Accéder au contenu principal

Chronique Let the sky fall tome 1 de Shannon Messenger

Lumen
495 pages
15€00

Résumé:
Personne ne s'explique que Vane Weston ait pu survivre, enfant, à l'ouragan qui a tué ses parents. À son réveil, étendu parmi les débris laissés par le passage de la tempête, il n'avait pas le moindre souvenir de son passé -à l'exception du beau visage d'une fillette ballotée par les vents. Malgré les années qui passent, l'inconnue rend de temps en temps visite en rêve au jeune homme, qui s'accroche à l'espoir qu'elle ne soit pas qu'un fantôme.

Il ne croit pas si bien dire. Mais si la jeune fille, Audra, est bien un être de chair et de sang, elle n'a en revanche rien d'humain! C'est une sylphe, une créature liée au vent, qu'elle sait manipuler pour voler dans les airs, transmettre des messages ou livrer bataille. Sa mission? Le protéger. Malheureusement, l'histoire se répète -une maladresse et Audra révèle à leur pire ennemi l'existence du garçon... Celle qui vient peut-être de causer la mort de Vane est aussi son seul espoir de survie: le jeune homme n'a que quelques jours pour comprendre qui il est vraiment ou c'est la mort qui l'attend.

Les nuages s'amassent au-dessus d'eux, et un vent mauvais balaie les sables du désert... Survivront-ils à l'orage qui se lève à l'horizon? Retrouvez la patte unique de Shannon Messenger, de dialogues malicieux en scènes d'affrontements homériques, pour une histoire fantastique où brille un fois encore son immense inventivité.

Mon avis:
17,5/20

     Il se passe parfois des choses vraiment extraordinaire dans le monde. La vie de certains êtres peut être transformée à jamais par un seul évènement. C'est ce qu'il s'est passé pour Vane Weston. Son enfance a été marquée par la mort tragique et accidentelle de ses parents dans un ouragan. Sa vie va à nouveau basculer quand la jeune femme qu'il voit en songe chaque nuit fait une entrée fracassante dans son univers. S'il menait jusqu'à aujourd'hui une vie d'adolescent presque ordinaire, le destin l'a désormais rattrapé et il va devoir l'affronter. Découvrir la vérité concernant ses parents, leur mort, sa véritable nature et ce qu'elle implique. Sa vie aborde un virage à 180° duquel il ne sortira pas indemne.....
     Audra n'est pas une adolescente comme les autres. Elle vit dans la foret, a un faucon pour animal de compagnie et surtout, elle n'est pas humaine..... Elle est une sylphe, pouvant parler aux vents et leur imposer sa volonté. Cette condition est à la fois une bénédiction et une malédiction, car depuis son enfance elle est rongée par le remords. Il a suffit d'une seconde pour que tout bascule autrefois et il en est de même aujourd'hui. Alors qu'elle devait le protéger, elle va maintenant devoir lui enseigner tout ce qu'elle sait pour espérer qu'ils survivent tous les deux.....
     Le compte à rebours est lancé. Survivront-ils à l'affrontement qui se prépare?

     Ce roman faisait déjà énormément parler de lui avant sa parution en VF et si je dois bien avouer que j'ai d'abord été attirée par la couverture américaine, les nombreux avis positifs que j'ai pu lire à son sujet ont fini de me convaincre. Contrairement à beaucoup, je ne suis pas fan de la couverture française mais quand, dans un résumé plus qu'alléchant, on me promet un univers peuplé d'êtres fantastiques, de l'action, une intrigue solide et des personnages attachants au passé torturé, je n'ai qu'une envie: me jeter sur ce roman. C'est donc sans appréhension et sans attente particulière autre que ce que promettait le résumé que j'ai démarré cette lecture. Et j'ai vraiment été agréablement surprise!

     Toute la construction du récit est très bien menée par l'auteur, et ce, de la première à la dernière page. La mise en place du récit, la découverte des personnages et de l'univers unique en son genre se fait assez rapidement. L'auteur nous plonge presque immédiatement au cœur de tout ceci, nous en imprègne dès les premières pages avec facilité et délicatesse. L'alternance des deux points de vues n'y est certainement pas pour rien; avec Vane, adolescent évoluant dans un univers tout ce qu'il y a de plus normal, de plus simple, nous sommes immédiatement en confiance et il est donc on ne peut plus facile de plonger dans le récit grâce à ce fil nous rattachant à la "normalité"; avec Audra, sylphe aguerrie et pour laquelle ce monde n'a aucun secret, nous effleurons la surface de tous les mystères que cet univers renferme et que nous devrons découvrir en même temps que Vane. La mise en place des différents personnages, de l'intrigue et de l'univers dans lequel nous allons évoluer se fait avec tellement de fluidité que l'on s'en rend à peine compte. J'ai adoré ma lecture des tous premiers chapitres de ce roman, cette étape cruciale pour la suite est vraiment très bien menée, très bien construite et donc très agréable à lire. Sa rapidité est d'ailleurs un atout non négligeable pour un roman young adult, qui saura plaire aux adolescents autant qu'à ceux qui ont dépassé ce stade.

