Accéder au contenu principal

Chronique Red Rising tome 1 de Pierce Brown

Hachette Romans
476 pages
18€00

Résumé:
"J'aurais pu vivre en paix.
Mes ennemis m'ont jeté dans la guerre."

Darrow n'est pas un héros.
Tout ce qu'il souhaite, c'est vivre heureux.
Mais les Ors, les dirigeants de la Société,
en ont décidé autrement.
Ils lui ont tout enlevé: sa raison d'être, ses certitudes,
jusqu'à son reflet dans le miroir.

Darrow n'a plus d'autre choix que de devenir
comme ceux qui l'écrasent. Pour mieux les détruire.
Il va être accepté au légendaire Institut,
y être formé avec l'élite des Ors,
dans un terrain d'entraînement grandeur nature.

Sauf que même ce paradis est un champ de bataille.
Un champ de bataille où règnent deux règles:
tuer ou être tué, dominer ou être dominé.

Mon avis:
18,5/20
Presque un coup de coeur

     Les Hommes ne naissent pas égaux. Voilà le maître mot de la Société. Votre couleur détermine votre fonction en son sein pour toute votre vie. Les Ors en sont l'élite, les Rouges le niveau le plus bas, ceux auxquels il incombe de faire face aux tâches les plus durs. Darrow est un Rouge, il creuse le sol de Mars pour en extraire le minerai nécessaire à rendre cette planète habitable. Quand un jour, sa vie bien réglée bascule, il plonge dans le néant et réclame vengeance. Toutes ses certitudes vont s'envoler, entre trahisons et guerres de clans, un tout nouvel univers s'offre à lui. La clé de sa vengeance et de celle de son peuple se trouve entre ses mains, il va devoir traverser bien des épreuves mais l'heure du changement a sonné....

     Red Rising c'est le premier tome d'une toute nouvelle trilogie de dystopie qui fait un carton aux États-Unis, c'est LE roman dont tout le monde parle en ce moment, celui pour lequel on place la barre très haute, celui que l'on compare déjà aux plus grands noms du genre. Alors je m'attendais à tout: à lire une bonne dystopie qui surfe sur la vague du genre mais à laquelle il aurait manqué ce truc en plus, ou encore à être déçue; bref j'ai essayé de ne pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué mais alors là.... jamais je ne me serais attendu à ça. Je n'avais pas vraiment lu le résumé avant d'ouvrir le roman, je savais juste le strict nécessaire et là, franchement, l'auteur a dépassé toutes mes espérances. Franchement, c'était juste wahou.... tout monte crescendo et j'ai vraiment passé un excellent moment de lecture. Il m'a juste manqué un tout petit truc pour que ce roman devienne un gros coup de coeur.

     La mise en place est vraiment intéressante, elle nous permet de découvrir Darrow, son caractère, son mode de vie et ce qui motivera par la suite son désir de vengeance. On y découvre le fonctionnement du système de couleurs et ce que cela implique pour Darrow et les autres Rouges. La mise en place m'a paru un petit peu longue mais vraiment nécessaire et très riche en informations utiles pour la suite du récit. En fait, le début du roman est comme une mise en bouche qui nous promet quelque chose d'encore meilleur ensuite, on sent directement que le récit possède un potentiel énorme qui ne nous sera dévoilé que plus tard au fil des pages. Personnellement, cette mise en place un peu longue de l'univers et des personnages ne m'a pas dérangée, je dirais même qu'elle a été bénéfique puisqu'elle m'a permis de bien me plonger dans l'univers, de m'imprégner de l'atmosphère qui règne dans le roman ainsi que de découvrir les tenants et les aboutissants de l'intrigue installée par Pierce Brown.

     Le gros point fort de ce premier tome réside dans l'univers imaginé par l'auteur. Riche et complexe mais aussi et surtout dur et froid, il ne laissera personne indifférent. Entre la cruauté du monde Rouge que nous découvrons au tout début du roman et celle, beaucoup plus insidieuse, sournoise, dans laquelle on se retrouve plongés avec Darrow par la suite, nous sommes servis. Nous découvrons petit à petit un univers angoissant, comme un énorme piège tendu tout autour de Darrow, un monde où les apparences et les us et coutumes comptent énormément, mais aussi un monde très violent dans lequel la lutte pour la survie, la lutte pour le pouvoir, pour être reconnu comme étant le meilleur est sans merci. Ça peut paraître très paradoxal, mais j'ai vraiment adoré cet univers, et surtout la façon dont l'auteur l'amène, l'enrichit petit à petit. J'ai beaucoup aimé me plonger complètement dans cette lecture forte et riche, dans cet univers sans chichis avec lequel l'auteur ne prend pas de gants. Il nous offre un univers vraiment percutant qui a fait mouche avec moi. Autre point également très intéressant, c'est la profondeur que possède cet univers, qui est vraiment extra. Au fil du roman, Pierce Brown sait nous en faire découvrir de multiples facettes et j'ai le sentiment qu'il nous en reste encore énormément à découvrir; l'auteur n'a pas dit son dernier mot et il devrait encore nous régaler avec la suite de cette trilogie.

