Accéder au contenu principal

Chronique Double Je: en quête de corps de Franck Thilliez

Fleuve Éditions
29 pages
2€90

Résumé:
Dans le bureau d'une jeune lieutenant de police, un homme hirsute et torturé, Ganel Todanais, vient d'avouer un crime. La victime? Un artisan d'art de renom dont le meurtrier jure qu'il est une imposture, un vampire en quelque sorte, qui lui a volé son concept pour les ors du pouvoir et la reconnaissance.

Quand le Palais de Tokyo a demander à Franck Thilliez une nouvelle qui unirait la crème de l'artisanat et de l'art contemporain au roman noir, était-il près d'imaginer qu'il jetait là les fondations de la plus folle association de malfaiteurs? Au lecteur de déambuler dans ces pages et de se faire acteur ou complice d'un Double Je inauguré par un crime sans corps.

Mon avis:
17/20

     Que penseriez-vous d'un homme qui s'accuse d'un meurtre et vient se livrer lui-même à la police? Qu'il cherche à attirer l'attention sur lui? Qu'il est fou? Qu'il tente de protéger quelqu'un? Autant de questions qu'il est légitime de se poser, d'autant plus pour Mélanie, lieutenant de police chargé d'interroger cet homme. Au fil d'un interrogatoire pour le moins farfelu, elle va devoir démêler le sac de noeud que semble être cette affaire, pour enfin distinguer le vrai du faux, la réalité de la folie, dans l'esprit brumeux de Ganel Todanais.

     Vous n'êtes pas sans connaitre mon amour inconditionnel pour Franck Thilliez, c'est donc tout naturellement que je me suis procuré cette petite nouvelle au format fort peu conventionnel, afin, d'une part, de patienter avant la sortie tant attendue de Rêver, et d'autre part, de découvrir si l'auteur parvient à nous offrir une lecture tout aussi délectable en une trentaine de pages qu'avec plusieurs centaines. Verdict? Si la nouvelle est, à mon avis, un genre qu'il n'est pas facile d'apprivoiser, Franck Thilliez a su mener à la perfection cette dernière, mettant en avant les points principaux, cruciaux pour nous permettre de passer un très bon moment de lecture, en très peu de pages.

     En effet, si une nouvelle présente les mêmes caractéristiques qu'un roman, le tout doit tenir en un nombre extrêmement réduit de pages alors pas le temps de s'éterniser. Forcément, Double Je démarre immédiatement sur les chapeaux de roues. Franck Thilliez a le chic pour happer notre curiosité en très peu de mots, installant intrigue, questionnements et action après seulement deux petites pages. Rapide et efficace, l'installation de cette nouvelle et de son intrigue est on ne peut plus captivante, comment ne pas être conquis?

     Il faut bien avouer, même si je ne suis pas totalement objective en ce qui concerne cet auteur, que Franck Thilliez a vraiment de l'or dans les mains (ou sous la plume) et que son imagination débordante, doublée d'une sérieuse maîtrise du suspense et de la narration ne sont plus à prouver. Il excelle encore une fois dans son art, avec cette toute petite nouvelle, qui pourtant à tout d'une grande, nous offrant une intrigue très bien écrite, ne laissant de côté ni la psychologie des personnages ni la montée en puissance caractéristique des romans de l'auteur, avant l'explosion finale. J'ai adoré retrouver la plume de l'auteur dans cette nouvelle bien ficelée que j'ai tout simplement dévorée.

     Avec Double Je, Franck Thilliez aurait pu se contenter de nous livrer une banale intrigue policière, mais non, comme il ne fait pas les choses à moitié, il nous offre une histoire bien plus travaillée que ce que le résumé laisse présumer. L'auteur aime, dans ses romans, surfer entre univers réel et imaginaire, croisant les faits qu'il est facile d'appréhender et ceux, presque mystiques, qui nous font douter de la véracité des dires et des faits des personnages. Et c'est aussi ici que se cache le talent de Franck Thilliez, qui mène son lecteur par le bout du nez avant de laisser la vérité éclater au grand jour. J'ai été vraiment épatée par l'univers qu'il est parvenu à installer, en si peu de pages, tout en restant extrêmement crédible et indubitablement addictif.

     L'intrigue est donc installée très rapidement et présente deux aspects bien différents, l'un rationnel et l'autre beaucoup plus incongru. Dans ce commissariat, au-milieu d'hommes et de femmes dont le jugement se porte essentiellement sur des faits avérés, Ganel Todanais fait figure d'animal de foire. Son histoire, farfelue et de moins en moins crédible est d'autant plus mystérieuse qu'aucun corps n'a été retrouvé sur les lieux du crime. Mélanie et ses collègues ont donc de quoi s'interroger. Au cours de son interrogatoire, Ganel se livre, offrant aux différents personnages et au lecteur, sa version des faits. Riche en rebondissements, en action et en tension, le récit imaginé par l'auteur nous tient en haleine du début à la fin, devenant de plus en plus prenant au fur et à mesure que l'histoire de Ganel devient floue et énigmatique.

     En effet, plus les pages défilent, plus la réalité semble s'estomper autour de ce personnage. Comment tout ce qu'il raconte peut-il être possible? Quel rôle jouent vraiment les différents protagonistes dans cette affaire? Et Ganel le premier, est-il vraiment ce qu'il prétend être: un meurtrier? C'est le personnage le plus abouti de cette nouvelle, le plus dense, le plus travaillé. Plus son récit avance, plus sa psychologie devient complexe et intéressante. Finalement, je me suis beaucoup attachée à ce personnage, que l'on suit pendant si peu de pages et qui pourtant, est très touchant et très humain. Ce personnage est vraiment fascinant de par les nombreuses interrogations qu'il soulève. Toute l'intrigue repose sur lui et c'est vraiment le personnage parfait pour cette nouvelle, nous permettant, petit à petit de mettre au jour la vérité qui se cache derrière cette histoire sordide.