     L'écriture de l'auteur est vraiment très fluide, très naturelle et simple à lire. Les mots viennent vraiment très facilement et le récit ne s'en dévore que plus rapidement. C'est une plume vraiment très agréable à lire, qui décrit tout aussi bien les sentiments et émotions des personnages que les scènes d'action. Sachant se faire douce et délicate ou vive et mordante, la plume de Shannon Messenger sait très bien s'adapter à son récit. Autre choix très positif de l'auteur: les deux points de vues qu'elle nous offre et qui permettent non seulement de découvrir l'étendue de ses talents d'auteur mais aussi d'apporter un approfondissement et un enrichissement très avantageux pour le récit. J'ai adoré cette plume tous terrains entraînante et extrêmement agréable à lire. L'auteur a su m'emporter très facilement dans son histoire aux côtés de Vane et Audra et titiller ma curiosité avec ses révélations toujours plus prenantes et fascinantes, dans cet univers immédiatement addictif qui m'a beaucoup plu.

     J'ai adoré l'univers mis en place par Shannon Messenger. Nous découvrons les sylphes, leurs pouvoirs, leur Histoire, au travers de ce qu'Audra enseigne à Vane chaque jour. C'est un univers vraiment très réfléchi, possédant un structure très bien pensée et très bien amenée intéressante à découvrir au fil des pages. Nous découvrons avec Vane cet univers riche et intrigant et les différentes bribes qui nous en sont offertes petit à petit laissent présager que l'univers est bien plus profond que ce que l'on voit dans ce tome, que beaucoup d'autres découvertes vont être faites dans les tomes suivants. Les Maîtres du vent, leurs spécialités, leurs spécificités qui se ressentent jusque dans leurs différentes personnalités, nous sont dévoilés au compte-gouttes, en fonction de ce qu'il est nécessaire à Vane de connaître. J'ai vraiment adoré évoluer dans cet univers en apparence serein, paisible et tourné vers la nature mais en réalité très structuré, avec ses lois et la guerre des clans qui fait rage. Si dans ce premier tome, nous découvrons les sylphes dans un contexte de monde humain, j'ai hâte de découvrir les sylphes dans leur environnement, évoluant ensemble, cela devrait être différent et encore une fois très intéressant à découvrir. En somme, un univers riche et profond extrêmement intéressant mais qui sait garder une part de mystère à ne dévoiler qu'en temps voulus.

     L'évolution du récit est vraiment extrêmement bien pensée, très bien structurée et permet une évolution progressive de l'intrigue et des personnages. Si l'intrigue de départ est assez simple, elle se complexifie assez rapidement. En effet, si grâce à Audra nous obtenons vite certaines réponses à nos questions, du côté de Vane, c'est l'incompréhension la plus totale et beaucoup d'interrogations subsistent. Une grande part de mystère plane autour de l'univers des sylphes et de Raiden, des nouveaux pouvoirs de Vane et de son apprentissage à les maîtriser ainsi que de son passé qui reste toujours très flou pour lui. Ce premier tome d'introduction est donc extrêmement tourné vers les nombreuses découvertes de Vane et ses réactions face à celles-ci. Cependant, l'effet de surprise est grandement atténué par le fait que nous ne vivions pas ces révélations avec lui, à cause du point de vue d'Audra qui nous donne la plupart des réponses avant. Petit bémol donc puisque cela donne parfois l'impression de stagner, ne laissant pour interrogations que la réaction de Vane à ses révélations. Néanmoins, l'auteur parvient à nous offrir un récit solide autour de ces deux personnages, dans lequel je ne me suis pas ennuyée un seul instant et qui monte vraiment en puissance tout doucement pour devenir l'excellente lecture qu'elle est. Lentement mais sûrement, le récit a su conquérir mon cœur, nous offrant bien plus qu'une simple guerre de pouvoir entre êtres magiques puisque Vane et Audra évoluent énormément au fil des pages et donnent une plus grande consistance au récit.

