Accéder au contenu principal

Chronique Les Perfectionnistes tome 1 de Sara Shepard

PKJ
296 pages
16€90

Résumé:
Nolan Hotchkiss est le garçon le plus populaire du lycée. Mais c'est aussi un pervers et un manipulateur.
Chaque fille qui a croisé sa route le regrette tôt ou tard. C'est le cas de Caitlin, Ava, Julie, Mackenzie et Parker, qui, humiliées, imaginent ce qu'elles pourraient faire pour se venger et finissent par fantasmer son meurtre.
Or, quelques jours plus tard, on retrouve le corps sans vie de Nolan. Cela ne peut être une coïncidence. Et si quelqu'un les avait entendues conspirer et avait décidé de mettre leur plan à exécution?

Mon avis:
16,5/20

     Dans la ville de Beacon Heights, tout se doit de toujours être parfait -votre maison, votre couple, vos amis, votre parcours scolaire,....- et pour cela tout les coups sont permis. S'il y en a un qui ne se prive pas pour humilier les autres, c'est bien Nolan Hotchkiss, autant admiré que détesté, il est le leader incontesté du lycée. Mais quand il est retrouvé mort après sa propre soirée, chacun semble avoir eu une raison valable de lui en vouloir. C'est d'autant plus le cas de Julie Redding, Parker Duvall, Caitlin Martell-Lewis, Ava Jalali et Mackenzie Wright, cinq jeunes filles dont la vie a, à un moment ou à un autre, été brisée par Nolan. Et cela ne risque pas de s'arranger dans les jours à venir. En effet, la façon dont Nolan est décédé est exactement celle qu'elles avaient imaginé quelques jours plus tôt. Ce qui fait d'elles les principales suspectes de son meurtre. Et les preuves sont contre elles....

     Sara Shepard, connue pour être l'auteur de la série qui a inspiré Pretty Little Liars (ma chronique du tome 1) revient avec un nouveau roman: Les Perfectionnistes. Premier tome d'une nouvelle série prévue en seulement 2 tomes, c'est un incontournable pour tous les fans de Pretty Little Liars/Les Menteuses. Vous imaginez bien que je me suis ruée dessus dès sa sortie. Si le résumé semble réunir tous les critères qui ont fait de sa série précédente un succès, il n'en est pas moins accrocheur. Comme Sara Shepard sait si bien le faire, elle nous offre ici, encore une fois, un très bon roman mêlant habilement un univers young adult et une atmosphère de thriller. Les perfectionnistes possède exactement tous les atouts de ces deux genres et le mélange fonctionne à merveille. J'ai beaucoup aimé ce premier tome qui se lit d'une traite et qui possède énormément de points positifs, que ce soit au niveau de l'univers, de l'intrigue ou encore des personnages, tout est réglé au millimètre et on ne peut qu'adhérer.

     Dès les premières pages, on retrouve tout le génie de l'auteur pour installer un univers et une atmosphère parfaits pour accrocher directement l'intérêt du lecteur. Avec un prologue mené d'une main de maître qui plonge instantanément le lecteur dans une ambiance sombre et pleine de tension, le récit commence on ne peut mieux. La mise en place se fait vraiment très rapidement ce qui ne peut qu'être un point positif pour ce type de roman young adult. De plus, l'univers n'avait pas besoin d'un approfondissement excessif, ce qui peut expliquer la facilité avec laquelle nous nous y plongeons. Dès les premiers chapitres, chacun des quatre personnages principaux que nous allons suivre nous est décrit, chaque caractère ainsi que chaque physique. Impossible de s'y perdre, surtout que l'alternance des points de vues nous permet de suivre chacune des filles. La mise en place de l'intrigue du roman est donc vraiment très rapide, très fluide, tellement bien fondue dans le récit que l'on y est absorbés sans même s'en rendre compte. Dans le même temps, l'auteur parvient à titiller la curiosité de son lecteur grâce à de nombreuses interrogations, explicites ou non, formulées ou non par les personnages, mais qui happent vraiment toute notre attention.

