Accéder au contenu principal

Chronique Le monde caché d'Axton House d'Edgar Cantero

Super 8 éditions
460 pages
19€00

Résumé:
Entrez de votre plein gré...

Âgé d'une vingtaine d'années, A. vient d'hériter d'Axton House, un mystérieux domaine niché dans les bois de Point Bless, en Virginie.

A. ignorait voir un parent éloigné nommé Ambrose Wells qui vivait aux États-Unis, et savait encore moins que le pauvre homme s'est récemment défenestré le jour de son cinquantième anniversaire, tout comme l'avait fait son père, au même âge, trente ans plus tôt.

Accompagné de Niamh, A. va de surprise en surprise. Quel sens donner à ces suicides? Où est passé le majordome qui s'est enfui le jour de la mort d'Ambrose Wells?

Prenant possession des lieux, Niamh et A. vont tenter de résoudre les nombreuses énigmes auxquelles ils sont confrontés. Quel mystère abrite le labyrinthe du jardin? Que cachent les pièces secrètes d'Axton House? Et que penser de cette rumeur qui voudrait qu'à chaque solstice d'hiver, sous le pâle halo lunaire, un mystérieux rassemblement s'y produise?

Les amateurs de jeux de pistes, de chasses aux trésors et de sociétés secrètes seront comblés. Composé de notes, de rapports, de lettres et de journaux divers, Le Monde caché d'Axton House rend aussi bien hommage à Shining qu'à L'Ombre du vent de Carlos Ruiz Zafón.

Un roman étrange, malicieux et riche en rebondissements dans lequel on plonge avec une facilité déconcertante.

Mon avis:
16,5/20

     Imaginez qu'un jour on vous dise que l'un de vos lointain cousin, dont vous ignoriez l'existence, vous a légué une magnifique demeure après s'être jeté de la fenêtre de sa chambre. Une bonne affaire, quand on est jeune et sans argent? Sauf que cette demeure cache de très nombreux secrets. Et bien, c'est exactement comme ça que commence la troublante aventure de A. et Niamh. À Point Bless, tout le monde parle de cette grande maison, Axton House, cachée au coeur d'un immense domaine, sans vraiment savoir ce qui s'y cache réellement. Tout le monde colporte des ragots concernant son précédent propriétaire, Ambrose Wells, trop secret, trop ermite, solitaire angoissant auquel on prête des activités dans une société secrète. Mais personne ne sait ce qu'il s'y trame en vérité. C'est à cette énigmatique et envoûtante vérité que A. et Niamh vont être confrontés: fantôme dans la salle de bain, labyrinthe ensorcelant dans le jardin, pièces immenses et innombrables. Les deux compères vont tenter de percer les secrets de la troublante Axton House et d'Ambrose Wells avant la date fatidique du solstice d'hiver, date vers laquelle tout semble converger.

     Je dois vous avouer que je suis tombée sous le charme de ce roman atypique dès la lecture du résumé. Je m'attendais à être surprise, à être étonnée et envoûtée par Axton House, à tenter de résoudre des énigmes toujours plus nombreuses et aussi à trembler d'effroi. Je voulais une intrigue complexe, sur plusieurs niveaux, qui me retourne le cerveau. J'espérais lire un roman d'un nouveau genre, thriller sous forme de huis-clos, mélange de Stephen King et de Dan Brown, peut-être? En fait, j'avais des attentes énormes concernant ce roman. Et bien, je n'ai presque pas été déçue. Globalement, j'ai été séduite par ma lecture, par tout ce qu'a mis en place Edgar Cantero, j'ai vraiment passé un bon moment de lecture, que je ne regrette vraiment pas. Dans le détail, j'en attendais peut-être un peu trop, j'aurai voulu que certains aspects du roman soient plus poussés, pour que cette lecture devienne carrément exceptionnelle. J'ai placée la barre très haute parce que c'est le genre de roman que j'adore, qui fait travailler mes méninges et qui possède quelque chose d'unique, de tellement différent, qui me séduit dès le départ. Objectivement, c'est vraiment un très bon roman du genre, qui saura vous captiver et qui devrait ravir un très large public. Subjectivement, il ne m'a pas manqué grand chose, juste la petite étincelle qui transforme complètement une lecture.