     L'un des nombreux points positifs du récit réside dans les personnages qui le portent. Vane et Audra ont vraiment des personnalités radicalement différentes mais terriblement attachantes toutes les deux. L'auteur a vraiment su leur insuffler beaucoup d'humanité et leur donner une aura qui ne laisse pas indifférent. Ce qui est magique avec ces personnages c'est que l'on apprend déjà à les aimer séparément avant d'aimer la relation qui s'épanouit entre eux au fil des pages. J'ai adoré ça. Toute cette évolution des personnages au fil du temps. Plus ils se côtoient, plus on apprend à les connaître, les comprendre et les aimer et cela rend le récit d'autant plus crédible et addictif en apportant une touche supplémentaire d'émotions. De même pour leur relation que j'ai adoré voir grandir et se complexifier au fur et à mesure qu'ils s'apprivoisent.
     Audra est un personnage très complexe. Assez froide au début du roman, elle ne laisse rien, ou presque, l'atteindre. Côtoyer Vane va finir par briser la carapace qu'elle avait érigée autour de son cœur, nous permettant de découvrir sa sensibilité, les failles qu'elle essaye de dissimuler et son immense besoin d'être aimer pour ce qu'elle est. J'ai d'abord beaucoup aimer son professionnalisme, avant qu'elle ne s'ouvre à Vane, puis j'ai adoré sa fragilité. C'est un personnage qui m'a beaucoup touchée et que j'ai de plus en plus aimé au fil des pages.
     Vane quant à lui m'a plu directement, chaleureux, drôle et extrêmement attendrissant, on ne peut que l'aimer. C'est aussi le personnage duquel on se sent le plus vite proche puisque nous découvrons le monde des sylphes ainsi que le danger qui le menace en même temps que lui. Sa personnalité vraiment rafraîchissante et son humour ont immédiatement fait mouche avec moi. De plus, j'ai adoré le voir apprendre à manier ses pouvoirs, s'entraîner en prévision du combat et parfois galérer.

     Plus la relation entre Vane et Audra évoluait, plus j'adorais cette histoire. Il faut bien avouer que pendant la moitié du récit, le rythme est assez lent, et c'est la relation entre nos deux personnages principaux qui finit par porter le récit; si c'est ce que j'ai beaucoup aimé, ce ne sera peut-être pas le cas de tout le monde. Fort heureusement, l'intrigue est assez solide pour évoluer en même temps que les personnages et ne pas devenir sous-jacente. Le rythme de la seconde moitié du récit en devient donc plus soutenu, les rebondissements, révélations et autres retournements de situations prennent une place plus importante à l'approche de l'affrontement. De plus en plus de poids pèse sur les épaules de Vane et c'est grâce à Audra qu'il ne craque pas. J'ai adoré cette histoire, aux deux aspects très bien maîtrisés et complémentaires: l'intrigue, l'action et les autres tracas que subissent les personnages d'un côté; leur relation qui évolue, qu'ils luttent ou non contre ce qu'ils ressentent de l'autre. Le tout très bien orchestré qui ravira les amateurs d'action et d'émotions. Néanmoins, j'ai un plus gros point négatif à soulever: ce premier tome se révèle être vraiment très introductif, nous faisant découvrir l'univers, les personnages et les enjeux pour lesquels ils se battent; leur relation grandit durant ce tome mais a contrario, l'histoire évolue peu. L'objectif était connu dès le début: l'affrontement final, mais j'en veux plus, alors j'attends avec impatience de pouvoir lire la suite.... surtout après une telle fin.

     La fin est vraiment extrêmement riche en action et nous offre un ascenseur émotionnel qui nous coupe le souffle. Très intense et vraiment très bien mené par Shannon Messenger, Let the sky fall possède un final à la hauteur du récit grâce à un combat de haut vol dans lequel l'auteur ne cède pas à la facilité. Entre action, sueurs froides, amours et désillusions, rien n'est épargné aux personnages et tout ceci promet un deuxième tome épique. L'auteur nous laisse dans l'indécision la plus totale, un gros point d'interrogation flottant sur les dernières pages. J'ai beaucoup aimé la façon dont l'auteur à clôt ce premier tome, avec quelques points résolus, malgré le fait que je trouve toujours que l'histoire n'ait pas assez avancé dans ce tome, et beaucoup d'interrogations qui me laissent avec une envie: découvrir la suite des aventures de Vane et Audra le plus rapidement possible.