     L'univers est on ne peut plus simple à appréhender puisqu'il s'agit du nôtre, sans fantastique, sans fioritures qui seraient inutiles ici. Un univers que tout le monde connait, le lycée, les amis, les tensions aussi, les cours. Mais c'est là que l'auteur ajoute sa patte, sa petite touche qui pimente le tout: les secrets, que dis-je, les innombrables secrets, que cachent chaque personnage. Cela donne un vrai plus au récit parce qu'à chaque page la tension monte, l'univers devient de plus en plus sombre et on se demande vraiment ce qui nous attend dans les pages à venir. L'auteur exploite vraiment habilement le mélange young adult/thriller de ce roman et cela se ressent de façon très positive dans la lecture. Tout d'abord, nous avons un univers vraiment simple et moderne puis les différentes facettes de celui-ci se dévoilent, les mystères, les tensions, les faux-semblants, et tout cela ne s'en révèle donc que plus addictif. J'ai vraiment été absorbée par cet univers très riche, simple de prime abord mais qui cache énormément de choses. C'est avec extrêmement de facilité que je m'y suis plongée et surtout j'ai été carrément incapable d'en sortir avant la fin des presque 300 pages qu'il compte.

     En effet, l'intrigue de ce premier tome de duologie est extrêmement efficace pour capter et surtout garder éveillée l'attention du lecteur. En même temps, un crime effectué exactement comme quatre jeunes filles l'avaient imaginé, qu'elles n'ont pas commis, mais que toutes les preuves accusent, avouez qu'il y a de quoi titiller la curiosité. L'intrigue est vraiment très bien menée au fil du récit et c'est avec toujours plus d'étonnement que nous suivons l'évolution de l'enquête sur la mort de Nolan. Les découvertes et les rebondissements sont maîtrisés au mot près pour ne pas risquer de trop en dévoiler trop rapidement, exercice dans lequel l'auteur excelle. Peut-être même un peu trop, car les réponses se font vraiment extrêmement rares dans ce premier tome. Beaucoup de pistes sont suivies, beaucoup de questions sont soulevées par les personnages principaux mais très peu aboutissent. Si cela peu devenir un brin frustrant, c'est aussi un des aspects qui fait le charme du récit, penser avoir un bout de réponse, d'être sur la bonne voie, et puis voir toutes vos certitudes ainsi que celles des personnages voler en éclats. Personnellement, cela me donne encore plus envie de tourner les pages, pour enfin découvrir une once de vérité. C'est certainement un des éléments qui ont fait que j'ai dévoré ce roman, même si j'aurai aimé obtenir plus de réponses concrètes de la part de l'auteur.

     Comme pour sa série Les Menteuses, l'écriture de Sara Shepard est fluide, extrêmement simple et totalement addictive dès les premiers mots. Dans la lignée et l'esprit des romans young adult, le récit se lit vraiment très rapidement, les descriptions sont présentes mais peu nombreuses et assez courtes pour ne pas risquer de perdre l'attention du lecteur. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que cela fonctionne, le roman peut aisément se lire d'une traite. Sara Shepard maîtrise à la perfection l'art de pimenter son récit de beaucoup d'action, de dialogues vifs et allant droits au but tout en distillant au compte-gouttes les informations concernant ses personnages, leurs liens avec Nolan, leurs mobiles possibles pour ce meurtre, et j'en passe. Sa plume rapide et moderne m'a encore une fois totalement transportée et sa façon de ne nous offrir que très peu de révélations à nous mettre sous la dent mais toujours plus d'interrogations, les secrets et l'impossibilité de faire confiance aux personnages que cela engendre, tout cela fonctionne extrêmement bien avec moi et c'est sans surprise que Les Perfectionnistes s'est révélé être un vrai page-turner.

