Accéder au contenu principal

Chronique Cinquante nuances de Grey tome 2 Cinquante nuances plus sombres de E.L.James

Le livre de poche
720 pages
6€90

Résumé:
Dépassée par les sombres secrets de Christian Grey, Anastasia Steele a mis un terme à leur relation pour se consacrer à sa carrière d'éditrice. Mais Grey occupe toujours toutes ses pensées et, lorsqu'il lui propose un nouvel accord, elle ne peut lui résister. Peu à peu, elle découvre le douloureux passé de son sulfureux M. Cinquante Nuances. Tandis que Christian lutte contre ses démons intérieurs, Ana doit prendre la décision la plus importante de sa vie... Romantique, libératrice et totalement addictive, la trilogie Fifty Shades vous obsédera, vous possédera et vous marquera à jamais.

Mon avis:
(Attention, il s'agit du deuxième tome de la trilogie Fifty Shades, pour éviter tout spoiler concernant le premier tome, je vous invite à lire ma chronique le concernant)


13/20

     Anastasia Steele a fait son choix.... Elle tente désormais d'oublier et se reconstruire. Mais ce n'est pas si facile quand l'objet de tous ses désirs se rappelle à son bon souvenir pour tenter de la reconquérir. Mais est-ce seulement pour retrouver son corps ou pour tenter de lui voler son coeur que Christian Grey revient vers elle? A-t-elle raison de tomber une nouvelle fois dans ses filets et d'espérer qu'il puisse changer? Une chose est sûre, la vie aux côtés de Christian n'est jamais de tout repos car il cache encore bien des mystères, auxquels Ana sera confrontée à ses dépens. Alors, que réserve l'avenir à la romantique Ana et au peu recommandable Christian? Sauront-ils franchir le fossé qui sépare leurs visions de la vie?

     Je dois avouer que je n'étais pas forcément emballée à l'idée de lire le deuxième tome de cette trilogie après mon avis mitigé sur le premier. Étant donné que la lecture de ce premier tome n'avait pas été aussi désagréable que je l'avais imaginée, comportant même assez de points positifs pour que je n'abandonne pas ma lecture, et que la fin était assez intrigante pour susciter ma curiosité, j'ai décidé de donner une chance à ce deuxième tome en espérant y trouver plus de constance que dans le premier. Et j'ai eu raison. En effet, Cinquante Nuances plus sombres fut un brin plus satisfaisant que le tome précédent. Avec une intrigue, à mon avis, plus intéressante et plus dense et une action au rythme plus soutenu, ce tome-ci se lit plus facilement et est plus digeste, ce qui est très appréciable. C'est donc avec plus de facilité et d'intérêt que j'ai lu ce deuxième tome de la trilogie, qui, malgré les points négatifs toujours très nombreux, a su redresser un peu la barre.

     Il faut dire que la plume de l'auteur y est pour beaucoup. Sans la plume fluide et simple, assez agréable à suivre et qui permet aux pages de se tourner assez rapidement sans trop se prendre la tête, le résultat aurait été bien pire selon moi. Comme pour le premier tome, c'est l'écriture de l'auteur qui sauve le tout en apportant une grande simplicité de lecture au récit. Dans ce deuxième tome, les différentes longueurs et temps morts qui pesaient sur le tome précédent, sont gommés et beaucoup moins présents. Néanmoins, E. L. James retombe assez facilement dans le défaut des répétitions qui deviennent très vite lassantes. Heureusement, globalement l'écriture de l'auteur reste agréable à lire et rectifie même quelques défauts, permettant à ce deuxième tome d'être légèrement meilleur que le premier. L'écriture de l'auteur a su m'embarquer dans son récit malgré quelques défauts persistants et j'ai assez apprécié la façon dont E. L. James a enrichit son intrigue et donné plus de consistance à son récit, un point vraiment important qui manquait cruellement au premier tome.

