Accéder au contenu principal

Avis Les Animaux Fantastiques, le film

     Coucou tout le monde :) Aujourd'hui, je reviens pour vous parler d'un film magnifique, juste parfait, phénoménal, exceptionnel, .... Magique! Il s'agit bien sûr du premier film de la nouvelle saga Les Animaux Fantastiques, qui a fait beaucoup de bruit à sa sortie cinéma et même bien avant d'ailleurs. 


     Par un malheureux concours de circonstances, je n'ai pas pu aller voir le film au cinéma, je vous dit pas la torture de voir tous ces avis fleurir sur la toile sans avoir vu le film. Mais bref, cette erreur est maintenant réparée, plutôt deux fois qu'une, puisque ma super maman m'a offert le coffret dvd + blu-ray + blu-ray 3D pour mon anniversaire, oui celui avec le Niffleur en guest star sur la boîte toute brillante *danse de la joie*

     Après toutes ces petites informations futiles, passons aux choses sérieuses, mon avis sur le film est on ne peut plus élogieux, vous l'aurez compris. J'ai été littéralement séduite du début à la fin, preuve en est du nombre considérable de "oh mais c'est tellement trop chou" et autres "roh purée c'est génial" qui ponctuent chaque visualisation de ce chef d'oeuvre. 

     Sérieusement, visuellement parlant, ce premier film des Animaux Fantastiques fait un sans faute. Tout est parfait : les décors, les effets spéciaux, les prises de vues, on en prend plein les yeux et je pense que j'ai vraiment dû rester bouche bée, au sens propre, plus d'une fois la première fois que j'ai vu ce film. Franchement, c'est magnifique, les couleurs sont riches, les détails sont vraiment très pointus et je pense que même en l'ayant vu plusieurs fois, j'ai certainement loupé des choses, ce qui est plutôt bon signe... en plus de me donner une bonne excuse pour le revoir ;p

     D'ailleurs, puisqu'on parle du visuel du film, venons-en aux Animaux Fantastiques. Réalisés grâce à des effets spéciaux de fous, je les ai vraiment adorés, j'en ai même oublié qu'ils n'étaient que des pixels ayant pris vie grâce à des ordinateurs. Le Niffleur et Picket sont d'ailleurs en grande partie à l'origine de tous mes "trop mignon!", "oh il est trop craquant". Je vous laisse juger par vous même si ce n'est pas carrément trop mimi tout plein :


     Surtout que ces petites (ou grosses) bébêtes sont extrêmement drôles et amènent à des scènes vraiment cocasses tout simplement à hurler de rire. J'adore la scène de la bijouterie, celle de la banque bien sûr, puisqu'elle nous introduit les Animaux et les personnages, celle de Central Park, ... En gros, toutes celles où les Animaux paraissent, et toutes les autres aussi.


     En plus d'avoir un fort potentiel de mignonnerie, ce film possède aussi une extraordinaire intrigue, parce que non retrouver les Animaux échappés de Norbert n'est pas la seule intrigue du film et bien heureusement. Dans ce premier film, on plonge dans un Londres magique en pleine révolution, qui doit tout faire pour se cacher des Non-Maj', retrouver Grindelwald, le mage noir ultra puissant qui veut semer la zizanie, et échapper aux Fidèles de Salem qui tentent de trouver et d'exterminer les magiciens. C'est le bazar mais c'est surtout ultra addictif ! L'intrigue est tissée et amenée de façon très intelligente et la profondeur de celle-ci se révèle petit à petit, le tout dans un univers magique juste parfait, ultra complexe, nouveau et en même temps tellement familier qu'il donne l'impression de rentrer à la maison. 

     Encore un autre point positif de ce film : ses personnages principaux juste tellement adorables, tellement profonds, humains et pleins d'ondes positives. Je les ai vraiment tous adorés soit immédiatement soit après quelque temps mais tous ont su trouver leur chemin dans mon coeur à travers cette aventure. 
     Bien sûr, il y a Norbert Dragonneau (aka Newt Scamander), loufoque mais tellement mignon. Sa tendresse, son amour même pour ses Animaux est vraiment très touchante, la relation qu'il entretient avec eux est exceptionnelle, drôle aussi et j'avais toujours hâte d'en découvrir plus à propos des Animaux à travers Norbert.
     Ensuite, il y a Tina et Queenie Golstein dont la relation est très touchante. Tina est une tête brûlée, une fonceuse alors que Queenie est plus douce, plus mesurée et plus dans l'émotion, chacune complète l'autre au final et je les ai adorées. Avec peut-être une petite préférence pour Queenie et sa relation avec Jacob, le Non-Maj', qui se retrouve impliqué dans toute cette histoire bien malgré lui et qui se montre parfaitement à la hauteur en faisant preuve de beaucoup de sang-froid et de courage. 


     L'émotion est donc aussi au rendez-vous avec des duos tous mignons qui commencent à se former tout doucement mais aussi grâce ou à cause de Croyance et du travail qu'il doit effectuer pour Graves. Personnellement, je n'ai pas beaucoup aimé Croyance malgré tout ce qu'il lui arrive et j'ai carrément détesté le personnage de Graves (bon, c'est le but vous me direz). En tout cas, il est impossible de  dire, avec tout ce qu'il arrive à Croyance, qu'on ne ressent aucune émotion dans ce film. Sa mère est carrément odieuse et, au final, j'en suis presque arrivée à avoir de l'empathie pour Croyance. 