     En parlant de personnages auxquels on ne peut pas se fier, Sara Shepard nous en offre ici un bien beau paquet. Entre les cinq personnages principaux que nous suivons et qui sont plus énigmatiques les unes que les autres et les personnages secondaires qui semblent tous avoir quelque chose de plus ou moins effroyable à cacher, autant vous dire qu'il y a de quoi occuper le récit et notre esprit de lecteur en quête de réponses. Les premières sont bien évidemment les plus approfondies puisqu'il s'agit de celles que nous suivons tout au long du récit, résultat, les seconds sont un peu laissés de côtés mais n'en restent pas moins pleins de mystères et très importants, jouant pour la plupart, des rôles-clés dans l'enquête.
     Chacune des filles possède son petit caractère bien à elle, son tempérament et un vécu qui explique ses actions. Tout cela nous le découvrons petit à petit, au fil des chapitres dans lesquels la narration est alternée. Nous apprenons à individualiser chacune d'entre elles et des découvertes bienvenues nous permettent de comprendre leurs liens avec Nolan. Même s'il reste encore de grandes parts d'ombres pour la plupart d'entre elles, des préférences se font forcément ressentir puisqu'elles sont extrêmement différentes. Pour ma part, j'ai beaucoup aimé Caitlin et son histoire familiale atypique, Mackenzie et ses problèmes de coeur ainsi que Julie avec son secret jalousement gardé et son amitié indéfectible pour Parker. J'ai un peu moins accroché avec Ava parfois trop sûre d'elle ainsi qu'avec Parker, trop froide à mon goût et au passé tragique. Une chose est sûre, elle sont attachantes et on ne peut que compatir de ce qu'il leur arrive, à vous de voir laquelle vous préférerez.

     Le récit possède un rythme vraiment très entrainant grâce auquel il est impossible de s'ennuyer. Si le début du récit est vraiment assez léger, très young adult, avec la découverte des personnages etc, l'aspect thriller prend très rapidement plus de place et cela pour le plus grand bonheur des adeptes des rythmes effrénés. En effet, le rythme s'accélère toujours plus au fur et à mesure que l'enquête avance et que les risques pour les quatre filles augmentent. J'ai beaucoup aimé le fait que la dimension thriller du récit prenne une place assez grande, cela rend le récit toujours plus prenant et crédible, parce que oui certains de leurs actes ne sont pas légaux et je suis bien heureuse que le récit ne dépeigne pas cela de façon trop légère. En parallèle, Sara Shepard est parvenue à laisser une part de vie extérieure à l'enquête aux personnages et c'est un bon point: cela permet de souffler. Malheureusement, parfois cela apporte aussi quelques longueurs au récit. Globalement, le rythme reste rapide et vif jusqu'à la fin, ce qui est forcément très agréable.

     Et cette fin d'ailleurs! Franchement, l'auteur nous laisse avec un final juste grandiose mais aussi hyper frustrant. Si vous voulez de l'action, du mystère, toujours plus de rebondissements et un nombre de questionnements à la limite du tolérable, vous allez être servis. Avec ce cliffhanger magnifique, je ne souhaite plus qu'une seule chose: pouvoir lire le second tome le plus rapidement possible. Puisque les mystères sont toujours plus nombreux à la fin de ce premier tome, on peut être sûrs que le second et donc ultime tome sera une explosion de découvertes magistrales.

Les +: une mise en place ultra rapide et efficace, un très bon mélange young adult/thriller, une plume toujours aussi prenante, une intrigue très prenante, un récit très bien mené....
Les -: beaucoup de questions et très peu de réponses dans ce premier tome, quelques pertes de rythme

     Les Perfectionnistes est un roman qui possède de très nombreux atouts en sa faveur. Son univers facilement accessible, la plume ultra fluide de Sara Shepard et l'intrigue ultra prenante devrait plaire au plus grand nombre. De plus, le rythme vraiment très fluide et rapide du récit et le mélange young adult/thriller en font un page-turner extrêmement efficace. Les personnages hauts en couleurs et la fin sous forme de cliffhanger insoutenable complètent le tableau. Malgré quelques longueurs qui se font parfois ressentir et un manque parfois frustrant de réponses apportées au lecteur, ce premier tome de duologie permet de passer un très bon moment de lecture.

