Accéder au contenu principal

Chronique Cinquante nuances de Grey tome 3 Cinquante nuances plus claires de E.L.James

Le livre de poche
720 pages
6€90

Résumé:
Ana et Christian ont tout pour être heureux: l'amour, la fortune et un avenir plein de promesses. Ana apprend à vivre dans le monde fastueux de son M. Cinquante Nuances, sans perdre son intégrité ni son indépendance, tandis que Christian s'efforce de se défaire de son obsession du contrôle et d'oublier son terrible passé. Mais bientôt, alors que tout semble leur sourire, le destin les rattrape et leurs pires cauchemars deviennent réalité... Un happy end est-il possible pour Christian Grey et Anastasia Steele?
Romantique, libératrice et totalement addictive, la trilogie Fifty Shades, dont Cinquante nuances plus claires est le dernier volume, vous obsèdera, vous possèdera et vous marquera à jamais...

Mon avis:
(Attention, Cinquante nuances plus claires est le troisième et ultime tome de la trilogie Fifty Shades. Afin d'éviter tout spoiler, je vous invite donc à lire mes chroniques du tome 1 et du tome 2 de cette trilogie.)

11/20

     Anastasia et Christian ont enfin la vie qu'ils ont toujours rêvé d'avoir, même si cela implique de savoir faire des concessions, pour l'un comme pour l'autre. Devenue Madame Grey, Anastasia peine parfois à comprendre les obsessions de Christian, ses peurs et ses doutes. Christian, quant à lui, craint plus que tout de la perdre. Tentant ensemble de surmonter leurs différences, Ana et Christian ne sont pourtant pas au bout de leurs surprises car la vie a décidé de mettre encore de nombreuses embûches sur leur chemin. Leur couple parviendra-t-il à surmonter les différentes épreuves auxquelles il va être confronter? Ana et Christian parviendront-ils au bonheur? Ou seront-ils rattrapés par leur passé et les conséquences de leurs actes?

     Après ma lecture un peu plus enthousiaste du deuxième tome de cette trilogie, qui annonçait une nouvelle intrigue et promettait d'offrir un nouveau souffle au récit, j'attendais un peu plus de ce troisième et ultime tome. En effet, le récit semblait s'orienter vers un second chemin, plus rythmé, qui aurait ajouté du piment à l'intrigue principale, à savoir l'histoire d'amour entre Ana et Christian. J'espérais donc un dernier tome bien meilleur que les deux premiers et j'avoue avoir été déçue par de nombreux aspects. L'idée que je m'étais faite de Cinquante nuances plus claires était vraiment bien loin de la vérité. Très lent et plat, n'offrant que peu de nouveautés et de rebondissements à se mettre sous la dent, ce troisième tome m'a déçue. Même si globalement, je n'ai pas été séduite par cet opus, certains points positifs se détachent tout de même du lot et rendent le tout un minimum agréable à lire.

     Dès les toutes premières pages, nous sommes immédiatement replongés dans l'univers de l'auteur, aux côtés des personnages que nous connaissons. Ana et Christian passent un nouveau cap dans leur histoire d'amour et j'ai trouvé intéressant de découvrir ce que cela apporte comme nouveautés. L'auteur replace très facilement et rapidement son univers et son atmosphère, ce qui est plutôt agréable. Les flash backs intercalés dans le récit sont plutôt bien menés et donnent un rythme sympathique à ce début de tome. Tout commençait donc plutôt bien, c'est d'autant plus dommage que l'intrigue mette un temps fou à décoller. Les premiers chapitres de ce troisième tome sont certes intéressants et permettent de sortir de la routine qui s'était installée dans les premiers tomes mais ils sont aussi d'une lenteur déplorable qui pourraient facilement faire perdre patience à de nombreux lecteurs. Personnellement, la curiosité et l'envie de voir ce qui allait se passer après a pris le dessus et je me suis donc replongée dans cet univers.

