Accéder au contenu principal

Chronique L'Épreuve tome 2 La Terre Brûlée de James Dashner

PKJ
414 pages
18€50

Résumé:
ET SI LA VIE ÉTAIT PIRE HORS DU LABYRINTHE?

Thomas en était sûr, la sortie du Labyrinthe marquerait la fin de l'épreuve. Mais, à l'extérieur, il découvre un monde ravagé. La terre est dépeuplée, brûlée par un climat ardent. Plus de gouvernement, plus d'ordre... Et des hordes de gens infectés, en proie à une folie meurtrière, errent dans les villes en ruines.
Au lieu de la liberté espérée, Thomas se trouve confronté à un nouveau défi démoniaque. Au coeur de cette terre brûlée, parviendra-t-il à trouver la paix... et un peu d'amour?

Mon avis:
(Attention, La Terre Brûlée est le deuxième tome de la trilogie L'Épreuve. Afin d'éviter tout spoiler si vous n'avez pas lu le premier opus, je vous invite à lire ma chronique du premier tome Le Labyrinthe.)


17,5/20

     Ils pensaient être enfin libres et retrouver la maîtrise de leurs vies, mais c'était sans compter sur les plans toujours plus machiavéliques du Wicked, bien déterminé à mener à leur terme des Épreuves toujours plus abominables et éprouvantes. Thomas, Minho, Newt et tous les autres comprennent rapidement qu'ils ne sont pas au bout de leurs peines quand ils se réveillent dans un bâtiment encerclé par des "fondus" hystériques, qu'ils découvrent un nombre impressionnant de cadavres et qu'un mystérieux "homme-rat" (merci Minho pour la description) les charge d'une mission potentiellement mortelle. Ils pensaient avoir survécu au pire mais ils vont se confronter à de plus grands dangers. La deuxième Épreuve est sur le point de débuter!

     Après avoir été grandement conquise par le premier tome de la trilogie l'Épreuve, j'avais plus que hâte de voir quelles surprises l'auteur pouvait bien garder dans ses manches pour ce deuxième opus. Comme lors de ma lecture du premier tome, j'avais dérogé à ma règle et j'avais visionné le film adapté du roman avant même d'avoir acheté ce dernier. Si j'avais alors un peu peur de perdre l'effet de surprise et de ne pas savourer pleinement ma lecture, je dois avouer que les différences entre le premier opus et son adaptation en film m'avaient laissé espérer qu'il en serait de même pour La Terre Brûlée. Et j'ai eu raison de ne pas me laisser influencer par le film parce que le livre est radicalement différent sur certains aspects. J'ai beaucoup aimé les deux approches mais, comme souvent, le roman d'origine apporte bien plus de réponses, plus ou moins concrètes, et de pistes sur lesquelles s'appuyer que la version cinématographique, plus grandiose du point de vue des images et des scènes d'action. Concrètement, j'ai adoré ce deuxième volet de la trilogie sous les deux formats, bien qu'il soit, pour moi, un peu en dessous de son prédécesseur.

     On démarre immédiatement le récit sur les chapeaux de roues, reprenant exactement après la fin du premier tome, sans cassure dans le temps ni dans le rythme d'ailleurs. James Dashner nous propulse aux côtés des personnages, Thomas et toute la bande que nous suivions déjà dans le tome précédent, qui se retrouvent, une nouvelle fois, dans une situation totalement folle, les projetant au coeur d'une horreur qu'ils pensaient avoir quitté en sortant du Labyrinthe. Pour avoir vu le film, je pensais déjà savoir, plus ou moins, ce qui attendait nos personnages dans ce deuxième opus. Mais j'ai tout de même été extrêmement surprise! En effet, les premiers clivages entre le film et le livre sont plus que frappants dès le tout début de La Terre Brûlée. Et j'ai d'autant plus apprécié ce que l'auteur a mis en place pour initier cette deuxième épreuve. J'ai trouvé très originales les nouveautés que l'on découvre dès les premiers chapitres ainsi que l'aspect "course contre la montre" qui est vraiment un prétexte très bien trouvé pour accentuer et accélérer encore le rythme déjà effréné du récit.

