus je m'enfonçais dans l'intrigue de ce premier tome, plus la noirceur de cet univers se révélait, et, c'est inévitable avec moi, plus j'en étais folle. Cette impression de pouvoir basculer du bon ou du mauvais côté à chaque instant, de pouvoir faire voler en éclats les certitudes de nos personnages et voir changer leur propre vision de leur avenir, c'était tellement parfait, tellement bien maîtrisé de la part de l'auteur. Je ne sais même pas comment expliquer à quel point j'ai adoré cet univers et l'atmosphère si particulière qui s'en dégage, c'est unique et j'ai envie de les retrouver rien qu'en en parlant.

Looking into Kell's eye had been like looking through a window into a new world. Strange and confusing, but not frightening. Looking into Holland's eye made her skin crawl. Dark things swirled just beneath the smooth black depths.

     L'intrigue, qui semble d'abord tourner essentiellement autour d'une pierre venue du Londres Noir qui ne devrait pas exister et dont Kell et Lila vont devoir se débarrasser, se révèle bien vite beaucoup plus complexe que ça. En effet, cette pierre n'est pas qu'une simple pierre et sa présence dans les autres Londres va déclencher un nombre incalculable de péripéties juste incroyablement folles, enthousiasmantes mais qui m'ont aussi fait frissonner. J'ai débuté cette lecture sans a priori, sans vraiment trop savoir à quoi m'attendre et je me suis pris une pluie de rebondissements, de retournements de situation et d'action en plein coeur, c'était fabuleux ! Le récit est extrêmement bien mené, chaque détail, chaque événement, aussi insignifiant qu'il puisse paraître, a vraiment une importance capitale pour la suite du récit et je ne m'en suis pas rendue compte tout suite. J'ai vraiment été scotchée au récit, à me poser mille et une questions sur certains personnages et leurs actions, sans voir à quel point V.E.Schwab a su si bien tous les incorporer au récit tout en me menant en bateau. C'est vraiment fascinant.

     En effet, comme je le disais plus haut, le récit est découpé de façon à suivre plusieurs personnages et, là où certains auteurs auraient pu se perdre ou en dire trop, V.E.Schwab a su peser ses mots pour distiller toujours plus de questionnements dans l'esprit de son lecteur, en rajoutant du suspense et de la profondeur à son histoire par le biais de personnages secondaires que l'on pourrait presque relégués au second plan.
     Passons aux personnages principaux... Je suis complètement tombée amoureuse de Kell. C'est un personnage fort, courageux, qui est prêt à se donner corps et âme pour les personnes qu'il aime et il se dégage une telle douceur de lui que j'avais presque envie de le serrer dans mes bras tout au long du roman. De plus, sa relation avec Rhy est extrêmement attendrissante, j'espère que Rhy prendra plus de place dans les prochains tomes parce qu'il a vraiment un charisme et un potentiel immense.


     Ensuite, nous avons bien sûr Lila, que j'ai aussi totalement adorée ! Téméraire, sûre d'elle et de ses choix, elle ne tourne pas autour du pot indéfiniment quand elle prend une décision, puis elle s'y tient, coûte que coûte, quitte à se mettre en danger. Elle forme une espèce de barricade autour de ses émotions, que peu de personnes peuvent percer mais c'est le cas de Barron, qui m'a touchée, et, fort heureusement, de Kell. J'ai adoré la complicité qui naît entre eux au cours du récit mais aussi l'absence de romance pure et dure ; néanmoins, j'ai hâte de voir comment leur relation va évoluer dans les prochains tomes. Si j'ai adoré Lila, c'est aussi parce que c'est un personnage bourré d'énergie, très dynamique et qui ajoute encore plus de pep's et d'humour au récit.

Relieving a man of his pocket watch was one thing. Relieving him of his shoes was quite another.

     Et des petites touches d'humour par-ci, par-là, ce n'est pas de refus dans cet univers qui peut s'avérer parfois vraiment violent. Certaines scènes, auxquelles je ne m'attendais pas forcément, m'ont un peu surprise, dans le bon sens du terme, et je pense que c'est aussi ce qui permet d'en faire un roman s'adressant aussi bien aux adolescents qu'aux lecteurs plus âgés, qui y trouveront aussi leur compte. Ce n'est rien de le dire, parce que l'action, déjà bien présente dès le début du roman prend de plus en plus d'ampleur au fil des pages. Ce n'est plus seulement une mission que Kell et Lila se sont promis d'accomplir, ça devient vraiment une bataille entre des représentants, forts, de différents Londres, qui explose dans un final vraiment magistral.

     J'ai vraiment vraiment adoré cette fin, tout aussi addictive que le reste du roman, elle est véritablement parfaitement à la hauteur de ce que j'aurai pu espérer. Rien n'est trop simple, V.E.Schwab n'épargne ni ses personnages ni ses lecteurs ; j'ai vraiment eu peur pour eux à certains moments ! Les dernières pages sont vraiment parfaites, pas de cliffhanger à l'horizon et heureusement parce que mon petit coeur ne s'en serait pas remis. Sérieusement, cette fin est ultra satisfaisante mais rien qu'à l'idée de quitter cet univers juste parfait et ces personnages tellement, tellement attachants, ça m'a presque tiré les larmes. Je veux la suite, immédiatement ! C'est une nécessité, je veux retrouver Kell, les différents Londres et la plume divine de V.E.Schwab !