     Dès les premières pages de ce deuxième tome, l'auteur nous replonge directement dans son histoire, sans transition et sans rappels qui, pour ma part, auraient été inutiles après la fin très marquante du premier tome. Néanmoins, cela peut être gênant pour les personnes qui n'en n'auraient que peu de souvenirs. L'auteur ne s'encombre pas de détails ou de scènes superflus, nous offrant presque immédiatement la réponse à la question qui taraude tous les lecteurs à la fin du premier tome. C'est un détail qui m'a tout de même beaucoup gênée parce qu'il ôte encore une fois une part de crédibilité au récit et aux personnages. Tout s'enchaîne trop vite au début du récit selon moi et si cela permet de se remettre dans l'ambiance rapidement, j'ai eu l'impression que l'auteur avait bâclé cette partie de son récit, pour pouvoir revenir rapidement à ce qui fait que cette série est connue: le couple Ana/Christian et les péripéties qu'il traverse. Un bémol de ce côté donc mais en parallèle, j'ai aimé découvrir le nouvel environnement dans lequel Ana évolue tant à son travail que chez Christian, cette petite nouveauté apporte une fraicheur plaisante au récit.

     L'intrigue principale de ce deuxième tome reste en grande partie centrée sur l'histoire d'amour et la relation physique entre Ana et Christian. Comme dans le tome précédent, cela implique quelques défauts qui peuvent se révéler assez exaspérants. En effet, le récit est encore beaucoup trop entrecoupé de scènes de sexe qui n'ont pas toujours lieu d'être. Heureusement, elles ressemblent moins à un catalogue SM que dans le tome précédent et permettent d'approfondir un peu plus la relation entre les deux personnages. L'auteur gère mieux le rythme de son récit et entrecoupe l'intrigue concernant la relation amoureuse par des scènes au travail d'Ana ou à l'exposition de José par exemple, qui permettent de souffler et de ne pas tomber dans un huis clos qui aurait vite pu devenir malsain. Personnellement, je ne suis toujours pas une grande adepte de la façon dont E. L. James envisage la relation amoureuse d'Ana et Christian qui me laisse toujours un peu perplexe, non seulement à cause du caractère trop sexuel et parfois peu crédible de leur couple mais aussi tout simplement à cause des personnages.

     En effet, au niveau du couple formé par Ana et Christian, même si les changements sont conséquents, ils ne me les rendent pas forcément beaucoup plus attachants. Ana reste fidèle à elle-même, douce et docile, parfois trop et d'une façon incompréhensible. Ses raisonnements sont parfois difficiles à suivre et à comprendre, son amour pour Christian étant inconditionnel et disproportionné. Si ce n'est pas un personnage qui me plait beaucoup, elle reste la plus agréable des deux et la plus humaine. En effet, Christian, bien que très changé dans ce tome, reste lunatique et froid, extrêmement possessif et maladivement craintif concernant ses sentiments. Malgré les changements dans son comportement, c'est toujours un personnage qui m'est antipathique et j'espère vraiment que cela s'améliorera lors du troisième et dernier tome. Heureusement, les différents changements que connait leur couple rend la relation entre Ana et Christian un peu moins malsaine, plus humaine et sympathique à suivre, ce qui ne peut être qu'un point positif.
     Concernant les personnages secondaires, l'auteur nous donne de quoi réfléchir. Nous retrouvons José, Elliot et Mia, Taylor et les autres personnages gravitant autour d'Ana et Christian qui sont toujours aussi attachants, mais nous découvrons aussi de nouveaux personnages qui prennent de plus en plus d'ampleur au fil des pages et qui sont très intéressants à découvrir. Le nouveau patron d'Ana et Leila notamment, qui donnent un rythme différent au récit et permettent de sortir de la "routine" des scènes de sexe en apportant beaucoup de piment à l'intrigue générale de ce deuxième tome. J'ai hâte de voir ce qu'ils pourront apporter de nouveau au prochain tome.

