Accéder au contenu principal

Chronique Conversion de Katherine Howe

Albin Michel
468 pages
18€00

Résumé:
Qu'arrive-t-il aux élèves du prestigieux lycée St Joan? Une adolescente est prise de convulsions puis d'autres présentent à sa suite d'étranges symptômes: perte de cheveux, paralysie, quintes de toux... La presse s'empare de l'affaire, la rumeur enfle jusqu'à la panique. Seule Colleen remarque un détail qui a échappé à tous: St Joan se trouve à l'emplacement du village de Salem où, trois siècles plus tôt, des jeunes filles ont été touchées par des troubles similaires... Les époques se croisent, les drames se nouent: stress, simulation ou sorcellerie?

Mon avis:
Tout d'abord, je tiens à remercier Babelio pour son opération Masse critique (le site) ainsi que les éditions Albin Michel (le site) pour leur confiance et pour m'avoir permis de découvrir ce roman.


14,5/20

     Il y a plus de 300 ans, la ville de Salem vécut de terribles événements qui la rendirent tristement célèbre. Bien que l'Histoire ait immortalisé cette folie, son histoire cache encore de nombreux secrets trop lourds à porter et qui risquent d'être très prochainement révélés au monde.... En 2012, à Danvers, au sein d'un lycée privé très prestigieux, de nombreuses jeunes filles semblent être la cible d'une épidémie plus qu'étrange. Les symptômes et les conséquences son variés et cette mystérieuse maladie qui se répand comme une traînée de poudre apporte à l'école une médiatisation dont l'ampleur grandit chaque jour et dont elle se serait bien volontiers passé.
Colleen et ses amies tentent de trouver une explication à cette maladie et sont sans cesse invitées par un inconnu à s'intéresser de plus près aux sorcières de Salem. Comment un fait vieux de plus de 300 ans peut-il avoir un quelconque lien avec les événements qui se déroulent au lycée St Joan? Quels sombres secrets Colleen risque-t-elle de déterrer en remuant les méandres du passé? Jusqu'où de jeunes filles sont-elles prêtes à aller pour parvenir à leurs fins? Passé et présent s'entremêlent, mais jusqu'à quel point?

     Dès que j'ai lu le résumé de ce roman, je l'ai trouvé ultra intrigant et j'avais hâte de me plonger entre ses pages afin de découvrir la clé du mystère, de découvrir ce qui cause vraiment le mal dont sont atteintes les élèves de St Joan. Le fait que ce roman soit inspiré d'un fait qui a réellement marqué l'Histoire m'a donné encore plus envie de découvrir comment l'auteur a su intégré quelques bribes de ce moment dans son récit présent, lui aussi inspiré d'un fait divers ayant réellement eu lieu. Je m'attendais à lire un roman dans lequel le fantastique et le surnaturel auraient eu une place plus importante, un roman peut-être à la limite du flippant, réinventant beaucoup plus une Histoire assez connue.... et je n'ai pas eu tout ça, j'ai dû mettre la barre trop haute et ma mauvaise interprétation du résumé a donc engendré une légère déception pour ce récit qui se révèle moins riche en action et plus terre-à-terre que ce que j'avais imaginé. Malgré cela, ce fut une bonne lecture divertissante qui a su me faire passer un bon moment grâce à ses atouts.

     Le début du roman est vraiment très intéressant et très prenant, l'auteur nous plonge assez rapidement dans le vif du sujet, les premières victimes de la maladie ne se font pas attendre et il est extrêmement facile de s'immerger dans le récit que nous narre Katherine Howe. L'alternance des époques au fil des chapitres permet de faire le parallèle avec les sorcières de Salem et apporte la petite touche de suspense nécessaire à la fin de chaque chapitre qui donne toujours plus envie de connaître la suite de l'histoire. Le rythme de ce début de récit est donc très convenable et les premiers rebondissements happent astucieusement l'attention du lecteur. Ce fut donc, pour moi, une mise en place vraiment intéressante de l'univers du roman ainsi que des personnages qui a su me mettre l'eau à la bouche.

