Accéder au contenu principal

Chronique Nos faces cachées d'Amy Harmon

Robert Laffont collection R
434 pages
17€90

Résumé:
   Ambrose Young est beau comme un dieu. Le genre de physique que l'on retrouve en couverture des romances. Et Fern Taylor en connaît un rayon, elle en lit depuis qu'elle ses treize ans. Mais peut-être parce qu'il est si beau, Ambrose demeure inaccessible pour une fille comme elle. Jusqu'à ce qu'il cesse de l'être...

Nos faces cachées est l'histoire de cinq amis qui partent à la guerre.
L'histoire d'amour d'une jeune fille pour un garçon brisé, d'un guerrier pour une fille ordinaire.
L'histoire d'une amitié profonde, d'un héroïsme du quotidien bouleversant.
Un conte moderne qui vous rappellera qu'il existe un peu de Belle et un peu de Bête en chacun de nous...

Mon avis:
16,5/20

     Dans une petite ville des États-Unis se déroulent les mêmes évènements que partout ailleurs. Il y a les populaires et il y a les autres. Les athlètes que tout le monde admirent et ceux qui passent inaperçus. Sauf qu'à Hannah Lake, les athlètes savent admirer ceux qui ne le sont pas et que la jeune fille qui passe inaperçu peut espérer conquérir le coeur d'un athlète. Mais après l'attentat du 11 septembre, rien n'est plus comme avant à Hannah Lake. Pour Ambrose Young et pour Fern Taylor, rien ne sera jamais plus comme avant. Fern pourra-t-elle aider le grand athlète Ambrose à se relever, à réparer ses blessures invisibles? La vie leur sourira-t-elle enfin?

     Qui n'a pas entendu parlé de Nos faces cachées? Depuis sa sortie en janvier dernier, et même bien avant grâce aux lecteurs VO et aux nombreuses publicités, ce roman fait énormément parler de lui et en très bons termes généralement. J'appréhendai quelque peu cette lecture, n'étant pas forcément une habituée de la romance contemporaine et j'avais surtout très peur de ne pas apprécié ma lecture. J'avais peur de ne pas ressentir beaucoup d'émotions ou de trouver le récit lassant, au final, j'ai passé un très bon moment de lecture bien que le contemporain ne soit pas mon genre préféré. J'ai beaucoup aimé l'univers que j'ai découvert, sans être transcendant, il reflète la dure réalité de la vie et j'y ai passé un très bon moment de lecture malgré mon appréhension. J'ai découvert une plume très fluide et facile à lire qui nous livre l'histoire émouvante et touchante de jeunes gens qui traversent le passage de l'adolescence à l'âge adulte avec beaucoup de difficultés, des personnages auxquels on s'attache très vite et donc au final une histoire qui se lit très rapidement et qui véhicule énormément d'émotions.

     Nos face cachées commence on ne peut plus sobrement, nous rencontrons une jeune fille banale, Fern, amoureuse du plus beau garçon du lycée, Ambrose, adulé de tous et champion de lutte. Mais rapidement, l'auteur parvient à installer deux éléments permettant de dynamiser le récit: le début de la relation épistolaire entre Fern et Ambrose, et le choc qui bouleversa les États-Unis après l'attentat du 11 septembre. L'auteur installe son univers tout doucement, nous laissant le temps de nous attacher aux différents protagonistes, de nous plonger dans l'histoire qu'elle nous narre et j'ai vraiment adoré le petit cocon qu'Amy Harmon nous installe. Nous découvrons les personnages et ce qui fait leurs personnalités, nous suivons l'évolution de leurs relations et de leurs mentalités et tout ceci est on ne peut plus addictif et ce roman se révèlera au fil des pages être bien plus qu'une simple romance contemporaine.

     L'écriture d'Amy Harmon n'ôte rien au plaisir de la lecture de ce récit; celle-ci est très facile à lire et sa fluidité rend les pages encore plus rapide à tourner. Elle sait comment rendre son récit le plus prenant et addictif possible: elle ne s'encombre pas de détails ou de descriptions inutiles, elle va droit au but pour nous faire vibrer. De plus, elle utilise habilement les nombreux flash backs dont elle ponctue son récit, qui nous permettent de découvrir toujours plus en profondeur les personnages grandioses qui portent ce roman. Une plume simple, fluide et extrêmement efficace, il n'en faut pas beaucoup plus pour dévorer ce roman à la fois dur et plein de tendresse, riche en émotions et en messages forts. Une belle plume qui a su m'emporter et qui a contribué à faire de Nos faces cachées un très bon moment de lecture.