     Comme pour le deuxième tome de la trilogie, l'univers de Cinquante nuances plus claires n'a rien de bien folichon mais reste tout de même agréable. En effet, si dans le premier tome nous découvrions l'univers plus que particulier sexuellement parlant de Christian, le deuxième tome s'avérait un peu plus sage de ce point de vue. Ici, c'est plutôt le décor dans lequel les personnages évoluent qui diffère, nous les suivons pendant leur lune de miel en France et dans de nombreux autres lieux par la suite. L'auteur fait évoluer ses personnages dans de nouveaux endroits et, si c'est assez intéressant à découvrir, cela devient vite lassant et l'auteur tente de nous tenir en haleine grâce à des scènes de dispute et de sexe. Heureusement pour nous, comme dans le deuxième tome, le sexe est moins omniprésent et plus sage, ce qui est plutôt positif malgré l'aspect répétitif de ces scènes. À la fin de ce troisième tome, l'atmosphère change, devient plus pesante et sombre, ce qui pimente un peu les choses et ce n'est pas pour me déplaire. Néanmoins, il en aurait fallut vraiment plus pour oublier que l'on s'ennuie assez rapidement, et ce, pendant la plus grande partie du récit. Il faudra vraiment savoir prendre son mal en patience pour que l'intrigue démarre et pour obtenir enfin quelque chose de plus prenant à suivre.

     En effet, le récit de ce troisième tome est très clairement découpé en deux parties selon moi. La première, qui s'étire facilement pendant les deux premiers tiers du récit, n'est vraiment pas celle qui m'a le plus charmée. Nous y découvrons la lune de miel du couple, leur retour dans l'appartement de Christian et le nouveau travail d'Ana. L'auteur met ses personnages face à de nouveaux dilemmes, de nouvelles querelles et tout ceci aboutit invariablement à de nouvelles scènes de sexe. Heureusement, de ce côté-là, l'auteur a su éviter de retomber dans les travers du premier tome et nous retrouvons donc les scènes un peu plus light, et digestes, du deuxième tome. Cependant, passé la découverte de leur toute nouvelle vie de couple marié, j'ai trouvé que le récit trainait énormément en longueur, les disputes de nos deux protagonistes se suivant et se ressemblant à chaque chapitre. Heureusement, les personnages secondaires apportent un peu de piment, ce qui n'est pas pour me déplaire, dans une intrigue qui n'est clairement pas palpitante pendant les deux premiers tiers du récit. C'était long, lent et très plat, heureusement que la plume de l'auteur sauve le tout.

     E.L.James a, comme dans les tomes précédents, une plume assez facile à lire qui permet à ce dernier tome de se lire relativement vite malgré la lenteur de la première partie de l'histoire. L'écriture de l'auteur est familière, simple à lire, ni trop ni trop peu descriptive, elle apporte la fluidité nécessaire au récit. La plume et le vocabulaire employé sont cohérents avec le ton du récit et son atmosphère. Cependant, le tout manque souvent de finesse et les très nombreuses répétitions sont vite lassantes, alourdissant encore l'ensemble du récit. De même, je n'ai pas été éblouie par l'imagination de l'auteur, ce troisième tome étant pratiquement dépourvu de toute intrigue, au moins lors des deux premiers tiers du récit. Heureusement, l'auteur a su développer l'évolution des différentes relations entre les personnages, nous offrant quelque chose à nous mettre sous la dent.

     Depuis le début de la trilogie, la relation amoureuse entre Ana et Christian a beaucoup évoluée et a aussi changé certains aspects de leurs personnalités. Malheureusement, tout n'est pas parfait; si en apparence, Ana est plus réfléchie que dans le premier tome, elle reste tout de même très immature, très fofolle et parfois même un peu trop excentrique. Cela porte certaines fois à sourire mais devient aussi assez vite lassant. La contradiction flagrante entre bon nombre de ses actes et ce qu'elle recherche dans sa vie en général ne m'a pas du tout aidée à m'attacher à ce personnage. Néanmoins, elle aime profondément ses proches et son grand coeur est vraiment un avantage.
     Christian, quant à lui, reste toujours aussi difficile à cerner. J'ai toujours du mal à m'y attacher et à le comprendre, bien qu'il me soit moins désagréable. Il est plus mesuré dans ses actes et moins rigide que dans les tomes précédents. Cependant, comme Ana, il tombe très souvent dans l'excès, ce que j'ai trouvé vraiment très irritant au fil des pages.
     Les personnages secondaires offrent plus de relief au récit. Les familles respectives d'Ana et Christian nous permettent d'obtenir enfin quelques rebondissements à nous mettre sous la dent. Ces personnages restent toujours aussi attachants et remontent de beaucoup le niveau de ce dernier tome. De plus, l'auteur les positionne enfin sous le feu des projecteurs, au coeur d'une intrigue prenante et possédant beaucoup de potentiel. Dommage qu'il ait fallut attendre aussi longtemps pour que l'action prenne une place plus grande dans le récit.