Commentaires

  1. Un pur Sara Shepard quoi ! Je veux !

    RépondreSupprimer
  2. Tiens lorsque j'ai lu le résumé, je me suis dit "c'est dans la veine des menteuses"...Bon, maintenant que je sais que c'est écrit par le même auteur, tout s'explique !
    J'avoue que ta chronique a piqué ma curiosité mais bon, trop de lectures qui me tentent davantage alors j'attendrai ;)

    RépondreSupprimer
  3. Le t2 est dans ma PAL de cet été :D. Et j'ai bien aimé la lecture du T1 :D

    RépondreSupprimer
  4. Je pense qu'il pourrait me plaire :)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Merci de votre visite :) si je ne réponds pas à tous les commentaires, je les lis tous, alors merci :) et à bientôt :)

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique A Darker Shade of Magic tome 1 de V.E.Schwab

Titan Books 400 pages 7£99 (Paperback)
Résumé :

From V.E.Schwab, the critically acclaimed author of Vicious, comes a new universe of daring adventure, thrilling power, and parallel Londons, beginning with A Darker Shade of Magic.
Kell is one of the last Travelers - magicians with a rare, coveted ability to travel between parallel universes - as such, he can choose where he lands.

There's Grey London, dirty and boring, without any magic, ruled by a mad King George. The there's Red London, where life and magic are revered, and the Maresh Dynasty presides over a flourishing empire. White London, rude by whoever has murdered their way to the throne - a place where people fight to control magic, and the magic fights back, draining the city to its very bones. And once upon a time, there was Black London... but no one speaks of that now.

Officially, Kell is the Red Traveler, personal ambassador and adopted Prince of Red London, carrying the monthly correspondences between the royals …

Chronique The Book of Ivy tome 2 The Revolution of Ivy d'Amy Engel

Lumen 322 pages 15€00
Résumé: J'ai tout perdu. Mon foyer. Ma famille. L'homme que j'aime.
Ce serait si facile de capituler, de fermer les yeux et d'attendre que la faim et la soif aient raison de moi. Ou bien qu'une bête sauvage me trouve. Ou même un autre survivant... Mais je refuse d'abandonner. J'en ai terminé avec la lâcheté. Il est temps pour moi d'agir, enfin.
Bishop me l'avait bien dit, cet univers hostile ne pardonne pas la moindre erreur. Et au-delà de la barrière, c'est encore pire. L'hiver approche, et si je veux survivre, il va me falloir trouver de l'eau, des vivres, un abri. D'autres condamnés avec lesquels m'allier. Mais surtout, je vais devoir faire un choix: dois-je oublier ma vie d'avant, me venger de ceux qui m'ont trahie... ou mener, purement et simplement, la révolution?
Car je ne suis plus une Westfall, ni une Lattimer. Simplement Ivy. Et je suis enfin libre.
Deuxième et dernier tome de la série The Bo…

Chronique La dernière étoile, tome 3 de La 5ème Vague de Rick Yancey

Robert Laffont collection R 418 pages 17€90
Résumé: À L'AUBE DE LA 5e VAGUE...
Ils sont parmi nous. Ils sont dans leur vaisseau. Ils sont nulle part. Ils veulent la Terre. Ils veulent qu'elle nous revienne. Ils sont venus nous exterminer. Ils sont venus nous sauver...
Cassie a été trahie. Ringer aussi. Et Zombie. Et Nugget. Et les 7,5 milliards d'humains qui peuplaient notre planète. Trahis par les Autres, et maintenant par eux-mêmes. En ces derniers jours, les rares survivants sur Terre se retrouvent confrontés au dilemme ultime: sauver leur peau... ou sauver ce qui les rend humains.
Mon avis: (Attention, La dernière étoile est le troisième et ultime tome de la trilogie La 5ème Vague. Si vous souhaitez éviter tout spoiler concernant les tomes précédents, je vous conseille de lire ma chronique du premier tome La 5ème vague ou ma chronique du deuxième tome La mer infinie.)
18,5/20 Presque un coup de coeur
     La stratégie d'attaque des Autres, pensée depuis de très nombreuse…