     Comme pour le rythme totalement addictif de son récit, l'auteur ne change rien de sa formule gagnante composée entre autres de chapitres toujours très courts qui procurent d'autant plus une impression d'urgence au récit ainsi que d'une plume extraordinaire, vive et fluide, mais aussi profonde et vibrante d'action. C'est vraiment impossible de ne pas être totalement embarquée par l'écriture de l'auteur et la force qu'il met dans les mots et les actions de ce deuxième tome. J'adore vraiment la façon d'écrire de l'auteur et je pense qu'elle ravira tous types de lecteurs. Et que dire de l'imagination totalement débridée de l'auteur, qui nous embarque toujours plus profondément dans l'univers délirant de cruauté qu'il a construit? Le tout est encore une fois simplement parfait.

     C'est avec beaucoup de plaisir et de questionnements que je me suis replongée dans l'univers si intelligent créé de toutes pièces par James Dashner. Il nous avait laissés sur une bombe à la fin du tome précédent et j'avais plus que hâte de voir comment il allait traiter l'évolution de son univers dans ce tome. Et encore une fois j'ai été énormément surprise par la tournure des évènements, vraiment abordés très différemment que dans le film. Ici, l'objectif à atteindre est une nouvelle fois défini par le Wicked, qui place des variables sur le chemin de nos personnages. On avance beaucoup dans cet univers, on découvre la Terre Brûlée, les fondus et les différents stades de la Braise ainsi qu'une ville fantôme peuplée de personnes peu recommandables, mais ce qui m'a le plus surprise c'est véritablement l'aspect beaucoup plus "science-fiction" qui transparaît du récit et qui était très peu présent dans le film. Au-delà de ça, j'ai toujours autant apprécié d'évoluer dans cet univers qui se complexifie sur de nombreux aspects et qui semble cacher encore beaucoup de facettes.

     L'intrigue de ce deuxième tome de la trilogie L'Épreuve repose, dans la plus grande partie du récit, sur la réussite ou non du but fixé aux personnages par le Wicked et sur la façon dont ils tenteront d'atteindre leur objectif. Et il y a de quoi se poser des questions quand on découvre l'hostilité du milieu dans lequel ils évoluent. Entre évènements climatiques dramatiques et personnages plus ou moins malveillants à l'égard de Thomas et ses amis, la course contre la montre comporte de nombreux obstacles qu'ils doivent absolument surmonter. Toute cette tension s'ajoute à celle environnante et multiplie encore l'effet addictif et page turner du récit. J'ai énormément aimé la façon dont l'auteur déroule son intrigue ainsi que les petites ramifications secondaires qu'il y incorpore pour nous rendre totalement accro à tous les aspects de l'histoire. Le rythme de l'action, toujours intact depuis la fin du premier tome, nous offre bon nombre de rebondissements et de retournements de situation. A contrario, les révélations se font toujours aussi rares et, quand elles sont présentes, nous amènent à douter de tout et de tout le monde.

     Il faut dire que James Dashner ménage son effet, maintenant toujours autant de suspense à tous les niveaux. En effet, les personnages, toujours aussi amnésiques depuis leur sortie du Labyrinthe, fondent leur vérité uniquement sur ce qu'ils ont vécu et appris depuis leur réveil dans le Labyrinthe, mais comment savoir où se trouve vraiment la vérité? C'est la base même de l'intrigue de la trilogie. Nous suivons des personnages tous plus attachants et attendrissants les uns que les autres mais qui, au final, ne savent rien de qui ils étaient avant ni de ce que sont vraiment certains d'entre eux. Il faut bien avouer que Thomas et Teresa sont des personnages bien singuliers qui tirent leur épingle du jeu. Thomas est toujours aussi courageux et prend des initiatives pour amener son groupe au bout de ce périple mais les souvenirs qui lui reviennent en mémoire nous amènent à nous poser toujours plus de questions, sur le Wicked, sur la vie de Thomas avant le Labyrinthe et sur le bien-fondé des Épreuves. Et Teresa enrichit encore toutes ces interrogations, de même que certains nouveaux arrivants dans le récit.