     L'écriture de l'auteur est très simple, parfaitement adaptée à un public plutôt jeune. La fluidité est donc aussi au rendez-vous, les phrases et les chapitres sont assez courts, et le rythme, bien que trop linéaire à mon goût, est prenant. Une plume qui se révèle donc simple et fraîche pour un bon moment de lecture qui ravira les plus jeunes lecteurs et ceux en quête d'une lecture sans prise de tête. J'ai apprécié cette plume entraînante même si je m'attendais à quelque chose de beaucoup plus approfondi et de moins orienté jeunesse/young adult, j'aurai aimé avoir plus de détails sur certains points de l'univers par exemple, avoir un ensemble plus poussé en définitive.

     L'univers mis en place dans Conversion m'a énormément surprise, et pas forcément dans le bon sens du terme. Je m'attendais à un univers plus oppressant, plus riche en découvertes spectaculaires, et qui mêlerait roman young adult et roman fantastique. Le fait est que nous avons affaire ici à un univers très simple, plus proche d'un roman contemporain jeunesse/young adult. Grâce aux chapitres dédiés à Ann Putnam, nous découvrons l'époque et l'ambiance particulière du procès des sorcières de Salem, tandis que les chapitres dans lesquels Colleen est narratrice nous font découvrir les différents aspects de l'enquête concernant cette maladie mystérieuse. L'univers est très intéressant, bien que très simple, il permet de faire le parallèle entre les deux événements mais aussi celui concernant la psychologie des adolescentes, à 300 ans d'intervalle.

     Le roman suit donc en parallèle, grâce à l'alternance des points de vue en fonction des chapitres, le récit de deux adolescentes, témoins mais aussi actrices d'événements à la limite du surnaturel. Les deux récits se complètent assez bien et offrent un vue d'ensemble extrêmement agréable et intéressante. J'ai beaucoup apprécié suivre les deux histoires même si j'aurais encore préféré que les points communs soient encore plus exploités, que le parallèle entre les deux époques soit plus poussé, plus approfondi car j'ai parfois eu une impression de trop peu, dans l'histoire du présent comme dans celle du passé. Malgré ce petit défaut, j'ai adoré découvrir ces deux époques bien différentes, très riches et intrigantes.
     Les chapitres concernant le procès des sorcières de Salem, narrés par Ann Putnam, sont ceux qui m'ont le plus tenue en haleine, ils sont les plus rythmés et les plus oppressants. Ils sont riches en rebondissements en tous genres et véhiculent toutes sortes d'émotions. Nous rencontrons Ann, qui, quelques années après les faits, se confie à un prêtre et au fur et à mesure de son récit, la tension monte car nous savons déjà ce qu'il va se produire, c'est une injustice horrible à laquelle nous assistons en tournant les pages. J'ai beaucoup plus aimé les chapitres durant lesquels nous suivons Ann, ils sont plus angoissants, plus intrigants que les chapitres narrés par Colleen et leur rythme plus soutenu m'a plus emportée.
     Les chapitres concernant le présent et l'enquête menée par Colleen sont plus nombreux mais m'ont moins satisfaite. Intrigants et assez riches en rebondissements concernant la maladie mystère, ils sont néanmoins plus légers et moins bien rythmés. Nous suivons la vie de Colleen, de son lycée à chez elle, en passant par ses différentes sorties entre amies et la maladie mystère est finalement parfois reléguée au second plan, ce qui est vraiment dommage.

