Accéder au contenu principal

Chronique Felicity Atcock tome 1: Les anges mordent aussi de Sophie Jomain

J'ai Lu
318 pages
6€90

Résumé:
Je n'ai vraiment pas de bol: il aura suffit d'une morsure, d'une seule, pour que je me retrouve embarquée dans une histoire sans queue ni tête. Je ne sais pas exactement comment ça a commencé, et je ne sais pas non plus de quelle manière tout cela va finir. Quoi qu'il en soit, celui qui fera en sorte que les jeunes vampires arrêtent de se pointer pour s'enterrer dans mon jardin sera mon héros. Et si en plus, il est beau, riche et intelligent, je ne me plaindrai pas! Je veux retrouver ma vie d'avant, tranquille et... ennuyeuse à mourir.

Mon avis:
17,5/20

     Felicity Atcock est une fille gentille, peut-être même trop gentille. Résultat: elle se retrouve dans les ennuis jusqu'au cou après une soirée un peu trop arrosée à laquelle elle a accompagné son amie Daphnée. Le colocataire de cette dernière se trouve désormais dans une position inconfortable, et que dire du cas de Felicity qui voit débarquer dans sa vie (et dans son jardin) une cohorte d'êtres surnaturels qui ont l'air de prendre un malin plaisir à mettre sa vie sans dessus dessous. Heureusement, Felicity a plus d'un tour dans son sac et compte bien renvoyer toutes ces créatures d'où elles viennent. Mais cela va très vite s'avérer bien plus compliqué qu'il n'y parait.... surtout si les sentiments s'y mêlent....

     Ce premier tome de la saga Felicity Atcock me tentait depuis déjà pas mal de temps, auteur française, créatures fantastiques, humour... tout semblait réunis pour que je passe un très bon moment avec cette lecture. Et bien, je ne fus pas déçue le moins du monde. Je voulais de la fraîcheur et de l'humour, j'en ai eu; des beaux mâles, madame est servie; une écriture fluide et légère, je l'ai eu aussi; et enfin un univers solide présentant des êtres surnaturels, j'y ai été plongé du début à la fin. Si vous recherchez les mêmes éléments, vous ne serez pas déçus, et je ne peux que recommander ce premier tome!

     La mise en place se fait vraiment tout en douceur mais assez rapidement pour se plonger avec facilité dans ce premier tome de la saga Felicity Atcock. On découvre un univers fantastique peuplé de créatures surnaturelles, que l'on a certes déjà vu dans d'autres romans du genre, mais l'auteur parvient à y apporter sa patte, sa touche personnelle et à approfondir son univers pour le rendre unique en son genre. Vampires, démons, anges et autres, tous sont plus intéressants les uns que les autres et Sophie Jomain distille les informations concernant ses personnages au goutte-à-goutte afin de donner toujours plus envie de découvrir la suite du récit. Elle réussit aussi à nous faire nous attacher ultra rapidement à tous ses personnages, qu'ils soient humains ou non d'ailleurs. La mise en place de ce premier tome ainsi que de l'univers ce fait donc avec facilité et nous permet de nous y plonger très rapidement et de nous rendre directement accro au récit de ce premier tome.

     Un autre élément très positif qui ne peut que nous faire tourner les pages de ce roman de plus en plus vite: l'écriture de l'auteur. Celle-ci est fraîche et fluide, une écriture presque "parlé" qui parvient donc à rendre le récit très addictif et extrêmement fluide, les mots glissent sur le papier et sont très bien choisis selon moi (si on arrive à deviner le mot qui se trouvera sur la page suivante avant de l'avoir tournée, c'est forcément que l'écriture est parfaite non?). Sophie Jomain possède une plume vraiment très très agréable, vraiment très addictive et qui comporte vraiment tout ce que l'on peut aimer dans ce genre de roman: fluidité, justesse, humour,... Mais l'auteur pense aussi à porter une attention toute particulière aux descriptions, qui nous permettent de nous immerger vraiment dans l'univers, ainsi qu'à ses personnages, vraiment tous sublimes et très bien intégrés dans le récit de ce premier tome.

     Ce qui porte une histoire ce sont les personnages, s'ils ne sont pas à la hauteur, l'histoire pourra nous faire passer un bon moment mais rien d'exceptionnel. Ici, les personnages sont vraiment à la hauteur de mes espérances. Même s'ils pourraient paraître déjà vus, l'auteur parvient à leur donner une histoire, une psychologie et des actes qui leurs sont propres. Tous possèdent un caractère bien déterminé et sont attachants et intrigants. À aucun moment on ne se dit que les personnages sont des copiés collés de personnages déjà rencontrés dans d'autres romans et on ne peut que vouloir les découvrir toujours plus au fil des pages.

