Accéder au contenu principal

Chronique Cinquante nuances de Grey tome 1 de E.L.James

Le livre de poche
672 pages
6€90

Résumé:
Anastasia Steele, étudiante en littérature, a accepté la proposition de son amie journaliste de prendre sa place pour interviewer Christian Grey, un jeune et richissime chef d'entreprise de Seattle. Dès le premier regard, elle est à la fois séduite et intimidée. Convaincue que leur rencontre a été désastreuse, elle tente de l'oublier, jusqu'à ce qu'il débarque dans le magasin où elle travaille à mi-temps et lui propose un rendez-vous. Ana est follement attirée par cet homme. Lorsqu'ils entament une liaison passionnée, elle découvre son pouvoir érotique, ainsi que la part obscure qu'il tient à dissimuler... Romantique, libératrice et totalement addictive, la trilogie Fifty Shades, dont Cinquante nuances de Grey est le premier volume, vous obsédera, vous possédera et vous marquera à jamais.

Mon avis:
12/20

     Anastasia Steele est une simple étudiante comme les autres. Peut-être un peu trop gentille.... C'est donc presque sans rechigner qu'elle remplace son amie Katherine au pied levé et se rend à Seattle pour interviewer un certain Christian Grey. Si cette rencontre ne se passe pas tout à fait comme prévu,  Anastasia trouve au moins du réconfort dans le fait qu'elle ne reverra plus jamais cet homme. Il s'avère qu'elle avait tort, Christian Grey a apprécié leur rencontre et il compte bien amener leur relation dans une nouvelle direction. Seulement, Monsieur Grey cache bien des secrets qu'Ana n'est peut-être pas prête à découvrir. C'est ainsi que démarre une relation tumultueuse, faite de mystères, de non-dits, de sexe et peut-être aussi d'une part d'amour?

     Qui ne connait pas Fifty Shades of Grey? Entre le très grand nombre d'avis disponibles sur internet concernant les romans qui composent cette trilogie et la large couverture médiatique du film adapté de ce premier tome, impossible de passer à côté. Alors j'avoue la curiosité l'a emportée et j'ai enfin lu Cinquante nuances de Grey. J'avoue que je ne m'attendais pas à grand chose donc, dans ses conditions, impossible d'être déçue.... Néanmoins, je n'ai pas été surprise non plus puisque cette lecture fut tout juste divertissante bien qu'elle comporte de nombreux points négatifs à mon avis. L'écriture est assez bonne, entraînante mais parfois assez crue de par le sujet. Les personnages sont assez intéressants, mais ils peuvent aussi se montrer exaspérants. Néanmoins, le gros point faible du roman reste, selon moi, la lenteur de l'intrigue, le fait que les scènes de sexe empiètent sur le récit et donc les répétitions qui en découlent.

     Dès les premières pages, nous rencontrons Anastasia en route pour l'interview de Christian Grey. On peut dire que l'auteur ne s'encombre pas de détails inutiles, elle va droit au but: la rencontre et le coup de foudre entre Ana et Christian. Le lecteur, plongé dans les pensées d'Ana, découvre peu à peu le caractère de cette dernière tout en essayant, de par ses réflexions et ses questionnements, de lever le voile sur les nombreux secrets que cache Christian Grey. Si au premier abord, l'univers peut sembler on ne peut plus banal, la révélation de l'un des secrets de Christian permet alors à l'auteur d'approfondir son univers et de dynamiser un peu plus son récit. La mise en place se fait donc très rapidement de telle sorte que nous sommes immédiatement plongé dans l'histoire, cela donne le ton ainsi qu'un rythme assez bon au récit.

     L'écriture de l'auteur se prête très bien au récit et permet donc une lecture rapide et facile. La plume fluide et parfois minimaliste se révèle à d'autres moments plus descriptive et parvient à mobiliser avec facilité les sens du lecteur. Bien sûr, ce sont les scènes plus intimes entre les personnages qui sont le plus approfondies au détriment parfois des personnages ou même tout simplement du reste du récit. E.L.James nous livre donc ici une plume facile à lire qui réussit à éveiller les sens du lecteur. Malheureusement, l'abondance de scènes de sexe apporte une certaine répétitivité et parfois une lassitude lors de la lecture. Autre problème, le langage parfois cru et déplacé, bien que cela soit inhérent au sujet du roman, m'a dérangé et cela m'a semblé être de "trop", à la limite du caricatural. En somme, une écriture assez agréable, fluide et très bien adapté à son récit. Malgré quelques points négatifs, la plume sert néanmoins bien le récit et lui permet de se lire rapidement.