     En effet, dans un deuxième temps, le récit se concentre beaucoup plus sur une autre part de l'intrigue, qui était restée très en retrait depuis le début de la trilogie mais dont nous avions pu avoir quelques aperçus. Je parle bien sûr de l'autre groupe, exact opposé de celui de Thomas et ses amis, qui complexifie les ficelles de l'intrigue grâce aux révélations qu'il nous fait concernant les missions que leur a confié le Wicked. Si cela m'a amené à vraiment détester Teresa dans ce tome, il n'en reste pas moins que cela permet de donner un coup de boots au récit, qui commençait légèrement à s'essouffler, pour repartir de plus belle avec de l'action et des rebondissements spectaculaires beaucoup plus concrets et intrigants, au final, que la simple réalisation de leurs objectifs par les deux groupes. Ce fut vraiment un très bon choix que d'introduire ces éléments à ce moment, le suspense est à son comble et chaque personnage peut faire pencher la balance d'un côté ou de l'autre en une fraction de seconde. J'ai vraiment adoré cette partie du récit, qui torture un peu plus nos méninges et celles de Thomas, qui nous amène à ne plus être sûrs de rien et qui en réalité, nous fascine toujours plus. Si toute la trilogie est réellement extrêmement bien maîtrisée depuis le début du premier tome, le derniers tiers de ce deuxième opus est vraiment encore plus palpitant et nous fait encore mieux prendre conscience de l'ampleur de l'univers et de la machination dans lesquels sont pris nos personnages. On effleure du bout des doigts la vérité, sans jamais l'atteindre puisque l'autre introduit toujours de nouveaux twists fantastiques qui nous perdent un peu plus.

     Comme le dit si bien l'homme-rat: "Vous ne comprendrez le tableau d'ensemble qu'une fois que tout sera terminé." Et bien vraisemblablement, nous ne sommes pas au bout de nos peines, et nos personnages non plus parce qu'avec une telle fin, il y a de quoi être perdu, déboussolé et surtout très intrigué quant à la suite et fin de la trilogie. Les derniers chapitres sont un mélange explosif de tension, d'action, de révélations et de retournements de situation qui ne peuvent vraiment que nous donner envie de nous jeter immédiatement sur le troisième et ultime tome de la trilogie. C'est un concentré de tout ce qui nous plaît dans ce tome et, plus globalement, dans la trilogie entière. De plus, cette fin est très différente de ce que l'on peut voir dans l'adaptation cinématographique. Ici, le côté légèrement "science-fiction" et la présence de variables est vraiment mis en avant et j'ai beaucoup apprécié ça puisque c'est le coeur même de l'intrigue de James Dashner. Après que l'auteur m'ait tellement menée en bateau, dans ce tome comme dans le précédent, je n'ai qu'une hâte: me plonger dans le troisième et ultime tome de cette trilogie si intrigante, en espérant que sa conclusion soit à la hauteur des espérances que je place en elle.

Les +: dans la continuité du tome précédent, une mise en place ultra rapide, un rythme immédiatement addictif, une plume énergique et palpitante, une intrigue toujours plus riche et complexe, beaucoup d'action, des rebondissements qui s'enchaînent à un rythme effréné, des personnages profonds et très attachants, ...
Les -: un peu moins addictif que le premier tome

     La Terre Brûlée est donc un deuxième tome de trilogie extrêmement bien mené, vraiment à la hauteur du premier tome, quoique légèrement moins addictif pour moi. Le récit reste extrêmement intrigant, ponctué d'énormément d'action et de rebondissements qui remettent en cause tout ce que l'on pensait acquis et qui font de ce récit young adult un page turner diablement efficace qui plaira au plus grand nombre. L'univers est toujours aussi énigmatique et fait écho à l'intrigue de ce deuxième tome. James Dashner gère vraiment son histoire d'une main de maître et distille au compte-gouttes des révélations qui ne font qu'épaissir toujours plus les très nombreux mystères qui planent sur cette trilogie. Tout peut basculer à chaque instant et le besoin de connaître la vérité nous fait tourner les pages à un rythme effréné suivant celui du récit. En effet, plus la fin est proche, plus tout s'accélère pour les personnages, toujours très mystérieux, que nous suivons. Les derniers chapitres de ce tome font exactement ce que l'on attend d'eux: nous faire saliver un peu plus et nous donner envie de lire au plus vite le troisième et ultime tome de la trilogie, afin d'avoir enfin toutes les réponses à nos questions.