     Felicity est vraiment le personnage central de l'histoire et cela se ressent. Son caractère est très bien approfondi, tous ses actes sont réfléchis et paraissent donc naturels. Rien ne sonne faux avec ce personnage, j'ai vraiment eu l'impression de découvrir sa vie avec elle, à côté d'elle, comme une confidente à qui elle raconterait ses dernières aventures, ce fut vraiment très agréable. Autre chose très agréable avec Felicity, c'est son humour, un humour qui fait mouche à chaque fois, qui remonte le moral et qui rend ce personnage toujours plus attachants, comme si nous nous trouvions dans sa tête, au milieu de ses pensées, toutes plus drôles et loufoques les unes que les autres, j'adore.
     Heureusement, les autres personnages ne sont pas en reste. En ce qui concerne la gent masculine, les lectrices n'auront que l'embarras du choix, deux mâles se battent pour notre belle et tous les coups sont permis. Personnellement, mon choix est fait: j'ai adoré Terrence, le flic aux facultés un peu particulières, craquant, protecteur, fort, tout simplement exquis. Il est vrai que Stanislas possède aussi de nombreuses qualité: énigmatique, sombre, un brin protecteur sans en avoir l'air, c'est vraiment le bad boy de l'histoire. Néanmoins, ma préférence va à Terrence, plus présent dans ce tome, je l'ai trouvé plus accessible, plus humain et j'ai vraiment adoré son caractère. Que vous préfèreriez Terrence ou Stan, il est compréhensible qu'entre les deux, le coeur de Felicity balance. Tous les deux très mystérieux, il me tarde déjà de les retrouver pour percer un peu plus leur mystère.
     Les personnages secondaires, tels que Daphnée, Tony ou encore Margaret, sont eux aussi assez approfondis pour devenir attachants et ajoutent une dose de douceur, de fraîcheur, d'humour au récit, que ce soit par leurs actes ou leurs paroles, quelques unes de leurs pépites ne pourront que vous faire rire. J'ai vraiment adoré le duo/couple Daphnée/Tony, attachant et drôle à souhait, on rit et on s'angoisse avec eux au fil des pages et c'est encore une fois très agréable de suivre la nouvelle vie de ses personnages.

     Le choix de faire raconter l'histoire par Felicity et de toute évidence après les faits narrés, ne peut qu'apporter et entretenir le mystère planant au-dessus de cette histoire. L'intrigue repose vraiment sur une question: Comment Felicity va-t-elle se sortir de ce pétrin? Il est vraiment légitime de ce demander si elle va parvenir à s'en sortir sans y laisser des plumes. En effet, Felicity a le chic pour se mettre dans des situations toutes plus périlleuses les unes que les autres, ce qui engendre des scènes très drôles, parfois cocasses, permettant aussi de dévoiler un peu plus l'étendue de la part de mystères que cache notre héroïne. Une discussion avec Lui dans laquelle elle interfère, des choses qu'elle n'est pas censée voir,... Felicity n'est définitivement pas qu'une gentille fille et cela fait partie des rebondissements qui nous font tourner les pages de ce premier tome toujours plus vite. Malheureusement pour nous, peu de révélations concernant Felicity dans ce tome, mais l'auteur a plus d'un tour dans son sac et nous réserve d'autres révélations très croustillantes à nous mettre sous la dent.

     L'histoire se lit vraiment avec fluidité et rapidité grâce à tous les éléments positifs évoqués précédemment. L'action possède un rythme très bien maîtrisé, alternant entre phases de découvertes de l'univers, de nouveaux personnages et phases plus actives, où tout va très vite, où l'action possède un rythme encore plus effréné et où les pages se tournent donc convulsivement. Les rebondissements sont très nombreux, bien intégrés au récit et le valorise vraiment, nous rendant complètement accro aux aventures de Felicity, il est impossible de s'ennuyer pendant cette lecture tellement elle est agréable et bien rythmée. De nombreuses questions restent en suspens et bon nombre de phases d'ombre doivent encore être éclaircies, ce qui entretient l'addiction au récit et donne donc toujours plus envie de découvrir les tomes suivants de la série.

     La fin est vraiment très intrigante concernant les prochains évènements, tout ou presque est remis en jeu et on comprend alors que les ennuis dans lesquels se trouve notre héroïne sont loin d'être résolus, ce qui promet un deuxième tome encore plus explosif. Une fin ouverte sur le deuxième tome donc, et dont j'ai beaucoup aimé le petit clin d'oeil sur le titre du prochain tome. Une fin à la hauteur qui clôt donc à merveille ce premier tome et qui donne très envie de se jeter littéralement sur la suite "Les anges ont la dent dure".