     Le récit se décompose en deux parties bien différentes mais pour autant toutes les deux aussi savoureuses. Chacune apporte sa pierre à l'édifice qu'est ce roman, chacune livre des messages forts et importants, chacune est riche en émotions et fait passer le lecteur par une myriade de sentiments, le faisant rire ou sourire, pleurer ou retenir son souffle et bien d'autres encore. Une chose est donc sûre, ce roman ne vous laissera pas indifférent.
     La première moitié du roman est celle de la mise en place. Elle nous permet de découvrir les personnages et leurs caractères, et d'apprendre à les apprécier. Nous rencontrons Fern, jeune fille banale, et Bailey, jeune garçon atteint de la myopathie de Duchenne, tous deux sont cousins mais aussi meilleurs amis, ainsi qu'Ambrose, champion de lutte du lycée; autant dire qu'ils appartiennent à deux mondes différents. Néanmoins, il arrive que deux mondes diamétralement opposés s'entrechoquent, et c'est le cas ici, donnant lieu à de très belles scènes pleines d'émotions. Quand Fern accepte d'écrire des lettres d'amour pour Ambrose à la place de son amie Rita, elle ne peut en aucun cas prévoir ce qu'il va se passer.
     Dans cette première partie, l'auteur laisse planer de nombreuses interrogations concernant la relation entre Fern et Ambrose et sa poursuite ou non dans le futur, elle installe un amour naissant et compliqué très touchant et agréable à découvrir. Mais Amy Harmon n'hésite pas non plus à malmener ses personnages, et après l'attentat du 11 septembre, leurs personnalités vont s'affirmer et Ambrose et ses amis vont prendre la plus grande décision de leurs vies.
     J'ai beaucoup apprécié cette première partie très agréable qui pose les bases du récit et qui nous apporte néanmoins son lot d'émotions. Mais cette première partie est un bonbon sucré, un simple avant goût, comparé au grand huit d'émotions que nous réserve la seconde moitié du roman, quand toute la vie des personnages aura changée.

     Nos faces cachées n'est pas seulement une bonne surprise au niveau de l'histoire mais aussi au niveau des personnages et des émotions qu'ils véhiculent. Chacun possède sa propre personnalité et son caractère pour apporter son petit plus au roman. J'ai vraiment beaucoup apprécié le travail qu'il y a derrière chaque personnage et, moi qui avait peur d'être déçue, j'ai au contraire été comblée à ce niveau-là.
     Tout d'abord, il y a bien sûr Fern et Ambrose, les deux personnages centraux de l'histoire. Fern, d'abord timide et solitaire, s'ouvre de plus en plus au fil des pages et devient un personnage fort. Elle se livre à Ambrose avec sincérité et lui permet de s'accepter tel qu'il est. Elle ne le juge pas, elle est douce et gentille. Fern est vraiment un personnage auquel on s'attache très vite et que l'on apprécie suivre tout au long du récit. Ambrose, d'abord sûr de lui et fort, va ensuite devoir apprendre à retrouver sa place dans ce monde avec l'aide de Fern. C'est le personnage qui évolue le plus dans le roman, il est lui aussi très attachant et l'empathie du lecteur vis-à-vis de lui ne peut qu'augmenter au fil des pages. Ce duo de personnages est vraiment magique. Leurs échanges sont très intéressants à suivre, j'ai adoré leurs échanges épistolaires ou à travers le tableau, leur façon de se découvrir peu à peu. Leur relation est vraiment très belle et j'ai beaucoup aimé la découvrir.
     Ensuite, il y a les personnages secondaires, dont un qui prend vraiment une grande place, il s'agit de Bailey, le cousin de Fern. Si la relation entre Fern et Ambrose est superbe et fait ressentir beaucoup d'émotions au lecteur, c'est le personnage de Bailey qui assure l'autre moitié des émotions que nous ressentons. Amoureux de la vie, courageux et aussi extrêmement drôle, il fait parfois preuve d'une très grande maturité et c'est donc un personnage extrêmement attachant que nous découvrons là. J'ai beaucoup aimé le suivre et découvrir de nouvelles facettes de sa personnalité, c'est un personnage qu'on ne peut qu'aimer.