Commentaires

  1. J'adore cette trilogie, ce tome 2 était top!

    RépondreSupprimer
  2. Cette trilogie m'attend dans ma PAL depuis 1000 ans (et je n'ai pas vu les films exprès pour lire les livres avant), il faut que je m'y mette ^^

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Merci de votre visite :) si je ne réponds pas à tous les commentaires, je les lis tous, alors merci :) et à bientôt :)

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique La dernière étoile, tome 3 de La 5ème Vague de Rick Yancey

Robert Laffont collection R 418 pages 17€90
Résumé: À L'AUBE DE LA 5e VAGUE...
Ils sont parmi nous. Ils sont dans leur vaisseau. Ils sont nulle part. Ils veulent la Terre. Ils veulent qu'elle nous revienne. Ils sont venus nous exterminer. Ils sont venus nous sauver...
Cassie a été trahie. Ringer aussi. Et Zombie. Et Nugget. Et les 7,5 milliards d'humains qui peuplaient notre planète. Trahis par les Autres, et maintenant par eux-mêmes. En ces derniers jours, les rares survivants sur Terre se retrouvent confrontés au dilemme ultime: sauver leur peau... ou sauver ce qui les rend humains.
Mon avis: (Attention, La dernière étoile est le troisième et ultime tome de la trilogie La 5ème Vague. Si vous souhaitez éviter tout spoiler concernant les tomes précédents, je vous conseille de lire ma chronique du premier tome La 5ème vague ou ma chronique du deuxième tome La mer infinie.)
18,5/20 Presque un coup de coeur
     La stratégie d'attaque des Autres, pensée depuis de très nombreuse…

Chronique À la vie, à la mort - Twilight réinventé de Stephenie Meyer

Hachette collection Black Moon 792 pages (429 pour À la vie, à la mort / 363 pour l'édition originale de Twilight) 20€99
Résumé: Lorsque Beau Swan emménage dans l'insignifiante bourgade de Fork et rencontre la mystérieuse Edythe Cullen, sa vie prend un tournant tout aussi excitant que terrifiant. Avec sa peau de marbre, ses yeux dorés, sa voix envoûtante et ses dons surnaturels, Edythe est à la fois irrésistible et énigmatique.
Ce que Beau ne sait pas encore, c'est que plus il se rapproche d'elle, plus lui et son entourage sont en danger. Et il se peut qu'il soit trop tard pour faire demi-tour...
Mon avis:
13,5/20

     Beaufort Swan a décidé de retourner habiter chez son père, bien que celui-ci habite dans une petite ville humide du fin fond des États-Unis. C'est donc à Forks qu'il est catapulté, dans une ville si petite que chacun semble y connaitre les secrets de tous les autres habitants. Mais une famille semble cacher encore bien des mystères et fascine …

Chronique Journal d'un vampire tome 11 de L.J.Smith

Hachette Black Moon 306 pages 16€50
Résumé: (Attention le résumé contient des spoilers si vous n'avez pas lu les tomes précédents)
Elena est sur le point de mourir. En vengeant son frère Stefan, Damon a rompu son pacte avec les Sentinelles, qui mettait la vie d'Elena en jeu. Au lieu de la condamner, les Sentinelles lui proposent une seconde chance : revenir au lycée, avant sa rencontre avec les frères Salvatore et la longue suite de mort et de destruction qu'elle a engendrée. Pour sauver sa vie, Elena doit prouver qu'ils peuvent tous trois mener leur propre existence sans provoquer, cette fois, la mort d'un seul être humain. Mais le Damon de cette époque est imprévisible, cruel et dangereux. L'unique solution qui s'offre à Elena, si elle veut épargner des vies, et la sienne en premier lieu, est de renoncer aux Salvatore. Définitivement.

Mon avis:
17/20
     Et voilà, c'est le dernier tome des aventures d'Elena, Damon, Stefan et tous les autres. La fin d…