Accéder au contenu principal

Chronique La danse des ombres tome 2 La danse des flammes de Yelena Black

PKJ
342 pages
17€90

Résumé:
UNE ÉCOLE DE DANSE D'ÉLITE
DES SECRETS TERRIFIANTS
UN DON OU... UNE MALÉDICTION?

Tout danseur rêve d'intégrer le Royal Ballet de Londres. Mais la compétition est féroce, et seuls deux candidats seront retenus au concours d'entrée de la prestigieuse compagnie. Pour gagner, Vanessa doit danser comme jamais auparavant. Justin sera son partenaire. Mais très vite les deux jeunes gens sont rattrapés par leur passé. Et la menace qui pèse sur le Royal Ballet est plus dangereuse que jamais...

Mon avis:
(Attention, il s'agit du second et dernier tome de cette série. Pour éviter tout risque de spoilers, je vous invite à lire ma chronique du premier tome.)


17/20

     Après la terrible épreuve que les élèves de l'académie du New York Ballet ont subis, tous ou presque ont perdu la mémoire des évènements qui ont bien failli mener Vanessa à sa perte. Plus déterminée que jamais à combattre les nécrodanseurs et à retrouver sa soeur Margaret, elle se rend à Londres en compagnie de Justin pour participer au concours d'entrée du Royal Ballet. Elle doit à tout prix s'y faire sa place afin de démanteler le groupe de nécrodanseurs qui y sévit et espérer trouver une piste la menant sur les traces de sa soeur. Mais les menaces sont grandes, on ne peut pas faire confiance à un démon, et constamment, à chaque pas de danse, Vanessa doit rester sur ses gardes pour ne pas perdre le contrôle, sinon.... qui sait ce qu'il pourrait se produire? Vanessa et Justin intégreront-ils le Royal Ballet? Parviendront-ils à combattre les nécrodanseurs et en sortir en vie? Vanessa retrouvera-t-elle sa soeur Margaret après tant d'années d'absence? Une chose est sûre, leur aventure à Londres ne sera pas de tout repos.

     Ma lecture du premier tome avait vraiment été une excellente surprise, j'avais passé un très bon moment dans cet univers mêlant danse et fantastique dans une ambiance young adult agréable. C'est donc avec plaisir que j'ai acheté ce second et dernier tome dès sa sortie en ayant hâte de découvrir la suite des aventures de Vanessa et ses amis, non sans une pointe d'appréhension, ne sachant pas vraiment à quoi m'attendre. J'attendais beaucoup de ce dernier tome et mes espérances, pourtant hautes, ont été plutôt bien comblées par l'auteur tant au niveau du fond que de la forme. Néanmoins, j'ai trouvé ce second tome légèrement moins bon que le précédent pour différentes raisons. Malgré ces quelques petits points négatifs, Yelena Black a su offrir un très bon dernier tome à son diptyque, qui devrait, je pense, plaire à tous les amoureux du genre et à ceux de la danse.

     Ce second tome démarre vraiment très rapidement, nous catapultant immédiatement aux côtés de Vanessa et de Justin dans l'avion qui les mène vers leur avenir, vers le concours du Royal Ballet de Londres. Tout se déroule ultra rapidement, l'auteur ne s'embarrassant que peu de rappels concernant la fin du tome précédent, ce qui peut se révéler être à double tranchant. En effet, si cela procure un rythme très prenant dès les premières pages et une sensation immédiate d'action au récit, cela peut aussi laisser un peu désemparés les lecteurs n'ayant que peu de souvenirs de la fin du premier tome, qui devront peut-être en relire les derniers chapitres. Néanmoins, une fois cette étape passée, on ne peut vraiment qu'être happés par un rythme aussi dynamique dès le début du récit. L'auteur intègre une sensation d'urgence et beaucoup de tension à ce début de roman qui sont vraiment très prenants. En ce qui me concerne, j'ai dû relire les derniers chapitres du premier tome, mais cela ne m'a pas gênée outre mesure et j'ai pu commencer sereinement ce second tome, qui démarre vraiment très fort, avec un rythme immédiatement addictif et prenant.