     Dans la seconde moitié du roman, nous retrouvons des personnages changés, autant physiquement que mentalement, ils ont énormément évolué et sont devenus des adultes, malgré les épreuves que la vie leur a imposées. Ils se cherchent, ils essayent de comprendre qui ils sont vraiment et c'est au travers de leur amour naissant qu'ils parviennent à reprendre le contrôle de leurs vies. Amy Harmon en fait vraiment voir de toutes les couleurs à ses personnages et n'hésite pas à traiter différents sujets forts et actuels avec justesse et de façon adaptée à un lectorat young adult, nous faisant passer par tout un panel d'émotions fortes, toutes plus intenses les unes que les autres.
     Nos faces cachées n'est pas seulement un roman de romance contemporaine, c'est bien plus que ça, c'est une peinture de notre société actuelle vraiment très bien menée. Nous ne découvrons pas simplement l'histoire d'amour entre Fern et Ambrose, il y a tellement d'autres pistes à explorer, d'autres sujets à traiter, et c'est vraiment ce qui permet à ce roman d'être aussi captivant; il possède une vraie structure, ce n'est pas qu'une simple colonne vertébrale, il y a des os, des muscles, etc, tout est pensé pour rendre ce roman épatant et palpitant à sa façon, et on ne peut qu'adhérer.
     La seconde moitié du roman est plus rythmée que la première, plus addictive, plus dure aussi pour nos glandes lacrymales, mais c'est vraiment celle qui rend ce roman aussi bon, c'est grâce à cette partie que j'ai encore plus apprécié ma lecture, on ne s'ennuie pas une seule seconde et chaque page est un délice à lire.

     La fin est vraiment extrêmement riche en émotions, dans la continuité du roman. La fin est vraiment très dure mais aussi très belle, elle permet de remettre chaque chose à sa place et annonce un renouveau prochain. Néanmoins, c'est l'épilogue qui m'a un peu déçue, trop prévisible, trop rapide, j'aurais aimé qu'il soit plus travaillé pour être à la hauteur du reste de l'histoire.

Les +: l'histoire, l'écriture de l'auteur, les personnages, les émotions, le fait que ce ne soit pas qu'une simple histoire d'amour
Les -: l'épilogue, des rebondissements parfois trop prévisibles, j'en attendais encore plus

     C'est avec beaucoup d'appréhension que j'ai commencé Nos faces cachées, avec la peur d'être déçue par l'histoire et de ne pas ressentir les émotions que l'auteur voulait nous faire passer. Après la dernière page tournée, le verdict est tout autre: j'ai passé un très bon moment de lecture. Une histoire intéressante et très bien menée qui ne tourne pas essentiellement autour de l'histoire d'amour entre Fern et Ambrose, des personnages avec un coeur immense et qui nous font ressentir énormément d'émotions, un rythme agréable à suivre, le tout porté par une écriture simple, fluide mais surtout très efficace, on ne peut qu'adhérer et dévorer ce roman. Tout est là pour faire de Nos faces cachées une très bonne lecture mais il reste quelques petits défauts, tout à faits subjectifs, selon moi: l'épilogue trop rapide et beaucoup d'évènements très prévisibles. C'est donc une très bonne lecture qui m'a surprise et emportée (même si j'en aurais voulu encore plus) grâce à beaucoup de points positifs, et j'espère qu'il en sera de même pour vous.

Commentaires

  1. Purée quelle chronique ! Je l'ai lue en diagonale, pour ne pas m'auto spoiler (je compte le lire d'ici peu), mais il a l'air vraiment super sympa ! Et tant pis pour les petits défauts, tant qu'on passe un bon moment ;)

    RépondreSupprimer
  2. Alors pour moi c'est un vrai coup de coeur! Pour être allée aux USA 3 mois après le 11 septembre, j'ai peu ressentir la douleur et la peine au coeur de chaque personne rencontrée là-bas. Et du coup est-ce à cause de cela que ce livre m'a touché encore plus? Bref, une très très belle lecture pour moi, bisou

    RépondreSupprimer
  3. Super chronique !!! Il me faut absolument ce livre, il a l'air tout simplement génial !!!!