     Je tiens d'ailleurs à saluer le jeu des acteurs qui est vraiment parfait du début à la fin, dans les scènes d'action comme dans les scènes d'émotions mais aussi pour rendre réels les différents Animaux de ce premier tome. J'adore particulièrement Eddie Redmayne, qui joue Norbert et qui a un charme naturel, une aura qui me fascine vraiment et qui sied parfaitement au monde des sorciers de J.K.Rowling. J'ai aussi aimé découvrir de nouveaux acteurs pour les autres rôles et j'ai extrêmement hâte de les retrouver pour le prochain film.

     Franchement, en quoi, plus de 2 heures de film, je ne me suis ennuyée à aucun moment. Chaque scène est parfaitement bien pensée et réglée au millimètre près, c'est juste parfait, il n'y a rien à redire! L'action est ultra présente, l'émotion aussi et nous permet de découvrir toujours plus de l'univers de J.K.Rowling, des évènements qui se sont déroulés avant Harry Potter et pourtant, ces deux histoires ont vraiment un lien très intéressant, très bien amené et déjà bien développé dans ce premier film. Après un film avec autant de points positifs, autant d'atouts du début à la fin, je ne peux qu'avoir hâte de voir la suite des aventures de Norbert et des autres, surtout après cette fin toute mignonne et en même temps un peu frustrante ; ceux qui ont vu le film auront compris, pour les autres, dépêchez-vous de le voir ! 


     En bref, j'ai adoré découvrir cette histoire précédant celle de Harry Potter et pourtant en relation de bien des façons. Ce film fut vraiment un ÉNORME COUP DE COEUR ! Un coup de coeur pour les personnages du film, pour les Animaux Fantastiques que l'on y découvre, pour les émotions qu'il nous fait ressentir mais aussi pour l'intrigue pleine d'action et de rebondissements. Franchement, ce film est un pépite, un petit joyau de l'univers magique de J.K.Rowling que je conseille à tout le monde de voir parce qu'il éblouira autant les petits que les grands.
     Chapeau à toutes les personnes ayant permis de faire de ce film ce qu'il est, vraiment merci à vous, c'était plus que parfait et je passe toujours un excellent moment devant ce film... en attendant la sortie du prochain ;p 


     J'ai extrêmement hâte de voir la suite alors pour patienter je retourne voir ce premier film que je vous conseille très très vivement de voir si ce n'est pas encore fait :)

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique La dernière étoile, tome 3 de La 5ème Vague de Rick Yancey

Robert Laffont collection R 418 pages 17€90
Résumé: À L'AUBE DE LA 5e VAGUE...
Ils sont parmi nous. Ils sont dans leur vaisseau. Ils sont nulle part. Ils veulent la Terre. Ils veulent qu'elle nous revienne. Ils sont venus nous exterminer. Ils sont venus nous sauver...
Cassie a été trahie. Ringer aussi. Et Zombie. Et Nugget. Et les 7,5 milliards d'humains qui peuplaient notre planète. Trahis par les Autres, et maintenant par eux-mêmes. En ces derniers jours, les rares survivants sur Terre se retrouvent confrontés au dilemme ultime: sauver leur peau... ou sauver ce qui les rend humains.
Mon avis: (Attention, La dernière étoile est le troisième et ultime tome de la trilogie La 5ème Vague. Si vous souhaitez éviter tout spoiler concernant les tomes précédents, je vous conseille de lire ma chronique du premier tome La 5ème vague ou ma chronique du deuxième tome La mer infinie.)
18,5/20 Presque un coup de coeur
     La stratégie d'attaque des Autres, pensée depuis de très nombreuse…

Chronique À la vie, à la mort - Twilight réinventé de Stephenie Meyer

Hachette collection Black Moon 792 pages (429 pour À la vie, à la mort / 363 pour l'édition originale de Twilight) 20€99
Résumé: Lorsque Beau Swan emménage dans l'insignifiante bourgade de Fork et rencontre la mystérieuse Edythe Cullen, sa vie prend un tournant tout aussi excitant que terrifiant. Avec sa peau de marbre, ses yeux dorés, sa voix envoûtante et ses dons surnaturels, Edythe est à la fois irrésistible et énigmatique.
Ce que Beau ne sait pas encore, c'est que plus il se rapproche d'elle, plus lui et son entourage sont en danger. Et il se peut qu'il soit trop tard pour faire demi-tour...
Mon avis:
13,5/20

     Beaufort Swan a décidé de retourner habiter chez son père, bien que celui-ci habite dans une petite ville humide du fin fond des États-Unis. C'est donc à Forks qu'il est catapulté, dans une ville si petite que chacun semble y connaitre les secrets de tous les autres habitants. Mais une famille semble cacher encore bien des mystères et fascine …

Chronique Journal d'un vampire tome 11 de L.J.Smith

Hachette Black Moon 306 pages 16€50
Résumé: (Attention le résumé contient des spoilers si vous n'avez pas lu les tomes précédents)
Elena est sur le point de mourir. En vengeant son frère Stefan, Damon a rompu son pacte avec les Sentinelles, qui mettait la vie d'Elena en jeu. Au lieu de la condamner, les Sentinelles lui proposent une seconde chance : revenir au lycée, avant sa rencontre avec les frères Salvatore et la longue suite de mort et de destruction qu'elle a engendrée. Pour sauver sa vie, Elena doit prouver qu'ils peuvent tous trois mener leur propre existence sans provoquer, cette fois, la mort d'un seul être humain. Mais le Damon de cette époque est imprévisible, cruel et dangereux. L'unique solution qui s'offre à Elena, si elle veut épargner des vies, et la sienne en premier lieu, est de renoncer aux Salvatore. Définitivement.

Mon avis:
17/20
     Et voilà, c'est le dernier tome des aventures d'Elena, Damon, Stefan et tous les autres. La fin d…