Accéder au contenu principal

Chronique Le Requiem des Abysses, tome 2 du Diptyque du temps de Maxime Chattam

Pocket
596 pages
8€40

Résumé:
Juillet 1900, Paris, musée de Cluny. La pleine lune révèle les ombres tapies dans les ténèbres. Un gardien fait sa ronde, chargé de protéger les antiquités, loin de se méfier de ces reliques du passé.
En marge de l'Exposition universelle, des médiums succombent et des momies se réveillent...
Août 1900, dans le Vexin. Une famille entière de paysans est retrouvée décimée selon un rituel morbide. Témoin de ces évènements étranges, l'écrivain Guy de Timée croyait que le Mal ne frappait jamais deux fois au même endroit. Il avait tort.

Mon avis: (ATTENTION: il s'agit du second tome du Diptyque du temps, je vous invite donc à lire ma chronique du premier tome: Léviatemps si vous n'avez pas lu ce dernier)


17/20

     Plusieurs mois après les terribles péripéties qu'ils ont vécues à Paris, l'écrivain Guy de Timée et son amie Faustine se sont réfugiés à la campagne, dans la grande demeure de Maximilien Hencks. Ils pensaient y être tranquilles, pouvoir se remettre de leurs émotions et profiter un peu de ce que la vie a à leur offrir. Mais c'était bien avant de se retrouver une nouvelle fois plongés dans l'horreur, la mort et le sang. Quand Guy découvre qu'une famille entière de paysans a été tuée d'une manière abominable, il ne peut faire autrement que de s'y intéresser. Souhaitant plonger toujours plus profondément dans ce que l'âme humaine a de plus sombre, il risque bien de ne plus pouvoir retrouver la lumière.

     Le Requiem des Abysses est vraiment un second tome à la hauteur et même meilleur que le premier. Il nous souffre pas des points négatifs de Léviatemps et met la barre très haut concernant ses nombreux points positifs. L'écriture de l'auteur est fidèle à elle-même et donc toujours aussi sympathique, l'intrigue est très bien construite et l'histoire est très aboutie sur tous ses aspects. Les personnages sont toujours aussi attachants et la fin est juste grandiose, alors autant dire que ce second tome vaut vraiment le détour et que je vous conseille chaudement la lecture de ce diptyque.

     Dans ce second et dernier tome du Diptyque du temps, l'auteur n'y va pas par quatre chemins et nous plonge immédiatement dans une action au rythme frénétique dès les premières pages. Impossible alors de ne pas être troublée par cette mise en place très intéressante et qui annonce un second tome plus explosif que jamais. La mise en place est donc très bien construite, rapide et intrigante, il n'est pas difficile de se plonger alors totalement dans cette histoire très aboutie et ultra prenante du début à la fin. Les bases sont posées très rapidement mais sans jamais perdre le lecteur en cours de route et en faisant planer énormément de mystère concernant cette nouvelle intrigue sanglante, ce qui rend ce roman très addictif dès les premiers chapitres. Une entrée en matière très réussie donc pour un second tome encore meilleur que le premier.

     L'écriture de Maxime Chattam est toujours aussi agréable et adaptée à son récit, relevant haut la main le défi de nous faire vibrer durant des scènes d'action palpitantes à souhait, faire fondre notre coeur pendant des scènes pleines d'émotions mais aussi de nous embarquer au coeur des années 1900 dans une époque pleine de découvertes et vraiment très bien transcrite par l'auteur. Maxime Chattam possède vraiment une écriture très agréable, fluide et jonglant à merveille entre action palpitante, questionnements en tous genres et révélations passionnantes. L'auteur maitrise son écriture et son récit à la perfection et nous offre avec le Requiem des Abysses un roman très abouti et qui se lit à une vitesse folle.

     L'intrigue est vraiment très bien menée, palpitante et très intrigante. Comme pour celle du premier tome, elle est surprenante, riche en émotions et surtout en rebondissements, qui mèneront nos amis dans des situations toutes plus dangereuses les unes que les autres. Très bien ficelée, elle fait travailler nos méninges et, combinée à tous les autres points positifs de ce récit, le roman est ultra addictif.