     Le récit peut se découper plus ou moins facilement en 3 parties qui se chevauchent et diffèrent par l'avancée des personnages dans la résolution de l'intrigue. La première partie correspond à la mise en place de l'univers imaginé par l'auteur, la découverte des personnages, les débuts de leurs questionnements et leurs premières petites découvertes concernant Axton House. Dès les premières pages, on découvre nos deux personnages, A. et Niamh, et à travers eux, Axton House. Entre exploration de cette grande demeure, visite des voisins et premières découvertes étonnantes, Edgar Cantero parvient à merveille à installer une atmosphère sombre et mystique, extrêmement mystérieuse et surtout extrêmement addictive. Sans même nous en rendre compte, nous sommes happés par le récit, par toutes les zones d'ombres et les nombreux questionnements que cela apporte, par tous les secrets que semble cacher Axton House. Néanmoins, si j'ai adoré dès le début le récit et l'imagination d'Edgar Cantero, un point crucial pourrait freiner certains lecteurs.

     En effet, ce roman n'est pas écrit d'une manière conventionnelle, habituelle, comme la plupart des romans. Ici, l'auteur nous offre un récit constitué uniquement d'extraits du journal intime de A. ou du carnet de Niamh, mais aussi des extraits de livres et de journaux ou encore des enregistrements audio et vidéos. La première partie du récit sert donc aussi à apprivoiser cette mise en forme du récit quelque peu inhabituelle. Personnellement, cela ne m'a pas du tout posé de problème, au contraire. Edgar Cantero gère cet aspect de son récit à la perfection, il alterne les différents types de supports pour diversifier son récit et lui apporter un richesse indéniable. J'ai été tellement plongée dans le récit que j'en avais presque fini par oublier cette particularité, preuve que l'auteur n'aurait pas pu mieux mettre en forme son récit. Certains supports, comme les enregistrements audio ou vidéos apportent un certain suspense de par le fait qu'ils soient aveugles ou immobiles; d'autres comme les extraits de livres apportent plus de sérieux, de professionnalisme au récit. La multitude de supports ne gène en rien l'action et l'évolution de l'intrigue, au contraire, et surtout cela n'a aucunement gêné ma lecture. Chapeau à l'auteur, il aurait été plus facile de me perdre parmi tous ces supports et d'en oublier l'intrigue que de me rendre accro au contenant ainsi qu'au contenu.

     La deuxième partie du récit installe une intrigue vraiment très intéressante à suivre parsemée d'énigmes en tous genres. Nous suivons les péripéties de A. et Niamh dans Axton House et ailleurs, cherchant à percer à jour les différents mystères de cette grande maison, et ils sont nombreux. Si tout d'abord, les différentes énigmes peuvent sembler nourrir des buts sans lien direct, l'avancée du récit nous prouve le contraire et c'est avec plaisir que l'on découvre le noeud de l'intrigue imaginée par Edgar Cantero. Le rythme est juste parfait, ni trop lent ni trop rapide, l'intrigue est agréable à suivre et les révélations gérées à la perfection, distillées au compte-gouttes permettent de dynamiser encore le récit et d'amener le lecteur à tourner les pages encore plus vite pour découvrir encore plus les secrets d'Axton House. J'ai adoré me plonger totalement dans ce récit, découvrir et tenter de déchiffrer les différentes énigmes en même temps que les personnages et il faut bien avouer qu'elles sont assez coriaces, mais surtout découvrir un univers qui va bien plus loin que tout ce que j'aurai pu imaginé. Dès que l'on se heurte au gros noeud de l'intrigue, on découvre un univers vraiment hallucinant mais du coup, c'est ici qu'apparaît un petit bémol, je m'attendais à avoir vraiment beaucoup plus d'énigmes à résoudre, j'ai trouvé que c'était presque trop facile mais surtout, où est passé notre fantôme? Il a été abandonné en cours de route et j'aurai imaginé qu'il prenne une place beaucoup plus grande. Dommage de ce côté-ci mais une fois que les découvertes se font, le roman prend un tout autre tour et ça devient vraiment grandiose.