     Avec Cinquante nuances de Grey, nous sommes en présence d'un roman dont toute l''intrigue, ou presque, repose sur la relation sentimentale entre les deux protagonistes principaux. Ce type d'intrigue  est extrêmement compliqué à entretenir, le rythme doit vraiment être bien maîtriser pour ne pas lasser ou ennuyé le lecteur. Dans la première partie du récit, l'intrigue est assez intéressante à découvrir, de même que les personnages qui la porte, les questionnements sont nombreux, les nouveautés et rebondissements bien présents. Comme Ana, nous nous interrogeons sur les véritables intentions, les véritables sentiments de Christian à son égard et nous sommes intrigués par les découvertes que l'on fait au fil des pages et de l'avancée de la relation entre Ana et Christian. Malheureusement, tout cela devient très vite redondant, très répétitif et les révélations se font moins présentes et moins impressionnantes. Le rythme retombe et devient assez lent par moment, ce qui permet néanmoins de découvrir un peu plus profondément les personnages sur qui repose vraiment tout le récit.

     Tout d'abord, il y a Anastasia, que nous suivons tout au long de notre lecture. Dès les premières pages, nous apprenons à la découvrir, à découvrir son caractère, ses forces et ses faiblesses, ses peurs et ses doutes. Bien que faisant parfois preuve de naïveté, Ana est un personnage auquel je n'ai pas eu de mal à m'attacher, je l'ai trouvée intéressante dès le début et j'avais envie de découvrir de quelle façon elle allait appréhender l'univers particulier de Christian. C'est un personnage que j'ai trouvé assez attendrissant et que j'ai pris plaisir à suivre. Néanmoins, au fil des pages, son attachement pour Christian en devient presque exaspérant et cela la pousse à prendre des décisions qui m'ont déplues. Un personnage avec du potentiel donc mais celui-ci est gâché par la relation trop envahissante qu'entretiennent Ana et Christian.
     Christian est un personnage très difficile à comprendre, aux multiples personnalités et aux réactions imprévisibles. S'il a parfois su me toucher, j'ai surtout ressenti beaucoup d'incompréhension face à lui. Il peut parfois se montrer doux et prévenant, et d'autres arrogant et violent. Si j'ai apprécié de découvrir son univers, je ne saurai dire si j'ai apprécier ce personnage qui m'a parfois paru trop dans l'excès, trop surfait. Et ce n'est pas l'admiration que lui voue Ana qui arrange le portrait de ce personnage.
     Leur relation peut être à certains moments et par certains aspects intéressante et presque "normale" mais la plupart de leur rapports s'avèrent être purement sexuels et quasiment à sens unique. Je n'ai pas été transportée par leur relation qui m'est apparue plus malsaine que romantique.
     En ce qui concerne les personnages secondaires, je les ai malheureusement trouvés trop peu approfondis et trop peu présents de par la place conséquente qu'occupe l'intimité des personnages principaux. C'est dommage étant donné qu'ils présentent beaucoup d'intérêt et auraient permis de connaitre et comprendre davantage Ana et Christian. J'ai trouvé Kate, la mère d'Ana ou même les frères et soeurs de Christian très intéressants et j'aurai aimé qu'ils apparaissent plus. Espérons que cet aspect sera plus développé dans le deuxième tome.

     La première partie du récit avec la découverte des personnages, de leurs caractères et univers respectifs est la partie la plus intéressante du roman. Pleine de découvertes et de nouveautés, elle est vraiment bien menée et très bien équilibrée entre approfondissement des personnages et de l'univers de Christian Grey. Il est vraiment très plaisant de découvrir cette part "cachée" du personnage masculin et de plonger dans cette ambiance tamisée et mettant nos sens en éveil. Néanmoins, passée cette première partie, les scènes de sexe deviennent omniprésentes et presque répétitives. Les découvertes se font plus rares, les scènes autres qu'intimes sont trop vite expédiées, comme si Ana n'était pas assez intéressante ou n'était plus apte à vivre sans Christian. Cette seconde partie m'a exaspérée et j'ai parfois eu plus l'impression de lire un catalogue énumérant différentes techniques de BDSM qu'une romance érotique. Pas du tout convaincue par la tournure que prenait le récit, j'attendais donc que la fin relève le niveau....

     La fin continue dans la ligne descente du récit, elle est abrupte et laisse le lecteur avec de nombreuses interrogations concernant la possible suite de la relation entre les personnages, ce qui pourrait être un point intéressant nous donnant envie de poursuivre directement avec le deuxième tome. Néanmoins, j'ai surtout trouvé cette fin assez bête en fait. Ana essaye de comprendre toujours un peu mieux Christian et pour cela elle est prête à faire des concessions, quitte à se brûler. J'ai vraiment eu beaucoup de mal à la comprendre, à comprendre une de ses décisions qui entraine une ribambelle de situations toutes plus bizarres et insensées les unes que les autres. En définitive, je n'ai vraiment pas aimé cette fin, que j'ai trouvé un peu bête et improbable, bien qu'elle soit un cliffhanger qui aurait pu être encore plus intéressant.