     Le récit est divisé en deux parties, deux intrigues parallèles, qui vont mener Guy toujours plus loin sur le chemin de la folie humaine, de la noirceur de l'âme humaine. Deux enquêtes qui vont finir par se rejoindre et aller encore plus loin dans l'horreur et l'abject.
     La première partie du récit possède le même rythme et surtout le même but que le premier tome de ce diptyque, se rapprocher du Mal, pour le comprendre, tout en essayant de le mettre hors d'état de nuire. L'intrigue se déroule plus ou moins dans le même sens que celle du premier, tout en étant beaucoup plus rythmée et approfondie que celle-ci. L'auteur approfondi ici beaucoup plus certains points de son récit, tels que le caractère des personnage, leur univers, les crimes et donc ainsi l'intrigue en elle-même, qui est extrêmement bien ficelée.

     Dans ce second tome du Diptyque du Temps, Maxime Chattam approfondi encore plus ses personnages et leurs psychologies propres. Tous sont uniques et très bien exploités, leurs sentiments sont très bien retransmis, on s'attache à ses personnages et c'est donc avec plaisir que l'on se plonge avec eux dans cette nouvelle enquête. Au niveau des personnages, tout est extrêmement bien pensé, leur moindre faits et gestes ont un but et aucun personnage ne reste que le côté, sans intérêt, un très bon point donc de ce côté-là.
     Guy est toujours aussi attachants, avec ses questionnements sur lui même et sur ses actes, toujours aussi accro à l'idée de se rapprocher de ce qu'il y a de plus noir dans l'âme humaine, il n'en est pas moins profondément humain et j'ai ressenti beaucoup d'empathie pour lui.
     De même pour Faustine, personnage toujours aussi courageux et attachant, elle prend une toute nouvelle importance dans ce second opus, on se sent très concernés par les péripéties que subit ce personnage, qui ne souhaitait rien d'autre que retrouver le calme dans sa vie. C'est elle aussi un personnage torturé et profondément humain auquel on s'attache donc très vite.
     La relation entre Guy et Faustine évolue aussi dans ce second tome, elle s'étoffe, ils apprennent à se découvrir toujours plus l'un et l'autre, ils sont touchants, humains et leur relation est terriblement attachante.
     Grâce à des personnes toujours plus attachants, on ne peut que se plonger à corps perdu dans cette aventure pleine de rebondissements, tout en espérant qu'ils ne soient pas trop amochés, car la vie ne les a déjà pas épargnés.

     La seconde partie du roman possède un rythme ultra prenant, rapide et efficace, l'auteur ne laisse à aucun moment la place au hasard. On découvre ici, avec nos personnages, une seconde enquête, aux détails trop troublants pour n'avoir aucun lien avec les meurtres perpétrés lors de la première partie de ce roman. Mais maintenant, les enjeux sont tous autres, bien plus grands, ils bouleversent autant les personnages que le lecteur. Dans cette seconde moitié du Requiem des Abysses, Maxime Chattam n'y va pas de main morte, osant tout, faisant frissonner son lecteur et n'hésitant pas à mettre ses personnages dans les situations les plus délicates qui soit, pour nous faire des révélations toutes plus passionnantes et palpitantes les unes que les autres, et ce jusqu'au dénouement final.

     Et quel final, magistral, déroutant et tout simplement parfait. La grande révélation finale ne fut pas forcément une surprise pour moi (je suis d'ailleurs bien contente d'avoir eu raison) mais la façon dont cette fin est traitée fait que le fait d'avoir résolu l'énigme avant ne m'a pas du tout gênée dans ma lecture. En effet, à ce moment crucial de l'histoire, Maxime Chattam traite très bien la psychologie de ce personnage et j'ai adoré cet aspect du dénouement, en savoir plus sur cette personne. Une fin en apothéose, magnifique, grandiose, et en même temps tellement injuste, cruelle et triste. Une fin pleine d'émotions et de révélations donc, à la hauteur de ce diptyque magistral.

Les +: écriture de l'auteur, personnages, intrigue, enquête, action et rebondissements, fin....tout est très bien mené
Les -: ///

     Un second tome qui corrige tous les défauts du premier. Vraiment haletant et addictif, Le Requiem des Abysses est vraiment un excellent thriller, combinant une époque très bien décrite à une enquête criminelle vraiment époustouflante, mené d'une main de maître par Maxime Chattam, dont la plume fait que ce roman ce dévore à une vitesse folle. Les deux parties du récit sont très bien équilibrée et très aboutie, elles se complètent parfaitement et font vivre de très nombreux rebondissements à des personnages très attachants. Et que dire de cette fin juste magnifique. N'hésitez plus, lisez ce diptyque.