     Les personnages prennent une très grande place dans le récit et leurs émotions sont très bien approfondies par l'auteur. Très nombreux, ils sont cependant très bien intègres au récit, très bien séparés par l'auteur pour ne pas que l'on s'y perde. Tous sont des personnages très complexes, parfois même torturés par leur passé, qui paraissent très humains et c'est donc un très bon point pour le récit.
     Ann est un personnage pour lequel on ne peut que se prendre très rapidement d'empathie. Fragile, mais courageuse face à ses erreurs passées, elle s'en veut et espère un peu d'attention et de compréhension. Elle sait que ce qu'elle a fait est mal et recherche le pardon. Son histoire est touchante, autant qu'elle est troublante. C'est un personnage auquel je le suis rapidement attachée même si je ne comprends toujours pas comment elle a pu se laisser entraîner dans une telle histoire sans nier.
     J'ai eu plus de mal à m'attacher à Colleen, dont les émotions sont beaucoup moins forte et qui évolue dans les chapitres de l'histoire qui m'ont le moins touchée. Moderne, indépendante, forte et intelligente, son tempérament m'a tout d'abord empêchée de m'attacher à elle, mais heureusement, petit à petit, en découvrant plus son personnage, j'y suis parvenue.
     Quant aux personnages secondaires, ils sont moins bien approfondis mais tout de même assez pour être attachants et qu'il soit intéressant de suivre leurs histoires respectives.

     La maladie mystère déchaîne l'intérêt des médias de façon toujours plus importante à chaque jour qui passe sans réponse. Si les scientifiques cherchent une explication rationnelle, Colleen cherche la vérité du côté des sorcières de Salem. J'ai pris beaucoup de plaisir à suivre cette petite enquête. Possession, troubles liés à une infection à streptocoques ou à l'environnement... les causes peuvent être nombreuses et Colleen penche pour la première. Très intéressante et intrigante à suivre, cette enquête possède néanmoins quelques points négatifs selon moi. Tout d'abord, et c'est ce qui m'a le plus gênée, à part le fait que les scientifiques peinent à expliquer cette maladie et que Danvers soit située à l'endroit où se trouvait Salem, les points communs sont trop peu nombreux, l'enquête de Colleen est très superficielle, le rythme reste exactement le même du début à la fin et en décolle jamais vraiment. Quelques longueurs sont à déplorer ainsi qu'une ou deux actions improbables. Encore une fois, je m'attendais à tout autre chose et j'ai été déçue par cet aspect du roman, ce qui est dommage car il y avait matière à développer ou approfondir plus certaines choses pour que ce roman fasse plus que me faire passer un bon moment. Comme je m'étais fait une tout autre idée du récit dès le départ, vous vous doutez bien que je ne suis pas plus satisfaite par sa conclusion, toujours dans la même veine.

     La conclusion de cette enquête, le dénouement tant attendu m'a lui aussi laissée quelque peu dubitative, l'explication fournie, bien que plausible en soit m'a paru légèrement tirée par les cheveux. En tout cas, elle est surprenante, mais dans mon cas, je pense que j'étais trop attachée à la fausse idée que je m'étais faite du récit pour être satisfaite d'une autre conclusion. J'ai aussi trouvé cette fin trop rapide, avec trop peu d'explications et pourtant tous les personnages en sont plus ou moins satisfaits. De même, pour les chapitres concernant les sorcières de Salem, la fin est très ouverte et ne répond pas à toutes nos interrogations. C'est donc une conclusion en demi teinte pour moi, je ne suis pas entièrement satisfaite de cette fin.

Les +: une mise en place rapide et intrigante, une écriture simple et fluide, des personnages attachants, une intrigue riche, le parallèle entre les deux époques
Les -: je m'étais fait une tout autre idée du récit, moins jeunesse/young adult et ait donc été un peu déçue, une fin un peu abrupte et trop ouverte

     Conversion est donc une bonne lecture divertissante qui possède de bons atouts et qui se lit très rapidement. La mise en place et e parallèle entre les époques mettent très vite l'eau à la bouche, l'écriture de Katherine Howe et l'intrigue riche et prenante en font une lecture addictive aux personnages attachants. La fin trop rapide et ouverte ne m'a pas satisfaite mais le plus gros bémol reste que le récit fut complètement à l'opposé de ce que j'avais imaginé. Si cela créé un effet de surprise indéniable, il n'en reste pas moins que je fus légèrement déçue par ce récit trop orienté jeunesse/young adult et plus contemporain que surnaturel. J'espère que votre lecture sera plus satisfaite que la mienne avec ce roman qui possède quand même de très bons atouts.