     En plus d'avoir une imagination surprenante et vraiment magnifique, Pierce Brown sait très bien manier les mots, pour nous faire ressentir exactement ce que ressent Darrow, pour nous plonger dans un univers à l'atmosphère sombre et angoissante, ou encore pour décrire des paysages ou des scènes de combats épiques. Sa plume est très descriptive mais reste vraiment très fluide et cela contribue aussi beaucoup à la facilité avec laquelle il nous embarque dans son récit. Sa façon de mettre en place son récit et son intrigue est parfaite et il en est de même avec sa façon de développer son univers, progressivement, en nous livrant des éléments de réponses incomplets qui ne peuvent véritablement que nous donner envie de lire et lire toujours plus vite pour découvrir de nouvelles choses. Pierce Brown sait ménager son suspense et il est maître dans l'art de créer un univers majestueux et une atmosphère obsédante. J'ai été complètement envoûtée par sa façon d'écrire, les pages défilaient à une vitesse folle et j'ai complètement adoré le travail qu'il a fourni dans sa globalité: univers, personnages, intrigue, et j'en passe, tout est maîtrisé au détail près pour un résultat juste parfait.

     Le récit peut se découper en deux parties bien distinctes et pas du tout proportionnelles: l'avant l'Institut et le pendant l'Institut. Chacune sert un but différent dans l'intrigue mais elles possèdent toutes les deux des qualités similaires. Le rythme du récit est très bien maîtrisé tout au long du récit. Jamais il ne s'essouffle et je ne me suis ennuyée à aucun moment. L'auteur sait quand il doit nous offrir quelque chose à nous mettre sous la dent, un retournement de situation palpitant ou une révélation scotchante. Tout est vraiment parfaitement calibré pour nous rendre de plus en plus accro au récit qui se déroule sous nos yeux et ça a parfaitement fonctionné avec moi, j'ai trouvé cette lecture de plus en plus addictive au fil des pages.
     La première partie sert vraiment plus de mise en place, d'approfondissement de l'univers et d'amorce de l'intrigue. On y découvre énormément de choses et, tout comme notre personnage principal, nous en restons bouche bée. Nous découvrons de nouveaux lieux et de nouveaux personnages, de nouvelles façons de penser et une nouvelle manière de vivre. J'ai adoré toute cette partie découverte qui est vraiment bien décrite, autant au niveau des personnages que des lieux, j'aurai aimé en découvrir encore plus mais je pense que cela se fera sûrement dans le deuxième tome. L'auteur a donc su garder un atout non négligeable dans sa manche qui nous réserve certainement encore beaucoup de choses passionnantes à découvrir à ce niveau-là.
     La transition entre les deux parties se fait vraiment très facilement et avec la fluidité caractéristique à tout le récit. On y découvre les personnages que nous allons suivre pendant tout le reste du récit et les choses sérieuses commencent.