    RépondreSupprimer
  4. Je vais passer mon tour pour la bonne raison que j'ai eu droit de la part de ma soeur à tous les détails !
    Très bel avis :D

    RépondreSupprimer
  5. Je pense que je vais le lire très prochainement :) !

    RépondreSupprimer
  6. Je partage entièrement ton avis sur ce roman ! Une fois commencé, impossible de le lâcher ! je l'ai adoré^^

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Merci de votre visite :) si je ne réponds pas à tous les commentaires, je les lis tous, alors merci :) et à bientôt :)

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique La dernière étoile, tome 3 de La 5ème Vague de Rick Yancey

Robert Laffont collection R 418 pages 17€90
Résumé: À L'AUBE DE LA 5e VAGUE...
Ils sont parmi nous. Ils sont dans leur vaisseau. Ils sont nulle part. Ils veulent la Terre. Ils veulent qu'elle nous revienne. Ils sont venus nous exterminer. Ils sont venus nous sauver...
Cassie a été trahie. Ringer aussi. Et Zombie. Et Nugget. Et les 7,5 milliards d'humains qui peuplaient notre planète. Trahis par les Autres, et maintenant par eux-mêmes. En ces derniers jours, les rares survivants sur Terre se retrouvent confrontés au dilemme ultime: sauver leur peau... ou sauver ce qui les rend humains.
Mon avis: (Attention, La dernière étoile est le troisième et ultime tome de la trilogie La 5ème Vague. Si vous souhaitez éviter tout spoiler concernant les tomes précédents, je vous conseille de lire ma chronique du premier tome La 5ème vague ou ma chronique du deuxième tome La mer infinie.)
18,5/20 Presque un coup de coeur
     La stratégie d'attaque des Autres, pensée depuis de très nombreuse…

Chronique À la vie, à la mort - Twilight réinventé de Stephenie Meyer

Hachette collection Black Moon 792 pages (429 pour À la vie, à la mort / 363 pour l'édition originale de Twilight) 20€99
Résumé: Lorsque Beau Swan emménage dans l'insignifiante bourgade de Fork et rencontre la mystérieuse Edythe Cullen, sa vie prend un tournant tout aussi excitant que terrifiant. Avec sa peau de marbre, ses yeux dorés, sa voix envoûtante et ses dons surnaturels, Edythe est à la fois irrésistible et énigmatique.
Ce que Beau ne sait pas encore, c'est que plus il se rapproche d'elle, plus lui et son entourage sont en danger. Et il se peut qu'il soit trop tard pour faire demi-tour...
Mon avis:
13,5/20

     Beaufort Swan a décidé de retourner habiter chez son père, bien que celui-ci habite dans une petite ville humide du fin fond des États-Unis. C'est donc à Forks qu'il est catapulté, dans une ville si petite que chacun semble y connaitre les secrets de tous les autres habitants. Mais une famille semble cacher encore bien des mystères et fascine …

Chronique The Book of Ivy tome 2 The Revolution of Ivy d'Amy Engel

Lumen 322 pages 15€00
Résumé: J'ai tout perdu. Mon foyer. Ma famille. L'homme que j'aime.
Ce serait si facile de capituler, de fermer les yeux et d'attendre que la faim et la soif aient raison de moi. Ou bien qu'une bête sauvage me trouve. Ou même un autre survivant... Mais je refuse d'abandonner. J'en ai terminé avec la lâcheté. Il est temps pour moi d'agir, enfin.
Bishop me l'avait bien dit, cet univers hostile ne pardonne pas la moindre erreur. Et au-delà de la barrière, c'est encore pire. L'hiver approche, et si je veux survivre, il va me falloir trouver de l'eau, des vivres, un abri. D'autres condamnés avec lesquels m'allier. Mais surtout, je vais devoir faire un choix: dois-je oublier ma vie d'avant, me venger de ceux qui m'ont trahie... ou mener, purement et simplement, la révolution?
Car je ne suis plus une Westfall, ni une Lattimer. Simplement Ivy. Et je suis enfin libre.
Deuxième et dernier tome de la série The Bo…