     En effet, le dernier tiers de ce tome devient plus prenant et je retrouve enfin ce qui m'avait donné espoir en ce dernier tome lors de la fin du deuxième tome. L'auteur installe enfin une intrigue plus prenante que les histoires de couple d'Ana et Christian, qui deviennent vite redondantes. Enfin, le récit prend une forme intéressante, l'action ainsi que les rebondissements sont beaucoup plus présents et je me suis beaucoup moins ennuyée. L'auteur nous prouve qu'elle sait installer une intrigue prenante et le suspense qui va avec, malgré quelques bémols. En effet, je regrette tout d'abord que l'auteur s'y prenne aussi tard dans son récit pour approfondir cet élément d'intrigue pourtant bien pensé. Cette tardiveté entraîne donc une précipitation dans les évènements qui rend l'ensemble beaucoup moins crédible. Malgré tout, et en comparaison avec les deux premiers tiers du récit, j'ai trouvé cette partie beaucoup plus rythmée et plus prenante. Dommage que le récit soit au final tellement bancal, déséquilibré et que E.L.James n'ait pas exploité tout le potentiel de cette intrigue, qui aurait pu nous offrir des moments encore plus palpitants et nous aurait peut-être évité une première partie beaucoup trop longue et sans grand intérêt à mon avis.

     Le dénouement de l'intrigue, non amoureuse, qui avait été installée dans le deuxième tome, m'a semblé légèrement précipité et trop facile. Les personnages se sortent de mauvaises passes de manière un peu abracadabrante mais ce moment, plus rythmé, a le mérite d'offrir de l'action et des rebondissements aux dernières pages. La facilité de cette fin se ressent aussi dans les choix de l'auteur concernant ses personnages et c'est bien dommage parce qu'ils auraient pu apporter plus de piment au récit si des choix plus osés avaient été faits par l'auteur. De plus, E.L.James nous offre un épilogue intéressant qui nous permet de répondre à la plupart de nos questions concernant le futur des différents personnages et notamment le futur de la relation entre Ana et Christian. Une fin qui clôt cet ultime tome de la trilogie de manière mitigée mais qui relève tout de même le niveau de ce tome.

Les +: une plume toujours aussi facile à lire, une réintroduction dans l'histoire très rapide, des personnages secondaires très attachants, un dernier tiers de récit plus riche tant au niveau de l'intrigue que des rebondissements
Les -: énormément de longueurs et de répétitions dans les deux premiers tiers du roman, une intrigue qui peine à décoller, des facilités, des personnages toujours dans l'excès, une fin mitigée et trop rapide

     Cinquante nuances plus claires, dernier tome de la trilogie Fifty Shades of Grey, est le tome qui m'a le moins emportée de la trilogie. À mon sens, de très nombreux points négatifs entachent le récit. Outre le fait que l'auteur cède toujours trop facilement aux facilités et autres répétitions, quitte à faire tomber ses personnages dans l'excès; le plus gros point noir reste tout de même la très grande lenteur de cet ultime tome, l'intrigue ne décollant que dans le dernier tiers du récit. La patience est donc de mise, mais heureusement, la plume est toujours aussi simple et facile à suivre. Autre point positif: les personnages secondaires, qui apportent vraiment leur pierre à l'édifice de ce troisième tome et qui sont très attachants. Le dernier tiers du récit, très bien rythmé, riche en action et en rebondissements nous offre un dénouement agréable, bien que trop rapide pour me satisfaire pleinement, et permet à ce tome de se conclure sur une note plutôt positive.
     En conclusion, un dernier tome qui, comme les deux précédents, se laisse lire et une trilogie qui globalement, ne m'aura pas emballée outre mesure.