Commentaires

Enregistrer un commentaire

Merci de votre visite :) si je ne réponds pas à tous les commentaires, je les lis tous, alors merci :) et à bientôt :)

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique La dernière étoile, tome 3 de La 5ème Vague de Rick Yancey

Robert Laffont collection R 418 pages 17€90
Résumé: À L'AUBE DE LA 5e VAGUE...
Ils sont parmi nous. Ils sont dans leur vaisseau. Ils sont nulle part. Ils veulent la Terre. Ils veulent qu'elle nous revienne. Ils sont venus nous exterminer. Ils sont venus nous sauver...
Cassie a été trahie. Ringer aussi. Et Zombie. Et Nugget. Et les 7,5 milliards d'humains qui peuplaient notre planète. Trahis par les Autres, et maintenant par eux-mêmes. En ces derniers jours, les rares survivants sur Terre se retrouvent confrontés au dilemme ultime: sauver leur peau... ou sauver ce qui les rend humains.
Mon avis: (Attention, La dernière étoile est le troisième et ultime tome de la trilogie La 5ème Vague. Si vous souhaitez éviter tout spoiler concernant les tomes précédents, je vous conseille de lire ma chronique du premier tome La 5ème vague ou ma chronique du deuxième tome La mer infinie.)
18,5/20 Presque un coup de coeur
     La stratégie d'attaque des Autres, pensée depuis de très nombreuse…

Chronique À la vie, à la mort - Twilight réinventé de Stephenie Meyer

Hachette collection Black Moon 792 pages (429 pour À la vie, à la mort / 363 pour l'édition originale de Twilight) 20€99
Résumé: Lorsque Beau Swan emménage dans l'insignifiante bourgade de Fork et rencontre la mystérieuse Edythe Cullen, sa vie prend un tournant tout aussi excitant que terrifiant. Avec sa peau de marbre, ses yeux dorés, sa voix envoûtante et ses dons surnaturels, Edythe est à la fois irrésistible et énigmatique.
Ce que Beau ne sait pas encore, c'est que plus il se rapproche d'elle, plus lui et son entourage sont en danger. Et il se peut qu'il soit trop tard pour faire demi-tour...
Mon avis:
13,5/20

     Beaufort Swan a décidé de retourner habiter chez son père, bien que celui-ci habite dans une petite ville humide du fin fond des États-Unis. C'est donc à Forks qu'il est catapulté, dans une ville si petite que chacun semble y connaitre les secrets de tous les autres habitants. Mais une famille semble cacher encore bien des mystères et fascine …

Chronique Journal d'un vampire tome 11 de L.J.Smith

Hachette Black Moon 306 pages 16€50
Résumé: (Attention le résumé contient des spoilers si vous n'avez pas lu les tomes précédents)
Elena est sur le point de mourir. En vengeant son frère Stefan, Damon a rompu son pacte avec les Sentinelles, qui mettait la vie d'Elena en jeu. Au lieu de la condamner, les Sentinelles lui proposent une seconde chance : revenir au lycée, avant sa rencontre avec les frères Salvatore et la longue suite de mort et de destruction qu'elle a engendrée. Pour sauver sa vie, Elena doit prouver qu'ils peuvent tous trois mener leur propre existence sans provoquer, cette fois, la mort d'un seul être humain. Mais le Damon de cette époque est imprévisible, cruel et dangereux. L'unique solution qui s'offre à Elena, si elle veut épargner des vies, et la sienne en premier lieu, est de renoncer aux Salvatore. Définitivement.

Mon avis:
17/20
     Et voilà, c'est le dernier tome des aventures d'Elena, Damon, Stefan et tous les autres. La fin d…