Commentaires

  1. J'ai lu en transversale pour pas trop me spoiler mais il est clair que je dois lire ces deux livres de Chattam :D

    RépondreSupprimer
  2. Oh lala, j'ai repéré hier l'intégrale en librairie...j'aurai peut être du le prendre finalement...Si en plus, ce tome est meilleur ! ;)

    RépondreSupprimer
  3. Deux livres vraiment très intéressants, à lire absolument !!

    RépondreSupprimer
  4. Je n'ai encore jamais eu l'occasion de lire cet auteur !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Merci de votre visite :) si je ne réponds pas à tous les commentaires, je les lis tous, alors merci :) et à bientôt :)

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique La dernière étoile, tome 3 de La 5ème Vague de Rick Yancey

Robert Laffont collection R 418 pages 17€90
Résumé: À L'AUBE DE LA 5e VAGUE...
Ils sont parmi nous. Ils sont dans leur vaisseau. Ils sont nulle part. Ils veulent la Terre. Ils veulent qu'elle nous revienne. Ils sont venus nous exterminer. Ils sont venus nous sauver...
Cassie a été trahie. Ringer aussi. Et Zombie. Et Nugget. Et les 7,5 milliards d'humains qui peuplaient notre planète. Trahis par les Autres, et maintenant par eux-mêmes. En ces derniers jours, les rares survivants sur Terre se retrouvent confrontés au dilemme ultime: sauver leur peau... ou sauver ce qui les rend humains.
Mon avis: (Attention, La dernière étoile est le troisième et ultime tome de la trilogie La 5ème Vague. Si vous souhaitez éviter tout spoiler concernant les tomes précédents, je vous conseille de lire ma chronique du premier tome La 5ème vague ou ma chronique du deuxième tome La mer infinie.)
18,5/20 Presque un coup de coeur
     La stratégie d'attaque des Autres, pensée depuis de très nombreuse…

Chronique À la vie, à la mort - Twilight réinventé de Stephenie Meyer

Hachette collection Black Moon 792 pages (429 pour À la vie, à la mort / 363 pour l'édition originale de Twilight) 20€99
Résumé: Lorsque Beau Swan emménage dans l'insignifiante bourgade de Fork et rencontre la mystérieuse Edythe Cullen, sa vie prend un tournant tout aussi excitant que terrifiant. Avec sa peau de marbre, ses yeux dorés, sa voix envoûtante et ses dons surnaturels, Edythe est à la fois irrésistible et énigmatique.
Ce que Beau ne sait pas encore, c'est que plus il se rapproche d'elle, plus lui et son entourage sont en danger. Et il se peut qu'il soit trop tard pour faire demi-tour...
Mon avis:
13,5/20

     Beaufort Swan a décidé de retourner habiter chez son père, bien que celui-ci habite dans une petite ville humide du fin fond des États-Unis. C'est donc à Forks qu'il est catapulté, dans une ville si petite que chacun semble y connaitre les secrets de tous les autres habitants. Mais une famille semble cacher encore bien des mystères et fascine …

Chronique Journal d'un vampire tome 11 de L.J.Smith

Hachette Black Moon 306 pages 16€50
Résumé: (Attention le résumé contient des spoilers si vous n'avez pas lu les tomes précédents)
Elena est sur le point de mourir. En vengeant son frère Stefan, Damon a rompu son pacte avec les Sentinelles, qui mettait la vie d'Elena en jeu. Au lieu de la condamner, les Sentinelles lui proposent une seconde chance : revenir au lycée, avant sa rencontre avec les frères Salvatore et la longue suite de mort et de destruction qu'elle a engendrée. Pour sauver sa vie, Elena doit prouver qu'ils peuvent tous trois mener leur propre existence sans provoquer, cette fois, la mort d'un seul être humain. Mais le Damon de cette époque est imprévisible, cruel et dangereux. L'unique solution qui s'offre à Elena, si elle veut épargner des vies, et la sienne en premier lieu, est de renoncer aux Salvatore. Définitivement.

Mon avis:
17/20
     Et voilà, c'est le dernier tome des aventures d'Elena, Damon, Stefan et tous les autres. La fin d…