     Les personnages sont peut-être l'un des points faibles du récit. Et encore.... Je m'explique: A. et Niamh sont vraiment très intéressants à découvrir au fil des extraits de leurs journaux intimes par exemple, mais en définitive, on ne découvre pas grand chose à leur sujet.  Tout d'abord, il y a A. dont on ne connait même pas le prénom, assez protecteur envers Niamh, limite paternaliste, il dirige les opérations et est bien décidé à découvrir tous le secrets d'Axton House. Ensuite, il y a Niamh, une adolescente muette très énigmatique. Les rapports entre les deux sont assez difficiles à décrire, et il m'a déjà fallu du temps pour comprendre que Niamh était plus jeune que ce que je m'étais imaginé. On ne s'attache pas eux directement, il faut du temps, il faut apprendre à les connaître et à les apprivoiser mais cela n'ôte rien au charme du roman. Tout nous est expliqué en temps et en heure et on comprend alors pourquoi autant de mystères planent aussi au-dessus de ces personnages.
     En ce qui concerne les personnages secondaires tels que le majordome, même chose, ils sont assez peu approfondis mais sont tous très intéressants à découvrir et ont des rôles assez bien définis qui permettent de ne pas trop s'y perdre et de faire des découvertes au fur et à mesure de l'arrivée de certains personnages. Mention spéciale au chien au nom un peu particulier.

     C'est dans la troisième et dernière partie du récit que tout s'accélère, que l'on se heurte au gros noeud de l'intrigue et que des découvertes toutes plus hallucinantes les unes que les autres se font à rythme toujours plus grand. C'est à ce moment que l'on se rend compte que l'auteur a parfaitement su créer un énorme entonnoir, en partant de petites choses, pour aboutir à un univers toujours plus riche et époustouflant. L'arrivée du solstice d'hiver va aussi apporter aux personnages des révélations palpitantes et magistrales qui vont bouleverser leur petit monde. Le rythme s'accélère, on sent que le dénouement est proche mais on ne sait pas encore à quoi s'attendre après de telles révélations. J'ai adoré cette dernière partie du récit, celle où on obtient enfin toutes les réponses à nos questions, celle qui nous laisse bouche bée face à l'imagination de l'auteur. Et ce n'est pas fini puisque l'auteur nous a concocté un final sur-mesure.

     Et quel final! Un dénouement totalement dans la lignée du récit dans sa globalité. Riche en action, en rebondissements juste magistraux et en révélations démentielles. Je ne m'attendais pas du tout à ça, même si l'auteur nous a prouvé plus d'une fois qu'il a une imagination débordante, il nous porte le coup de grâce avec cette fin digne des plus grands. J'ai adoré, elle répond aux différentes questions que l'on peut se poser tout au long du roman et même si elle est assez ouverte pour nous laisser avec de nouvelles interrogations, l'histoire d'Axton House est très bien close et ne nous laisse pas sur notre faim.

Les +: une intrigue qui nous happe directement dans le récit, une mise en forme du récit très intéressante, une histoire addictive, des énigmes, des révélations, des rebondissements, un final magistral
Les -: j'aurai aimé avoir plus d'énigmes, que l'épisode du fantôme soit plus approfondi, des personnages auxquels je me suis assez peu attachée

     C'est avec énormément d'attentes que j'ai démarré ma lecture de ce roman et je dois bien avouer qu'avec son atmosphère unique et ses très nombreux points positifs j'en suis ressortie très heureuse même si j'ai relevé quelques bémols. On ne peut que remarquer directement la mise en forme très inhabituelle du récit, qui devient rapidement une force, permettant de découvrir de nombreux points de vues du récit et de l'intrigue. L'histoire et l'intrigue qui nous sont narrées sont vraiment addictives et atypiques, comprenant un grand nombre d'énigmes et promettant donc de très nombreux rebondissements et autres révélations inimaginables et totalement palpitantes. Ce roman évolue extrêmement bien, autant au niveau du rythme que de l'intrigue en elle-même, et l'imagination de l'auteur en est un point fort indéniable. Néanmoins, je regrette la disparition du fantôme en cours de récit et le nombre des énigmes que j'aurai vu plus grand. En ce qui concerne les personnages, petit bémol là aussi, le grand mystère qui les entoure ne permet pas de s'attacher à eux autant que je l'aurai souhaité mais la fin en apothéose et répondant à la plupart de nos questions sur eux explique beaucoup de choses et clôt à merveille le récit. Un bon roman qui m'a permis de passer un moment atypique et déluré qui m'a beaucoup plu. Je vous le conseille vivement et j'espère que vous passerez un aussi bon moment de lecture que moi.