     Parce que oui, par ailleurs, l'auteur a su renouveler son intrigue et mon intérêt pour cette dernière grâce, en grande partie, à ces nouveaux et intrigants personnages qui apportent vraiment quelque chose de positif au rythme du récit. L'intrigue ne tourne plus exclusivement autour d'Ana et Christian et c'est bien agréable. L'atmosphère devient un peu plus originale et pesante et permet de ressentir plus d'émotions diverses au fur et à mesure de notre avancée dans l'intrigue. L'auteur nous fait découvrir beaucoup de choses assez intéressantes qui vont ébranler le couple mais qui rendent le tout bien plus prenant. Entre passé lourd qui remonte à la surface et présent parfois angoissant, Ana et Christian ont de quoi faire et c'est agréable à découvrir. Si j'ai trouvé ce deuxième tome meilleur que le précédent c'est en grande partie grâce à ces nouveautés qui donnent de l'action et du rythme à un récit par ailleurs bien fade. J'espère vraiment que le troisième tome continuera sur cette lancée après la fin prenante et intrigante de ce deuxième tome.

     La fin de ce deuxième tome est vraiment plus satisfaisante que la fin du tome précédent. En effet, Cinquante nuances plus sombres nous offre notre lot de surprises et de rebondissements bien différents de ce à quoi cette série nous avait habitués et c'est très intéressant à découvrir. J'ai hâte de voir comment l'auteur saura approfondir son histoire en s'appuyant sur les nouvelles pistes qu'elle introduit dans les dernières pages. Les derniers chapitres sont vraiment riche en émotions et en tension, alliant action et humour, grosses frayeurs et tendresse, sans pour autant oublier d'installer un mystère prenant qui ouvre une porte intéressante sur le troisième et dernier tome. J'ai vraiment été beaucoup plus satisfaite de cette fin moins surfaite et bien mieux maitrisée qui donne, elle, vraiment l'eau à la bouche concernant la suite de l'histoire entre Ana et Christian. Bien que je ne sois définitivement pas une fan de cette série, la fin de ce deuxième tome suscite assez ma curiosité pour me donner envie de lire le troisième tome.

Les +: La plume fluide et simple à lire de l'auteur, moins de longueurs que dans le tome précédent, une intrigue moins axée sur le sexe qui devient donc plus intéressante, des personnages un peu plus attachants, une fin alléchante
Les -: Les trop nombreuses répétitions lassantes, les scènes de sexe parfois malvenues, les réactions parfois exaspérantes des personnages

     Cinquante nuances plus sombres, deuxième tome de la trilogie Fifty Shades, m'a légèrement plus convaincue que le premier tome, qui cumulait beaucoup de défauts. Si ici, certaines choses assez agaçantes, comme les répétitions bien trop nombreuses ou les scènes de sexes qui n'ont pas toujours de raison d'être, doivent encore être améliorées, d'autres points positifs permettent à ce deuxième tome de se lire relativement rapidement. Le plus gros point positif de ce tome reste encore une fois la plume fluide et assez agréable à lire de l'auteur, qui corrige certains points négatifs observés dans le tome précédent. En effet, les longueurs sont moins présentes et l'intrigue devient plus consistante, ce qui a su rehausser mon intérêt. Si Ana et Christian restent parfois assez énervants et exaspérants, leur couple devient plus attachant grâce aux épreuves plus intéressantes qu'ils traversent. Enfin, dernier gros point positif de ce roman, la fin qui laisse planer un suspense assez alléchant et qui m'a beaucoup plus satisfaite que celle du premier tome. Reste à voir ce que nous réserve le troisième et dernier tome de la trilogie.

Commentaires

  1. Je dois avouer que je n'ai pas réussi à dépasser la page 50, autant le premier tome m'a bien amusée, autant celui-ci je n'en pouvais plus x)

    RépondreSupprimer
  2. J'ai jamais autant soupiré dans un roman ! J'ai trouvé que les retrouvailles étaient trop rapides, que les réactions agaçantes bref...