Les +: l'univers, les personnages, l'écriture de l'auteur, l'intrigue, la fin
Les -: ///

     Les anges mordent aussi, premier tome des aventures de Felicity est vraiment un très bon premier tome, introduisant un univers vraiment unique, intrigant et très intéressant peuplé d'êtres tous plus mystérieux les uns que les autres et possédant tous un rôle important pour l'histoire. Un récit vraiment très agréable à suivre dans lequel on découvre des personnages tous très attachants, très bien approfondis que l'on ne peut qu'adorer. Le récit est riche en intrigues, en mystères et rebondissements et l'action possède un rythme parfait pour ce premier tome, qui se clôt par une fin tout à fait appétissante concernant la suite des aventures de nos héros. Le tout est porté par une écriture très fluide et naturelle, très agréable et rapide à lire, l'auteur maîtrise vraiment son univers et cela se voit, tout est vraiment très bien étudié et très sympathique. Aucun point négatif à déplorer de mon côté et je suis vraiment impatiente de découvrir le deuxième tome de la série. 

En Lc avec les copinautes! Venez nous rejoindre sur Les Fêlés des LC!

Commentaires

  1. Ta chronique est vraiment très complète et donne très envie de lire ce livre :) Je le note !

    RépondreSupprimer
  2. Je ne connais pas ! Merci pour la découverte ! Je trouve toujours assez curieux pour un auteur français de prendre des noms anglo-saxons...bon bref...Superbe chronique (comme toujours..)

    RépondreSupprimer
  3. J'ai adoré cette saga, vivement la suite!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Merci de votre visite :) si je ne réponds pas à tous les commentaires, je les lis tous, alors merci :) et à bientôt :)

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique La dernière étoile, tome 3 de La 5ème Vague de Rick Yancey

Robert Laffont collection R 418 pages 17€90
Résumé: À L'AUBE DE LA 5e VAGUE...
Ils sont parmi nous. Ils sont dans leur vaisseau. Ils sont nulle part. Ils veulent la Terre. Ils veulent qu'elle nous revienne. Ils sont venus nous exterminer. Ils sont venus nous sauver...
Cassie a été trahie. Ringer aussi. Et Zombie. Et Nugget. Et les 7,5 milliards d'humains qui peuplaient notre planète. Trahis par les Autres, et maintenant par eux-mêmes. En ces derniers jours, les rares survivants sur Terre se retrouvent confrontés au dilemme ultime: sauver leur peau... ou sauver ce qui les rend humains.
Mon avis: (Attention, La dernière étoile est le troisième et ultime tome de la trilogie La 5ème Vague. Si vous souhaitez éviter tout spoiler concernant les tomes précédents, je vous conseille de lire ma chronique du premier tome La 5ème vague ou ma chronique du deuxième tome La mer infinie.)
18,5/20 Presque un coup de coeur
     La stratégie d'attaque des Autres, pensée depuis de très nombreuse…

Chronique À la vie, à la mort - Twilight réinventé de Stephenie Meyer

Hachette collection Black Moon 792 pages (429 pour À la vie, à la mort / 363 pour l'édition originale de Twilight) 20€99
Résumé: Lorsque Beau Swan emménage dans l'insignifiante bourgade de Fork et rencontre la mystérieuse Edythe Cullen, sa vie prend un tournant tout aussi excitant que terrifiant. Avec sa peau de marbre, ses yeux dorés, sa voix envoûtante et ses dons surnaturels, Edythe est à la fois irrésistible et énigmatique.
Ce que Beau ne sait pas encore, c'est que plus il se rapproche d'elle, plus lui et son entourage sont en danger. Et il se peut qu'il soit trop tard pour faire demi-tour...
Mon avis:
13,5/20

     Beaufort Swan a décidé de retourner habiter chez son père, bien que celui-ci habite dans une petite ville humide du fin fond des États-Unis. C'est donc à Forks qu'il est catapulté, dans une ville si petite que chacun semble y connaitre les secrets de tous les autres habitants. Mais une famille semble cacher encore bien des mystères et fascine …

Chronique Journal d'un vampire tome 11 de L.J.Smith

Hachette Black Moon 306 pages 16€50
Résumé: (Attention le résumé contient des spoilers si vous n'avez pas lu les tomes précédents)
Elena est sur le point de mourir. En vengeant son frère Stefan, Damon a rompu son pacte avec les Sentinelles, qui mettait la vie d'Elena en jeu. Au lieu de la condamner, les Sentinelles lui proposent une seconde chance : revenir au lycée, avant sa rencontre avec les frères Salvatore et la longue suite de mort et de destruction qu'elle a engendrée. Pour sauver sa vie, Elena doit prouver qu'ils peuvent tous trois mener leur propre existence sans provoquer, cette fois, la mort d'un seul être humain. Mais le Damon de cette époque est imprévisible, cruel et dangereux. L'unique solution qui s'offre à Elena, si elle veut épargner des vies, et la sienne en premier lieu, est de renoncer aux Salvatore. Définitivement.

Mon avis:
17/20
     Et voilà, c'est le dernier tome des aventures d'Elena, Damon, Stefan et tous les autres. La fin d…