Les +: Une mise en place rapide, une écriture fluide, un roman qui se lit assez rapidement, l'intrigue assez intéressante à découvrir au départ 
Les -: Des personnages en demi-teinte, des longueurs, des répétitions, une intrigue qui n'évolue pas assez, la fin

     Si je ne m'attendais à rien de spécial de cette lecture, j'ai néanmoins été agréablement surprise d'apprécier la première moitié du récit. La mise en place est rapide et nous plonge immédiatement dans un univers que l'on prend plaisir à découvrir. Seulement, au fil des pages l'intrigue stagne et cela se ressent sur le rythme qui présente de nombreuses longueurs. La relation entre les personnages prend énormément de place et celle-ci ne m'a pas convaincue, ponctuée de répétitions et portée par des personnages en demi-teinte, elle rend la seconde moitié du récit laborieuse. Et la fin ne relève pas le niveau selon moi. Heureusement, l'écriture fluide et simple de l'auteur sauve le tout et ce roman se lit finalement assez rapidement.

Commentaires

  1. J'ai relativement apprécié le premier mais la suite est vraiment horrible x) Je pense que si on veut tenter ce genre littéraire il ne faut pas commencer par ce livre :D

    RépondreSupprimer
  2. Si tu enlèves le fait que le roman doit être un momporn, l'histoire est mignonne. Avouons le, j'ai trouvé des scènes plus osées dans les romans de Maupassant ! J'ai juste lu le premier tome.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Merci de votre visite :) si je ne réponds pas à tous les commentaires, je les lis tous, alors merci :) et à bientôt :)

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique A Darker Shade of Magic tome 1 de V.E.Schwab

Titan Books 400 pages 7£99 (Paperback)
Résumé :

From V.E.Schwab, the critically acclaimed author of Vicious, comes a new universe of daring adventure, thrilling power, and parallel Londons, beginning with A Darker Shade of Magic.
Kell is one of the last Travelers - magicians with a rare, coveted ability to travel between parallel universes - as such, he can choose where he lands.

There's Grey London, dirty and boring, without any magic, ruled by a mad King George. The there's Red London, where life and magic are revered, and the Maresh Dynasty presides over a flourishing empire. White London, rude by whoever has murdered their way to the throne - a place where people fight to control magic, and the magic fights back, draining the city to its very bones. And once upon a time, there was Black London... but no one speaks of that now.

Officially, Kell is the Red Traveler, personal ambassador and adopted Prince of Red London, carrying the monthly correspondences between the royals …

Chronique The Book of Ivy tome 2 The Revolution of Ivy d'Amy Engel

Lumen 322 pages 15€00
Résumé: J'ai tout perdu. Mon foyer. Ma famille. L'homme que j'aime.
Ce serait si facile de capituler, de fermer les yeux et d'attendre que la faim et la soif aient raison de moi. Ou bien qu'une bête sauvage me trouve. Ou même un autre survivant... Mais je refuse d'abandonner. J'en ai terminé avec la lâcheté. Il est temps pour moi d'agir, enfin.
Bishop me l'avait bien dit, cet univers hostile ne pardonne pas la moindre erreur. Et au-delà de la barrière, c'est encore pire. L'hiver approche, et si je veux survivre, il va me falloir trouver de l'eau, des vivres, un abri. D'autres condamnés avec lesquels m'allier. Mais surtout, je vais devoir faire un choix: dois-je oublier ma vie d'avant, me venger de ceux qui m'ont trahie... ou mener, purement et simplement, la révolution?
Car je ne suis plus une Westfall, ni une Lattimer. Simplement Ivy. Et je suis enfin libre.
Deuxième et dernier tome de la série The Bo…

Chronique La dernière étoile, tome 3 de La 5ème Vague de Rick Yancey

Robert Laffont collection R 418 pages 17€90
Résumé: À L'AUBE DE LA 5e VAGUE...
Ils sont parmi nous. Ils sont dans leur vaisseau. Ils sont nulle part. Ils veulent la Terre. Ils veulent qu'elle nous revienne. Ils sont venus nous exterminer. Ils sont venus nous sauver...
Cassie a été trahie. Ringer aussi. Et Zombie. Et Nugget. Et les 7,5 milliards d'humains qui peuplaient notre planète. Trahis par les Autres, et maintenant par eux-mêmes. En ces derniers jours, les rares survivants sur Terre se retrouvent confrontés au dilemme ultime: sauver leur peau... ou sauver ce qui les rend humains.
Mon avis: (Attention, La dernière étoile est le troisième et ultime tome de la trilogie La 5ème Vague. Si vous souhaitez éviter tout spoiler concernant les tomes précédents, je vous conseille de lire ma chronique du premier tome La 5ème vague ou ma chronique du deuxième tome La mer infinie.)
18,5/20 Presque un coup de coeur
     La stratégie d'attaque des Autres, pensée depuis de très nombreuse…