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Merci de votre visite :) si je ne réponds pas à tous les commentaires, je les lis tous, alors merci :) et à bientôt :)

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique La dernière étoile, tome 3 de La 5ème Vague de Rick Yancey

Robert Laffont collection R 418 pages 17€90
Résumé: À L'AUBE DE LA 5e VAGUE...
Ils sont parmi nous. Ils sont dans leur vaisseau. Ils sont nulle part. Ils veulent la Terre. Ils veulent qu'elle nous revienne. Ils sont venus nous exterminer. Ils sont venus nous sauver...
Cassie a été trahie. Ringer aussi. Et Zombie. Et Nugget. Et les 7,5 milliards d'humains qui peuplaient notre planète. Trahis par les Autres, et maintenant par eux-mêmes. En ces derniers jours, les rares survivants sur Terre se retrouvent confrontés au dilemme ultime: sauver leur peau... ou sauver ce qui les rend humains.
Mon avis: (Attention, La dernière étoile est le troisième et ultime tome de la trilogie La 5ème Vague. Si vous souhaitez éviter tout spoiler concernant les tomes précédents, je vous conseille de lire ma chronique du premier tome La 5ème vague ou ma chronique du deuxième tome La mer infinie.)
18,5/20 Presque un coup de coeur
     La stratégie d'attaque des Autres, pensée depuis de très nombreuse…

Chronique The Book of Ivy tome 2 The Revolution of Ivy d'Amy Engel

Lumen 322 pages 15€00
Résumé: J'ai tout perdu. Mon foyer. Ma famille. L'homme que j'aime.
Ce serait si facile de capituler, de fermer les yeux et d'attendre que la faim et la soif aient raison de moi. Ou bien qu'une bête sauvage me trouve. Ou même un autre survivant... Mais je refuse d'abandonner. J'en ai terminé avec la lâcheté. Il est temps pour moi d'agir, enfin.
Bishop me l'avait bien dit, cet univers hostile ne pardonne pas la moindre erreur. Et au-delà de la barrière, c'est encore pire. L'hiver approche, et si je veux survivre, il va me falloir trouver de l'eau, des vivres, un abri. D'autres condamnés avec lesquels m'allier. Mais surtout, je vais devoir faire un choix: dois-je oublier ma vie d'avant, me venger de ceux qui m'ont trahie... ou mener, purement et simplement, la révolution?
Car je ne suis plus une Westfall, ni une Lattimer. Simplement Ivy. Et je suis enfin libre.
Deuxième et dernier tome de la série The Bo…

Chronique The Mortal Instruments - Les Origines tome 3 La Princesse Mécanique

PKJ 604 pages 18€15
Résumé:
Tessa devrait être heureuse. N'est-elle pas sur le point de se marier? Pourtant, alors qu'elle se prépare pour la cérémonie, l'étau se resserre autour des Chasseurs d'Ombres. Un nouveau démon est apparu, intimement lié au Magistère, l'homme qui a prévu de détruire les Chasseurs. Il ne lui manque plus qu'un seul élément pour parfaire son armée d'automates sans pitié: Tessa. Mais, avant de mettre la main sur elle, il devra affronter Will et Jem, prêts à tout pour protéger l'élue de leur coeur...

Mon avis:
(Attention: La Princesse Mécanique est le troisième tome de la trilogie préquel, Les Origines, de The Mortal Instruments. Pour éviter tout spoiler, je vous conseille de lire mes chroniques des tomes précédents: L'Ange Mécanique et Le Prince Mécanique.)


20/20 Coup de coeur

     Depuis son arrivée à Londres, Tessa a mûrit, elle a grandit, elle a apprit énormément de choses à son sujet ainsi que concernant la réalité du monde q…