     Dans les toutes dernières pages de cette nouvelle, Franck Thilliez nous offre un dénouement hors du commun qui devrait, je pense, en surprendre plus d'un. Dommage que ce n'ai pas été mon cas, les indices semés par l'auteur m'ayant permis de deviner les grandes lignes de cette révélation finale. Cependant, les non habitués du genre ou de l'auteur devraient être agréablement surpris. De plus, l'auteur amène très bien les découvertes entourant cette révélation, nous énonçant comment toute cette histoire a débuté et nous laissant sur une fin assez fermée pour clore cette nouvelle et assez ouverte pour imaginer le possible futur des personnages.

Les +: une mise en place ultra rapide, une plume toujours aussi magistrale qui convient tout autant au format nouvelle qu'au roman, une intrigue très réfléchie et bien ficelée, des rebondissements palpitants jusqu'à la fin, de l'action et des personnages tout en relief
Les -: dommage que j'ai deviné de quoi il retournait avant la fin...

     En conclusion, Double Je: en quête de corps est vraiment une petite nouvelle très agréable à lire qui se dévore en un temps record, grâce à ses très nombreux points positifs. Le rythme est mené d'une main de maitre de la première à la dernière ligne, nous offrant rebondissement sur rebondissement, permettant donc d'entretenir une intrigue qui se révèle plus riche et complexe que ce que l'on aurait pu prévoir initialement. Les interrogations soulevées par les révélations faites par Ganel apportent toujours plus d'intérêt pour l'intrigue et la rendent d'autant plus addictive. Et il ne faut pas oublier que le tout est magistralement orchestré par la plume et l'imagination de Franck Thilliez, dont on ne peut encore une fois que se délecter du début à la fin. Une fin riche en révélations, plus ou moins prévisibles, très agréable et qui permet d'obtenir toutes les réponses à nos questions. C'est donc une très bonne petite lecture que nous offre l'auteur, que je ne saurais que vous conseiller.

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Merci de votre visite :) si je ne réponds pas à tous les commentaires, je les lis tous, alors merci :) et à bientôt :)

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique La dernière étoile, tome 3 de La 5ème Vague de Rick Yancey

Robert Laffont collection R 418 pages 17€90
Résumé: À L'AUBE DE LA 5e VAGUE...
Ils sont parmi nous. Ils sont dans leur vaisseau. Ils sont nulle part. Ils veulent la Terre. Ils veulent qu'elle nous revienne. Ils sont venus nous exterminer. Ils sont venus nous sauver...
Cassie a été trahie. Ringer aussi. Et Zombie. Et Nugget. Et les 7,5 milliards d'humains qui peuplaient notre planète. Trahis par les Autres, et maintenant par eux-mêmes. En ces derniers jours, les rares survivants sur Terre se retrouvent confrontés au dilemme ultime: sauver leur peau... ou sauver ce qui les rend humains.
Mon avis: (Attention, La dernière étoile est le troisième et ultime tome de la trilogie La 5ème Vague. Si vous souhaitez éviter tout spoiler concernant les tomes précédents, je vous conseille de lire ma chronique du premier tome La 5ème vague ou ma chronique du deuxième tome La mer infinie.)
18,5/20 Presque un coup de coeur
     La stratégie d'attaque des Autres, pensée depuis de très nombreuse…

Chronique À la vie, à la mort - Twilight réinventé de Stephenie Meyer

Hachette collection Black Moon 792 pages (429 pour À la vie, à la mort / 363 pour l'édition originale de Twilight) 20€99
Résumé: Lorsque Beau Swan emménage dans l'insignifiante bourgade de Fork et rencontre la mystérieuse Edythe Cullen, sa vie prend un tournant tout aussi excitant que terrifiant. Avec sa peau de marbre, ses yeux dorés, sa voix envoûtante et ses dons surnaturels, Edythe est à la fois irrésistible et énigmatique.
Ce que Beau ne sait pas encore, c'est que plus il se rapproche d'elle, plus lui et son entourage sont en danger. Et il se peut qu'il soit trop tard pour faire demi-tour...
Mon avis:
13,5/20

     Beaufort Swan a décidé de retourner habiter chez son père, bien que celui-ci habite dans une petite ville humide du fin fond des États-Unis. C'est donc à Forks qu'il est catapulté, dans une ville si petite que chacun semble y connaitre les secrets de tous les autres habitants. Mais une famille semble cacher encore bien des mystères et fascine …

Chronique Journal d'un vampire tome 11 de L.J.Smith

Hachette Black Moon 306 pages 16€50
Résumé: (Attention le résumé contient des spoilers si vous n'avez pas lu les tomes précédents)
Elena est sur le point de mourir. En vengeant son frère Stefan, Damon a rompu son pacte avec les Sentinelles, qui mettait la vie d'Elena en jeu. Au lieu de la condamner, les Sentinelles lui proposent une seconde chance : revenir au lycée, avant sa rencontre avec les frères Salvatore et la longue suite de mort et de destruction qu'elle a engendrée. Pour sauver sa vie, Elena doit prouver qu'ils peuvent tous trois mener leur propre existence sans provoquer, cette fois, la mort d'un seul être humain. Mais le Damon de cette époque est imprévisible, cruel et dangereux. L'unique solution qui s'offre à Elena, si elle veut épargner des vies, et la sienne en premier lieu, est de renoncer aux Salvatore. Définitivement.

Mon avis:
17/20
     Et voilà, c'est le dernier tome des aventures d'Elena, Damon, Stefan et tous les autres. La fin d…