    RépondreSupprimer
  3. J'ai survolé les 3 tomes (parce que non, vraiment, je ne pouvais pas lire vraiment) et je te trouve bien généreuse dans ta notation (même si tu n'épargnes pas le livre dans ta chronique).
    Pour ma part, j'ai trouvé que la relation était toujours aussi malsaine, et je peux pas m'empêcher de penser que Christian n'est jamais qu'un riche et sexy psychopathe :-)

    RépondreSupprimer
  4. Quel courage de lire la suite ! :) Une torture dès le premier tome.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Merci de votre visite :) si je ne réponds pas à tous les commentaires, je les lis tous, alors merci :) et à bientôt :)

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique La dernière étoile, tome 3 de La 5ème Vague de Rick Yancey

Robert Laffont collection R 418 pages 17€90
Résumé: À L'AUBE DE LA 5e VAGUE...
Ils sont parmi nous. Ils sont dans leur vaisseau. Ils sont nulle part. Ils veulent la Terre. Ils veulent qu'elle nous revienne. Ils sont venus nous exterminer. Ils sont venus nous sauver...
Cassie a été trahie. Ringer aussi. Et Zombie. Et Nugget. Et les 7,5 milliards d'humains qui peuplaient notre planète. Trahis par les Autres, et maintenant par eux-mêmes. En ces derniers jours, les rares survivants sur Terre se retrouvent confrontés au dilemme ultime: sauver leur peau... ou sauver ce qui les rend humains.
Mon avis: (Attention, La dernière étoile est le troisième et ultime tome de la trilogie La 5ème Vague. Si vous souhaitez éviter tout spoiler concernant les tomes précédents, je vous conseille de lire ma chronique du premier tome La 5ème vague ou ma chronique du deuxième tome La mer infinie.)
18,5/20 Presque un coup de coeur
     La stratégie d'attaque des Autres, pensée depuis de très nombreuse…

Chronique À la vie, à la mort - Twilight réinventé de Stephenie Meyer

Hachette collection Black Moon 792 pages (429 pour À la vie, à la mort / 363 pour l'édition originale de Twilight) 20€99
Résumé: Lorsque Beau Swan emménage dans l'insignifiante bourgade de Fork et rencontre la mystérieuse Edythe Cullen, sa vie prend un tournant tout aussi excitant que terrifiant. Avec sa peau de marbre, ses yeux dorés, sa voix envoûtante et ses dons surnaturels, Edythe est à la fois irrésistible et énigmatique.
Ce que Beau ne sait pas encore, c'est que plus il se rapproche d'elle, plus lui et son entourage sont en danger. Et il se peut qu'il soit trop tard pour faire demi-tour...
Mon avis:
13,5/20

     Beaufort Swan a décidé de retourner habiter chez son père, bien que celui-ci habite dans une petite ville humide du fin fond des États-Unis. C'est donc à Forks qu'il est catapulté, dans une ville si petite que chacun semble y connaitre les secrets de tous les autres habitants. Mais une famille semble cacher encore bien des mystères et fascine …

Chronique Journal d'un vampire tome 11 de L.J.Smith

Hachette Black Moon 306 pages 16€50
Résumé: (Attention le résumé contient des spoilers si vous n'avez pas lu les tomes précédents)
Elena est sur le point de mourir. En vengeant son frère Stefan, Damon a rompu son pacte avec les Sentinelles, qui mettait la vie d'Elena en jeu. Au lieu de la condamner, les Sentinelles lui proposent une seconde chance : revenir au lycée, avant sa rencontre avec les frères Salvatore et la longue suite de mort et de destruction qu'elle a engendrée. Pour sauver sa vie, Elena doit prouver qu'ils peuvent tous trois mener leur propre existence sans provoquer, cette fois, la mort d'un seul être humain. Mais le Damon de cette époque est imprévisible, cruel et dangereux. L'unique solution qui s'offre à Elena, si elle veut épargner des vies, et la sienne en premier lieu, est de renoncer aux Salvatore. Définitivement.

Mon avis:
17/20
     Et voilà, c'est le dernier tome des aventures d'Elena, Damon, Stefan et tous les autres. La fin d…