Les +: la mise en place rapide et très bien menée, une plume tous terrains très agréable à suivre, des personnages extrêmement attachants, une histoire riche en émotions et au rythme agréable, une fin haute en couleurs
Les -: un premier tome vraiment très introductif qui nous permet de découvrir énormément de choses sur l'univers et les personnages par exemple mais qui ne fait que peu avancer l'histoire à mon sens

     En conclusion, j'ai passé un excellent moment de lecture en compagnie de Vane et Audra dans le monde des sylphes. La mise en place de cet univers fascinant se fait vraiment très rapidement et Shannon Messenger parvient à nous envoûter, nous happer dans son récit dès les premières pages sans même que l'on s'en rende compte grâce à sa plume si fluide et naturelle, totalement addictive. J'ai adoré suivre les péripéties de nos deux personnages ultra attachants au fil des pages et voir leur relation évoluer et se complexifier. L'intrigue riche en questionnements, en rebondissements mais aussi en émotions diverses nous guide lentement mais sûrement vers un final hauts en couleurs, un combat épique et un looping émotionnel desquels on ressort avec une seule idée en tête: se procurer la suite le plus rapidement possible. Seul bémol de ce premier tome d'introduction, et pas des moindres à mon sens: son manque de densité par rapport à l'histoire, qui n'évolue que très peu. À part ce défaut, compréhensible pour un premier tome, j'ai vraiment passé un très bon moment et j'attends avec impatience de pouvoir lire la suite de cette histoire.

Commentaires

  1. Tu me tentes malgré le côté introductif qui finalement se retrouve dans tous les tomes 1 ;)

    RépondreSupprimer
  2. Comme c'est un premier tome on peut lui pardonner "sa lenteur" au début ! ;) J'espère que la suite sera aussi convaincante alors

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Merci de votre visite :) si je ne réponds pas à tous les commentaires, je les lis tous, alors merci :) et à bientôt :)

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique A Darker Shade of Magic tome 1 de V.E.Schwab

Titan Books 400 pages 7£99 (Paperback)
Résumé :

From V.E.Schwab, the critically acclaimed author of Vicious, comes a new universe of daring adventure, thrilling power, and parallel Londons, beginning with A Darker Shade of Magic.
Kell is one of the last Travelers - magicians with a rare, coveted ability to travel between parallel universes - as such, he can choose where he lands.

There's Grey London, dirty and boring, without any magic, ruled by a mad King George. The there's Red London, where life and magic are revered, and the Maresh Dynasty presides over a flourishing empire. White London, rude by whoever has murdered their way to the throne - a place where people fight to control magic, and the magic fights back, draining the city to its very bones. And once upon a time, there was Black London... but no one speaks of that now.

Officially, Kell is the Red Traveler, personal ambassador and adopted Prince of Red London, carrying the monthly correspondences between the royals …

Chronique The Book of Ivy tome 2 The Revolution of Ivy d'Amy Engel

Lumen 322 pages 15€00
Résumé: J'ai tout perdu. Mon foyer. Ma famille. L'homme que j'aime.
Ce serait si facile de capituler, de fermer les yeux et d'attendre que la faim et la soif aient raison de moi. Ou bien qu'une bête sauvage me trouve. Ou même un autre survivant... Mais je refuse d'abandonner. J'en ai terminé avec la lâcheté. Il est temps pour moi d'agir, enfin.
Bishop me l'avait bien dit, cet univers hostile ne pardonne pas la moindre erreur. Et au-delà de la barrière, c'est encore pire. L'hiver approche, et si je veux survivre, il va me falloir trouver de l'eau, des vivres, un abri. D'autres condamnés avec lesquels m'allier. Mais surtout, je vais devoir faire un choix: dois-je oublier ma vie d'avant, me venger de ceux qui m'ont trahie... ou mener, purement et simplement, la révolution?
Car je ne suis plus une Westfall, ni une Lattimer. Simplement Ivy. Et je suis enfin libre.
Deuxième et dernier tome de la série The Bo…

Chronique La dernière étoile, tome 3 de La 5ème Vague de Rick Yancey

Robert Laffont collection R 418 pages 17€90
Résumé: À L'AUBE DE LA 5e VAGUE...
Ils sont parmi nous. Ils sont dans leur vaisseau. Ils sont nulle part. Ils veulent la Terre. Ils veulent qu'elle nous revienne. Ils sont venus nous exterminer. Ils sont venus nous sauver...
Cassie a été trahie. Ringer aussi. Et Zombie. Et Nugget. Et les 7,5 milliards d'humains qui peuplaient notre planète. Trahis par les Autres, et maintenant par eux-mêmes. En ces derniers jours, les rares survivants sur Terre se retrouvent confrontés au dilemme ultime: sauver leur peau... ou sauver ce qui les rend humains.
Mon avis: (Attention, La dernière étoile est le troisième et ultime tome de la trilogie La 5ème Vague. Si vous souhaitez éviter tout spoiler concernant les tomes précédents, je vous conseille de lire ma chronique du premier tome La 5ème vague ou ma chronique du deuxième tome La mer infinie.)
18,5/20 Presque un coup de coeur
     La stratégie d'attaque des Autres, pensée depuis de très nombreuse…