     Yelena Black fait encore une fois preuve de son talent d'auteur dans ce second tome. On y retrouve cette plume si délicate et si fluide que l'on avait découverte et que l'on avait aimé dans le premier tome. Fidèle à elle-même, l'auteur nous offre encore une fois une plume rapide et terriblement efficace, sachant se montrer poétique dans les moments de danse, douce mais aussi poignante et très vive dans les scènes d'action. Une plume vraiment très adaptée à cette lecture young adult fantastique qui se dévore donc ultra rapidement. Ce second tome se révèle, comme son prédécesseur, être un page turner dont le récit est maîtrisé à la perfection et dont on ne fait qu'une bouchée grâce à son rythme très agréable à suivre. Yelena Black, en plus d'avoir une écriture prenante, gère parfaitement bien son intrigue et son récit. Elle sait trouver le juste milieu entre dialogues vifs et descriptions poétiques, le bon accord entre danse et action, concours et magie, le bon dosage de questionnements et de révélations, pour offrir à ce diptyque le dénouement parfait. J'ai adoré retrouver cette plume addictive et tellement fluide et agréable à lire dans ce dernier tome; de même, ce fut un plaisir de retrouver l'imagination de l'auteur et sa façon de gérer son récit haletant et son univers atypique, bien que ce dernier soit teinté de quelques points noirs.

     En effet, si ce fut un vrai régal de replonger dans cet univers si particulier, j'ai été un peu déçue que certains aspects de l'univers imaginé par Yelena Black ne soient pas plus approfondis. Dans le premier tome, toute la découverte de la magie, des démons et des nécrodanseurs tient en haleine bien que le tout ne soit pas beaucoup approfondi, cela parait normal, pardonnable vu le nombre conséquent de choses à mettre en place dans un premier tome. Cependant, dans ce second et dernier tome, je m'attendais à beaucoup plus de ce côté-ci, je voulais découvrir beaucoup plus de choses, avoir plus de détails, plus de précisions concernant tout cet univers tellement intéressant. Les nécrodanseurs, leurs manigances, leur rapport à la magie, j'aurai aimé découvrir tout ceci plus profondément, je n'ai malheureusement pas été satisfaite de ce côté-ci. En contrepartie, l'univers reste fidèle à lui-même, tel que l'on a appris à le connaitre dans le premier tome. La danse reste toujours aussi envoûtante, gracieuse et dangereuse en un certain sens. La magie est très légèrement plus approfondie, cela reste léger et marque surtout la fin du roman. En ce qui concerne l'aspect sentimental du récit, pas beaucoup d'avancées là non plus, les personnages se remettent sans arrêt en question et aucun couple ne peut avancer dans cette situation. Cela ne m'a pas du tout gênée, le but principal du récit n'étant pas la romance. De plus, les triangles amoureux qui se mettent en place permettent d'apporter de nouveaux questionnements palpitants au récit et sont assez légers pour me plaire.

     Nous avions quitté le premier tome avec énormément d'interrogations auxquelles cet ultime tome se doit donc de répondre. L'intrigue reste la même, avec son noeud assez complexe et elle est encore un peu plus approfondie ici où nous découvrons mieux ce que cela implique pour Vanessa, dans sa vie comme dans sa danse. La découverte de Londres, du concours du Royal Ballet et de ses participants permet d'instaurer un nouveau décor à l'histoire et donc de donner un nouveau souffle au récit ainsi qu'à l'intrigue. De plus, toutes ces nouveautés permettent à l'auteur de laisser parler son imagination et de mettre en place un rythme toujours plus fluide et addictif. En effet, entre les recherches pour retrouver Margaret, les répétitions du concours, l'implication de l'Elite lyrique et j'en passe, Vanessa n'a pas le temps de souffler et par conséquent, nous non plus. Emportés par le récit, par l'intrigue et la plume de Yelena Black, impossible de s'ennuyer. Le tout est très bien mené et ce second tome ne souffre d'aucun temps mort, pour notre plus grand plaisir. Résultat, je ne regrette vraiment pas de m'être plongée dans la suite des aventures de Vanessa et Justin, qui est tout simplement succulente.