     Malgré le nombre assez élevé de personnages, Pierce Brown fragmente avec habileté leurs apparitions pour que l'on ne s'y perde pas. Tous les personnages sont très bien approfondis et possèdent un caractère qui leur est propre. L'auteur prend le temps de s'attarder sur chacun, sa personnalité, ses multiples facettes et ce qui pourrait nous amener à nous méfier d'eux par exemple à travers leurs actions. Étant donné le caractère très stratégique du jeu, développer tous les aspects de la personnalité des différents personnages était essentiel et l'auteur l'a très bien maîtrisé, laissant de nombreuses parts d'ombre sur la plupart d'entre eux qui alimentent encore plus l'intrigue. En bref, voici encore un point que l'auteur a su maîtrisé à la perfection ou presque, je regretterai juste le manque de chaleur humaine inhérente l'atmosphère du récit et au poids qui pèse sur les épaules de Darrow.
     Darrow, notre personnage principal est vraiment très attachant. Dès les premiers chapitres, on ne peut que compatir à son sort, ainsi qu'à celui de tous les Rouges. Ensuite, on est séduit par son amour pour Eo, son courage, sa force. Il a un caractère de battant et malgré ses faiblesses il fait tout pour ceux qu'il aime et pour ce qu'il estime être juste. J'ai adoré ce personnage, suivre ses découvertes à chaque étape et le soutenir dans ses choix et ses actions fut un réel plaisir. Il porte vraiment à merveille tout le récit, c'est un personnage fort et profond que l'on ne peut qu'aimer. J'ai déjà hâte de le retrouver et comme tout au long de ce premier tome, j'ai vraiment peur pour lui, pour sa vie mais aussi pour son coeur.
     Au niveau des personnages secondaires, il y a ceux qui ont su toucher mon petit coeur, qui m'ont attendrie et il y a ceux qui m'ont énervée, horripilée à chaque apparition ou encore qui m'ont laissée complètement de marbre. Parmi les premiers, il y a bien sûr Eo, fragile et adorable que l'on a envie de protéger. J'ai adoré ressentir tout l'amour que Darrow lui porte à chaque fois qu'il pense à elle ou qu'il l'évoque. (J'ai très peur qu'il apprenne quel est le second cadeau qu'elle avait pour lui, je pense avoir deviné et j'ai déjà de la peine pour lui, son petit coeur va être brisé en mille morceaux si j'ai raison.) C'est un personnage très important pour le récit que l'on aime très rapidement et qui contribue aussi à nous rapprocher de Darrow, à découvrir une facette plus douce de sa personnalité et ça ne peut être que positif. J'ai aussi beaucoup aimé Mustang, Roque et Pax, pour des raisons bien différentes mais ils ont su apporter un vent de fraîcheur et énormément d'émotions à cette lecture. Cassius et Sevro sont intéressants mais m'ont moins séduite. Enfin parmi ceux que j'ai eu envie d'étriper dès le départ il y a bien sûr les organisateurs de ce jeu ainsi que le Chacal.

     La seconde partie du récit est très différente de la première puisqu'elle concerne toute la période pendant laquelle Darrow est à l'Institut. Celle-ci est beaucoup plus riche en tensions en tous genres et en interrogations mais aussi en action pure et dure. L'auteur nous y offre beaucoup de scènes de batailles très bien décrites et très prenantes dans un décor qui pousse les personnages à mettre en avant tous leurs talents de stratèges. La tension augmente au fil des pages, les retournements de situation sont très nombreux et fond froid dans le dos mais surtout le tout est mené d'une main de maître par Pierce Brown. L'avancée dans l'intrigue ne se fait pas trop rapidement et rien n'est prévisible. L'auteur en fait vraiment voir de toutes les couleurs à nos personnages et j'ai adoré ça, cette incertitude permanente concernant le sort des différents personnages, l'angoisse, les révélations parfaitement calibrées. De plus, le tout se déroule avec fluidité, sans accro et avec beaucoup de profondeur, ce qui est très appréciable. Résultat, j'ai été complètement transportée par tout le récit, par l'enjeu, par les personnages et par l'intrigue totalement addictive. Jusqu'à la fin, l'auteur sait ménager son suspense pour nous offrir un roman vraiment aboutit et extrêmement bien pensé.

     Cette fin, mais cette fin! Pierce Brown joue avec nos nerfs. Il nous offre un récit ultra riche en questionnements, et ce, jusqu'aux derniers instants, et là paf, c'est fini. On aura eu droit à tout, des morts, des combats magistraux, de la stratégie dans tous les sens, des amis sur lesquels on peut ou pas compter et juste au moment où on obtient LA grande réponse à l'interrogation de ce tome, et beaucoup d'autres questions en prime, c'est déjà le point final. Vous l'aurez compris, Pierce Brown nous laisse avec un cliffhanger à peine supportable et une envie magistrale de se jeter littéralement sur le deuxième tome de la trilogie à sa sortie.

Les +: Tout (à part le petit -)
Les -: un léger manque d'humanité et de chaleur humaine

     Red Rising est un excellent roman possédant tous les atouts nécessaires à l'élaboration d'une très bonne trilogie dystopique, sans tomber dans le piège des défauts qui accompagnent généralement les premiers tomes. Avec son univers extrêmement riche et complexe, très bien réfléchi et porté par une plume qui fait des merveilles avec les mots qu'elle couche sur le papier, Red Rising m'a totalement séduite. De plus, son récit mené par une intrigue forte et évoluant, s'approfondissant énormément, au fil des pages, ainsi que les très nombreux rebondissements et questionnements gravitant autour de celle-ci sont des atouts non négligeables. Les personnages et les relations qu'ils entretiennent entre eux sont vraiment très intéressants et enrichissent encore plus une intrigue déjà riche en questionnements divers. J'ai adoré l'univers froid et dur et l'atmosphère sombre et légèrement oppressante, je me suis énormément attachée à Darrow et aux autres personnages à travers des épreuves qu'ils subissent et j'ai été complètement subjuguée par le récit dans son ensemble et l'imagination de l'auteur. La fin est un énorme cliffhanger qui ne peut que me donner envie de sauter sur la suite dès sa sortie. Je suis passée à un petit rien du coup de coeur alors bien sûr, je vous recommande chaudement ce premier tome d'une trilogie qui s'annonce magistrale.