Commentaires

  1. Intriguant ! Rien que le nom du personnage ;) A. ???

    RépondreSupprimer
  2. J'ai beaucoup aimé ce livre, il est original :)

    RépondreSupprimer
  3. Hou Hou, une chronique pleine et entiére, merci à toi :) L'histoire est intéressante, la couverture est intrigante, le p'tit duc est envouté... @bientôt, Grybouille.

    RépondreSupprimer
  4. J'ai très envie de le lire, ton avis m'a convaincu ! Je vais l'ajouter à ma wishlist pour ne pas l'oublier car je suis vraiment intriguée.

    RépondreSupprimer
  5. Ahah oui le mystère autour du nom de ce A. !

    Très bonne lecture !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Merci de votre visite :) si je ne réponds pas à tous les commentaires, je les lis tous, alors merci :) et à bientôt :)

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique La dernière étoile, tome 3 de La 5ème Vague de Rick Yancey

Robert Laffont collection R 418 pages 17€90
Résumé: À L'AUBE DE LA 5e VAGUE...
Ils sont parmi nous. Ils sont dans leur vaisseau. Ils sont nulle part. Ils veulent la Terre. Ils veulent qu'elle nous revienne. Ils sont venus nous exterminer. Ils sont venus nous sauver...
Cassie a été trahie. Ringer aussi. Et Zombie. Et Nugget. Et les 7,5 milliards d'humains qui peuplaient notre planète. Trahis par les Autres, et maintenant par eux-mêmes. En ces derniers jours, les rares survivants sur Terre se retrouvent confrontés au dilemme ultime: sauver leur peau... ou sauver ce qui les rend humains.
Mon avis: (Attention, La dernière étoile est le troisième et ultime tome de la trilogie La 5ème Vague. Si vous souhaitez éviter tout spoiler concernant les tomes précédents, je vous conseille de lire ma chronique du premier tome La 5ème vague ou ma chronique du deuxième tome La mer infinie.)
18,5/20 Presque un coup de coeur
     La stratégie d'attaque des Autres, pensée depuis de très nombreuse…

Chronique À la vie, à la mort - Twilight réinventé de Stephenie Meyer

Hachette collection Black Moon 792 pages (429 pour À la vie, à la mort / 363 pour l'édition originale de Twilight) 20€99
Résumé: Lorsque Beau Swan emménage dans l'insignifiante bourgade de Fork et rencontre la mystérieuse Edythe Cullen, sa vie prend un tournant tout aussi excitant que terrifiant. Avec sa peau de marbre, ses yeux dorés, sa voix envoûtante et ses dons surnaturels, Edythe est à la fois irrésistible et énigmatique.
Ce que Beau ne sait pas encore, c'est que plus il se rapproche d'elle, plus lui et son entourage sont en danger. Et il se peut qu'il soit trop tard pour faire demi-tour...
Mon avis:
13,5/20

     Beaufort Swan a décidé de retourner habiter chez son père, bien que celui-ci habite dans une petite ville humide du fin fond des États-Unis. C'est donc à Forks qu'il est catapulté, dans une ville si petite que chacun semble y connaitre les secrets de tous les autres habitants. Mais une famille semble cacher encore bien des mystères et fascine …

Chronique The Book of Ivy tome 2 The Revolution of Ivy d'Amy Engel

Lumen 322 pages 15€00
Résumé: J'ai tout perdu. Mon foyer. Ma famille. L'homme que j'aime.
Ce serait si facile de capituler, de fermer les yeux et d'attendre que la faim et la soif aient raison de moi. Ou bien qu'une bête sauvage me trouve. Ou même un autre survivant... Mais je refuse d'abandonner. J'en ai terminé avec la lâcheté. Il est temps pour moi d'agir, enfin.
Bishop me l'avait bien dit, cet univers hostile ne pardonne pas la moindre erreur. Et au-delà de la barrière, c'est encore pire. L'hiver approche, et si je veux survivre, il va me falloir trouver de l'eau, des vivres, un abri. D'autres condamnés avec lesquels m'allier. Mais surtout, je vais devoir faire un choix: dois-je oublier ma vie d'avant, me venger de ceux qui m'ont trahie... ou mener, purement et simplement, la révolution?
Car je ne suis plus une Westfall, ni une Lattimer. Simplement Ivy. Et je suis enfin libre.
Deuxième et dernier tome de la série The Bo…