     Dans ce second tome, de nombreux changements s'opèrent au niveau des personnages. Bien qu'ils soient assez nombreux pour offrir de la diversité au récit, tous ne m'ont pas enchantée et cela ternit un peu le récit. Vanessa reste notre narratrice et nous retrouvons certains personnages du premier tome, assez brièvement. En ce qui concerne les autres personnages, secondaires, c'est le grand changement puisque tous ou presque nous sont inconnus. Si cela permet à l'auteur de se renouveler et de donner un nouveau souffle à son intrigue, ce n'est pas toujours très bien exécuté.
     Vanessa a évolué depuis le début du premier tome, elle a mûri, et elle a quitté la naïveté de l'adolescence pour entrer directement dans le monde des adultes. Ses préoccupations ont pris une tournure plus sombre et tragique et cela apporte encore plus de force au récit. Son amour pour Margaret, ses questionnements concernant Justin et Zep, son rapport à la danse et au concours du Royal Ballet, toutes ses pensées et ses réflexions ne peuvent que nous la rendre encore plus attachante. C'est vraiment un personnage qui gagne en profondeur au fil du récit et que j'ai pris plaisir à suivre. J'ai eu peur pour elle et je me suis parfois posé les mêmes questions qu'elle, en bref, j'ai ressenti beaucoup d'empathie pour ce personnage un peu perdu qui ne demande qu'à retrouver sa soeur. Justin est toujours très protecteur envers Vanessa, il la réconforte et la soutient, sa présence est essentielle au bon fonctionnement du récit. Si Vanessa se pose beaucoup de questions concernant sa relation avec lui, c'est vraiment un personnage extrêmement attachant, dévoué et que l'on ne peut qu'adorer.
     Concernant les personnages secondaires, ils sont tous intéressants mais n'apparaissent que trop rarement pour être réellement approfondis. Résultat, je ne me suis attachée à aucun d'entre eux et je les ai trouvé un peu fades et vraiment trop passifs. Svetya, froide et calculatrice au premier abord, et Geo, gentil mais trop réservé, deux participants du concours impliqués dans l'Elite lyrique, comme Enzo, leur nouvel entraîneur pour le concours, m'ont laissée de marbre ou m'ont énervée. Dommage donc pour ces personnages secondaires qui n'ont pas su me séduire et auxquels il manque vraiment beaucoup de profondeur.

     L'auteur sait prolonger le suspense au maximum, à tous les niveaux. En effet, si elle parsème le récit de rebondissements croustillants, les grandes révélations ne viennent que plus tardivement dans le roman, ce qui renforce encore le pouvoir addictif de l'intrigue. Au fil du récit, le rythme s'accélère, l'action est de plus en plus présente et on sent que l'on va enfin avoir les réponses à nos questions. À qui peut-on faire confiance? Que va-t-il advenir de nos personnages? Comment toute cette histoire va-t-elle se terminer? Je n'ai pas été déçue par la tournure que l'auteur fait prendre à son récit, même si c'est parfois au détriment de la danse, elle maîtrise assez bien son histoire pour que son lecteur ne s'ennuie jamais. En effet, elle nous permet de découvrir mieux Margaret, l'univers parfois cruel de la danse, mais aussi les nécrodanseurs, les démons et l'Elite lyrique. J'ai été totalement emportée par l'action, de plus en plus présente, vraiment très bien menée et très efficace, qui nous offre un ultime tome palpitant et extrêmement prenant grâce à un rythme addictif, des rebondissements constants et des révélations magistrales. L'auteur nous mène vraiment par le bout du nez très facilement au fil de son récit, jusqu'à la toute fin, le dénouement final grâce auquel nos dernières interrogations vont enfin trouver leur réponse.

     Si j'ai beaucoup aimé ma lecture de cet ultime tome, je reste assez mitigée concernant le dénouement de celui-ci. En effet, j'ai apprécié l'implication plus grande de la magie et de l'univers des démons dans cette fin qui se révèle donc palpitante et riche en action. De même, les rebondissements y sont nombreux et, bien que plus ou moins prévisibles, ils sont très efficaces et permettent à Yelena Black de nous offrir une fin ouverte très agréable à suivre. Néanmoins, je ne suis pas très friande des fins ouvertes qui laissent trop de questionnements en suspend, et celle-ci n'échappe pas à la règle. Autre point négatif concernant cette fin, elle est beaucoup trop rapide, trop abrupte. Le rythme accélère énormément dans les derniers chapitres pour nous offrir une fin digne de ce nom et magistrale mais malheureusement, la tension, l'angoisse retombent trop rapidement à mon goût à cause d'un rythme coupé trop brutalement et de scènes finales qui cèdent un peu trop à la facilité. Dommage donc pour cette fin en demi-teinte mais néanmoins très riche en émotions qui clôt tout de même d'une belle façon ce diptyque original.