Commentaires

  1. Je suis contente que tu aies aimé car j'ai adoré ce premier tome :) !

    RépondreSupprimer
  2. Waouw ! En lisant ton avis, je me disais que cette trilogie serait parfaite en film ou même en audiobook...

    RépondreSupprimer
  3. j'ai passé un bon moment avec Red Rising :)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Merci de votre visite :) si je ne réponds pas à tous les commentaires, je les lis tous, alors merci :) et à bientôt :)

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique La dernière étoile, tome 3 de La 5ème Vague de Rick Yancey

Robert Laffont collection R 418 pages 17€90
Résumé: À L'AUBE DE LA 5e VAGUE...
Ils sont parmi nous. Ils sont dans leur vaisseau. Ils sont nulle part. Ils veulent la Terre. Ils veulent qu'elle nous revienne. Ils sont venus nous exterminer. Ils sont venus nous sauver...
Cassie a été trahie. Ringer aussi. Et Zombie. Et Nugget. Et les 7,5 milliards d'humains qui peuplaient notre planète. Trahis par les Autres, et maintenant par eux-mêmes. En ces derniers jours, les rares survivants sur Terre se retrouvent confrontés au dilemme ultime: sauver leur peau... ou sauver ce qui les rend humains.
Mon avis: (Attention, La dernière étoile est le troisième et ultime tome de la trilogie La 5ème Vague. Si vous souhaitez éviter tout spoiler concernant les tomes précédents, je vous conseille de lire ma chronique du premier tome La 5ème vague ou ma chronique du deuxième tome La mer infinie.)
18,5/20 Presque un coup de coeur
     La stratégie d'attaque des Autres, pensée depuis de très nombreuse…

Chronique À la vie, à la mort - Twilight réinventé de Stephenie Meyer

Hachette collection Black Moon 792 pages (429 pour À la vie, à la mort / 363 pour l'édition originale de Twilight) 20€99
Résumé: Lorsque Beau Swan emménage dans l'insignifiante bourgade de Fork et rencontre la mystérieuse Edythe Cullen, sa vie prend un tournant tout aussi excitant que terrifiant. Avec sa peau de marbre, ses yeux dorés, sa voix envoûtante et ses dons surnaturels, Edythe est à la fois irrésistible et énigmatique.
Ce que Beau ne sait pas encore, c'est que plus il se rapproche d'elle, plus lui et son entourage sont en danger. Et il se peut qu'il soit trop tard pour faire demi-tour...
Mon avis:
13,5/20

     Beaufort Swan a décidé de retourner habiter chez son père, bien que celui-ci habite dans une petite ville humide du fin fond des États-Unis. C'est donc à Forks qu'il est catapulté, dans une ville si petite que chacun semble y connaitre les secrets de tous les autres habitants. Mais une famille semble cacher encore bien des mystères et fascine …

Chronique The Book of Ivy tome 2 The Revolution of Ivy d'Amy Engel

Lumen 322 pages 15€00
Résumé: J'ai tout perdu. Mon foyer. Ma famille. L'homme que j'aime.
Ce serait si facile de capituler, de fermer les yeux et d'attendre que la faim et la soif aient raison de moi. Ou bien qu'une bête sauvage me trouve. Ou même un autre survivant... Mais je refuse d'abandonner. J'en ai terminé avec la lâcheté. Il est temps pour moi d'agir, enfin.
Bishop me l'avait bien dit, cet univers hostile ne pardonne pas la moindre erreur. Et au-delà de la barrière, c'est encore pire. L'hiver approche, et si je veux survivre, il va me falloir trouver de l'eau, des vivres, un abri. D'autres condamnés avec lesquels m'allier. Mais surtout, je vais devoir faire un choix: dois-je oublier ma vie d'avant, me venger de ceux qui m'ont trahie... ou mener, purement et simplement, la révolution?
Car je ne suis plus une Westfall, ni une Lattimer. Simplement Ivy. Et je suis enfin libre.
Deuxième et dernier tome de la série The Bo…