Les + : Absolument TOUT !!!
Les - : ///

     Est-ce bien nécessaire que j'en rajoute une couche ? Bon aller : A Darker Shade of Magic fut un immense coup de coeur ! Je n'ai absolument aucun reproche à lui faire puisque, selon moi, tout était absolument plus que parfait. Vraiment, je n'en attendais pas tant et pourtant, je suis tombée sous le charme de tout ce qui compose ce premier tome la trilogie Shades of Magic, du fond comme de la forme. J'ai complètement adoré et adhéré à la plume de V.E.Schwab qui m'a donné des frissons tout au long de ma lecture, dans cet univers terriblement fascinant et carrément hallucinant de créativité et d'imagination. De plus, je suis littéralement tombée amoureuse de Kell et Lila, qui sont des personnages extrêmement bien ancré dans le récit, parfaitement approfondis dès ce premier tome de trilogie et extrêmement humains ; j'ai hâte de les retrouver dans le deuxième tome pour combler le vide dans mon coeur mais aussi pour mettre à mal une de mes théories au sujet de Lila. L'intrigue et donc le récit en lui-même est extrêmement bien mené, je n'ai rien vu venir, je me suis complètement laissée guider et j'ai adoré ! L'action est ultra présente, les rebondissements sont légion et la tension augmente de façon exponentielle au fil des pages, que demander de plus ? Tout était absolument parfait du début à la fin !
     Je ne sais pas si j'ai bien fait ressortir tout ce que j'ai aimé dans cette lecture (sans vous assommer ?) mais je l'espère et si je vous ai donné envie de lire ce roman, j'en suis ravie, j'espère qu'il vous transportera autant que ce fut le cas pour moi !

*****
D'autres citations :)

"You don't know anything about these worlds," he said, but the fight was bleeding out of his voice.
"Sure I do," countered Lila cheerfully. "There's Dull London, Kell London, Creepy London, and Dead London," she recited, ticking them off on her fingers. "See ? I'm a fast learner."

"Love doesn't keep us from freezing to death, Kell, " she continued, "or starving, or being knifed for the coins in our pocket. Love doesn't buy us anything, so be glas for what you have and who you have because you may want for things but you need for nothing."

*****
Tous les GIFs viennent du site Giphy

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Merci de votre visite :) si je ne réponds pas à tous les commentaires, je les lis tous, alors merci :) et à bientôt :)

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique La dernière étoile, tome 3 de La 5ème Vague de Rick Yancey

Robert Laffont collection R 418 pages 17€90
Résumé: À L'AUBE DE LA 5e VAGUE...
Ils sont parmi nous. Ils sont dans leur vaisseau. Ils sont nulle part. Ils veulent la Terre. Ils veulent qu'elle nous revienne. Ils sont venus nous exterminer. Ils sont venus nous sauver...
Cassie a été trahie. Ringer aussi. Et Zombie. Et Nugget. Et les 7,5 milliards d'humains qui peuplaient notre planète. Trahis par les Autres, et maintenant par eux-mêmes. En ces derniers jours, les rares survivants sur Terre se retrouvent confrontés au dilemme ultime: sauver leur peau... ou sauver ce qui les rend humains.
Mon avis: (Attention, La dernière étoile est le troisième et ultime tome de la trilogie La 5ème Vague. Si vous souhaitez éviter tout spoiler concernant les tomes précédents, je vous conseille de lire ma chronique du premier tome La 5ème vague ou ma chronique du deuxième tome La mer infinie.)
18,5/20 Presque un coup de coeur
     La stratégie d'attaque des Autres, pensée depuis de très nombreuse…

Chronique The Book of Ivy tome 2 The Revolution of Ivy d'Amy Engel

Lumen 322 pages 15€00
Résumé: J'ai tout perdu. Mon foyer. Ma famille. L'homme que j'aime.
Ce serait si facile de capituler, de fermer les yeux et d'attendre que la faim et la soif aient raison de moi. Ou bien qu'une bête sauvage me trouve. Ou même un autre survivant... Mais je refuse d'abandonner. J'en ai terminé avec la lâcheté. Il est temps pour moi d'agir, enfin.
Bishop me l'avait bien dit, cet univers hostile ne pardonne pas la moindre erreur. Et au-delà de la barrière, c'est encore pire. L'hiver approche, et si je veux survivre, il va me falloir trouver de l'eau, des vivres, un abri. D'autres condamnés avec lesquels m'allier. Mais surtout, je vais devoir faire un choix: dois-je oublier ma vie d'avant, me venger de ceux qui m'ont trahie... ou mener, purement et simplement, la révolution?
Car je ne suis plus une Westfall, ni une Lattimer. Simplement Ivy. Et je suis enfin libre.
Deuxième et dernier tome de la série The Bo…

Chronique The Mortal Instruments - Les Origines tome 3 La Princesse Mécanique

PKJ 604 pages 18€15
Résumé:
Tessa devrait être heureuse. N'est-elle pas sur le point de se marier? Pourtant, alors qu'elle se prépare pour la cérémonie, l'étau se resserre autour des Chasseurs d'Ombres. Un nouveau démon est apparu, intimement lié au Magistère, l'homme qui a prévu de détruire les Chasseurs. Il ne lui manque plus qu'un seul élément pour parfaire son armée d'automates sans pitié: Tessa. Mais, avant de mettre la main sur elle, il devra affronter Will et Jem, prêts à tout pour protéger l'élue de leur coeur...

Mon avis:
(Attention: La Princesse Mécanique est le troisième tome de la trilogie préquel, Les Origines, de The Mortal Instruments. Pour éviter tout spoiler, je vous conseille de lire mes chroniques des tomes précédents: L'Ange Mécanique et Le Prince Mécanique.)


20/20 Coup de coeur

     Depuis son arrivée à Londres, Tessa a mûrit, elle a grandit, elle a apprit énormément de choses à son sujet ainsi que concernant la réalité du monde q…