Les +: un début de récit au rythme très bon et immédiatement addictif, une plume toujours aussi fluide et légère, un univers à l'évolution extrêmement agréable, un récit bien mené, des personnages principaux toujours aussi attachants, beaucoup d'action et de rebondissements, une intrigue palpitante au rythme prenant, une fin ouverte très agréable
Les -: des personnages secondaires un peu passifs, trop peu d'approfondissement au niveau des nécrodanseurs, un dénouement un peu abrupt qui cède à la facilité

     La danse des flammes est vraiment un très bon dernier tome pour ce diptyque mêlant un univers young adult et fantastique à la danse classique. J'ai trouvé cet ultime tome un peu moins bon que le précédent même si j'ai passé un très bon moment de lecture grâce à la plume agile et fluide de l'auteur. Yelena Black nous plonge directement dans la suite des aventures de Vanessa et Justin, nous entraînant dans un rythme immédiatement très agréable à suivre et très prenant. Grâce à un univers toujours aussi poétique, même s'il manque un peu d'approfondissement sur certains aspects, et à un récit riche en action et en rebondissements, ce second tome se révèle tout aussi addictif que le premier. L'intrigue n'est pas en reste puisqu'elle est très bien menée du début à la fin et portée par des personnages toujours aussi attachants, bien que les personnages secondaires soient trop fades et passifs selon moi, jusqu'à un dénouement final explosif, mais trop rapidement expédié à mon goût et cédant parfois à la facilité. Une très bonne lecture qui clôt parfaitement bien ce diptyque malgré les points négatifs et que je conseille à tous les amateurs du genre et de la danse.

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Merci de votre visite :) si je ne réponds pas à tous les commentaires, je les lis tous, alors merci :) et à bientôt :)

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique La dernière étoile, tome 3 de La 5ème Vague de Rick Yancey

Robert Laffont collection R 418 pages 17€90
Résumé: À L'AUBE DE LA 5e VAGUE...
Ils sont parmi nous. Ils sont dans leur vaisseau. Ils sont nulle part. Ils veulent la Terre. Ils veulent qu'elle nous revienne. Ils sont venus nous exterminer. Ils sont venus nous sauver...
Cassie a été trahie. Ringer aussi. Et Zombie. Et Nugget. Et les 7,5 milliards d'humains qui peuplaient notre planète. Trahis par les Autres, et maintenant par eux-mêmes. En ces derniers jours, les rares survivants sur Terre se retrouvent confrontés au dilemme ultime: sauver leur peau... ou sauver ce qui les rend humains.
Mon avis: (Attention, La dernière étoile est le troisième et ultime tome de la trilogie La 5ème Vague. Si vous souhaitez éviter tout spoiler concernant les tomes précédents, je vous conseille de lire ma chronique du premier tome La 5ème vague ou ma chronique du deuxième tome La mer infinie.)
18,5/20 Presque un coup de coeur
     La stratégie d'attaque des Autres, pensée depuis de très nombreuse…

Chronique À la vie, à la mort - Twilight réinventé de Stephenie Meyer

Hachette collection Black Moon 792 pages (429 pour À la vie, à la mort / 363 pour l'édition originale de Twilight) 20€99
Résumé: Lorsque Beau Swan emménage dans l'insignifiante bourgade de Fork et rencontre la mystérieuse Edythe Cullen, sa vie prend un tournant tout aussi excitant que terrifiant. Avec sa peau de marbre, ses yeux dorés, sa voix envoûtante et ses dons surnaturels, Edythe est à la fois irrésistible et énigmatique.
Ce que Beau ne sait pas encore, c'est que plus il se rapproche d'elle, plus lui et son entourage sont en danger. Et il se peut qu'il soit trop tard pour faire demi-tour...
Mon avis:
13,5/20

     Beaufort Swan a décidé de retourner habiter chez son père, bien que celui-ci habite dans une petite ville humide du fin fond des États-Unis. C'est donc à Forks qu'il est catapulté, dans une ville si petite que chacun semble y connaitre les secrets de tous les autres habitants. Mais une famille semble cacher encore bien des mystères et fascine …

Chronique Journal d'un vampire tome 11 de L.J.Smith

Hachette Black Moon 306 pages 16€50
Résumé: (Attention le résumé contient des spoilers si vous n'avez pas lu les tomes précédents)
Elena est sur le point de mourir. En vengeant son frère Stefan, Damon a rompu son pacte avec les Sentinelles, qui mettait la vie d'Elena en jeu. Au lieu de la condamner, les Sentinelles lui proposent une seconde chance : revenir au lycée, avant sa rencontre avec les frères Salvatore et la longue suite de mort et de destruction qu'elle a engendrée. Pour sauver sa vie, Elena doit prouver qu'ils peuvent tous trois mener leur propre existence sans provoquer, cette fois, la mort d'un seul être humain. Mais le Damon de cette époque est imprévisible, cruel et dangereux. L'unique solution qui s'offre à Elena, si elle veut épargner des vies, et la sienne en premier lieu, est de renoncer aux Salvatore. Définitivement.

Mon avis:
17/20
     Et voilà, c'est le dernier tome des aventures d'Elena, Damon, Stefan et tous les autres. La fin d…