Accéder au contenu principal

Chronique Deception Point de Dan Brown

Le livre de poche
704 pages
8€60

Résumé:

Stupéfiante découverte scientifique ou manipulation diabolique? Du Grand Nord aux grands fonds, un thriller mené à un train d’enfer. Quand un satellite de la NASA détecte une météorite d’une exceptionnelle rareté enfouie sous les glaces du cercle polaire, cela tombe à pic pour l’agence spatiale, impatiente de faire oublier une série d’opérations ratées.

À la veille de l’élection présidentielle, alors que son avenir politique est en jeu, le président des États-Unis envoie dans l’Arctique Rachel Sexton, analyste des services secrets, vérifier l’authenticité de cette découverte. Elle y rejoint une équipe d’experts, dont le charismatique océanologue Michael Tolland.

Ce que Rachel va découvrir est presque inconcevable : une mystification audacieuse qui risque de déclencher un scandale mondial.

Mon avis:
15/20

     À quelques semaines des élections présidentielles aux États-Unis, deux candidats se partagent l'affiche, l'actuel président qui tente de se faire réélire, et le sénateur Sexton, que les sondages annoncent gagnant. Ce dernier a fondé sa campagne en dénonçant la NASA, trop coûteuse et aux résultats quasi inexistants. Cependant, celle-ci fait bientôt une découverte qui pourrait changer le cours des événements, une météorite dans laquelle les scientifiques ont découvert de nombreux fossiles, preuve d'une vie extraterrestre. Cette découverte est-elle trop belle pour être vraie? C'est ce que vont tenter de découvrir plusieurs scientifiques civils qui font se retrouver bien malgré eux au cœur d'une aventure qui pourrait bien leur coûter la vie...

     Un roman dans lequel l'auteur effectue un habile mélange de science et de complot politique. La mise en place de cet univers très réaliste et plausible est très intéressante et surtout très riche en détails, politiques ou scientifiques, concernant cette merveilleuse découverte qui cache énormément de secrets qu'il va falloir déterrer au fil des pages. Néanmoins, cette mise en place est un peu trop longue et, par une volonté d'approfondir ses personnages et son univers complexe, l'auteur finit par empiéter un peu sur son intrigue principale. Résultat des courses, des longueurs se font ressentir, freinant la lecture ainsi que l'attrait pour l'intrigue. Cette mise en place un peu longue n'a pas heureusement pas trop entravée ma lecture et permet au contraire d'approfondir les aspects politiques et scientifiques du roman, un univers riche et complexe dans lequel on se plonge sans trop de difficultés grâce aux explications de l'auteur et à sa plume unique.

     Dan Brown possède une plume unique, alliant habilement descriptions magnifiques, actions prenantes, explications claires et émotions poignantes, que demander de plus? Une écriture vraiment très intéressante qui permet de rendre le récit très attractif, et même si certains passages peuvent paraître un peu longuets, l'ensemble reste assez bien équilibré et assez bien structuré. Dans ce roman, Dan Brown prouve avec habileté qu'il est capable de jongler avec toutes les scènes de son récit. Aux descriptions précises et magnifiques des paysages, succède des scènes d'action soutenue et prenante ainsi que des découvertes et des rebondissements tous plus phénoménaux les uns que les autres. Les points de vues utilisés permettent au lecteur de suivre toutes les étapes de la résolution de l'intrigue et c'est vraiment un très bon choix pour ce récit. Néanmoins, une chose est sûre, allergiques à la science et aux explications parfois longues et compliquées, passez votre chemin car les longueurs gâcheront votre lecture. Parce que oui Deception Point n'échappe pas à ce piège: trop d'explications, trop peu d'action, en tout cas, dans la première moitié du roman, et donc trop de longueurs qui viennent ralentir la lecture.

     Passons à un autre point qui m'a déçue dans ce roman: les personnages. Les deux personnages principaux, Rachel Sexton, fille du sénateur candidat à la présidence, ainsi que Michael Tolland, océanologue célèbre grâce à son émission télé, sont tous les deux les personnages les plus approfondis du roman. Rachel a perdu sa mère et n'a jamais reçu la moindre preuve d'affection de la part de son père, de par son métier ainsi que sa situation familiale, le président décidé de lui demander d'authentifier la météorite avec un groupe de scientifiques civils, afin de donner plus de poids à cette découverte de la NASA. Michael est seul depuis que sa femme est morte et il s'est réfugié dans le travail. Ce sont deux personnages intéressants, intelligent et aux sentiments très bien décrits par l'auteur, de bons personnages dont j'aurais cependant aimé en apprendre plus, j'ai trouvé que leurs psychologies personnelles n'étaient qu'effleurées en surface pour être en accord avec l'intrigue mais j'aurais vraiment aimé en savoir plus sur leur personnalité profonde.
Ce manque de profondeur est d'autant plus remarquable en ce qui concerne les autres personnages, que l'on suive leur point de vue ou non. Ils ne sont que décrits dans l'intrigue présente, parfois même sans approfondir leur passé et leur caractère. Je comprend que vu le nombre conséquent de personnages il faille faire un choix mais j'ai ressenti une certaine distance avec les personnages, même les principaux, bien qu'ils m'aient plus. Par exemple, Corky est un personnage frais et divertissant qui m'a plu et dont j'aurai aimé en connaître plus.
Parlons maintenant de leurs relations entre eux, encore une fois il m'a manqué quelque chose, trop peu d'explications, de leurs désaccord par exemple, il aurait fallu en savoir plus sur le passé de chacun, ou encore une relation Rachel/Michael très mignonne mais qui n'avance que lentement puis trop rapidement sur la fin à mon goût.

     Une fois la mise en place effectuée, le rythme du récit et donc de l'action s'accélère. L'auteur a mis au point une technique infaillible pour rendre le lecteur accro au récit et à l'intrigue: des rebondissements et des révélations à foison. Quasiment chaque fin de chapitre s'arrête juste avant une révélation et permet donc de relancer encore l'action. Les rebondissements sont tant scientifiques que politiques et apportent tous une nouvelle donne dans l'équation de l'intrigue. Cette météorite n'est-elle qu'une tromperie de la part d'un candidat aux abois? Ou va-t-elle révolutionner la science? Énormément de questions s'accumulent au fil du récit et le roman se lit donc très rapidement à partir de cette seconde partie plus rythmée. Les menaces s'accumulent pour nos personnages, la mort frappe et le danger guette, pouvant surgir à chaque instant. Mais pourquoi? Qui est derrière cette machination? Les preuves s'accumulent et le dénouement tant attendu se révèle à la hauteur.

     La grande révélation finale arrive enfin et m'a laissée bouche bée. Au travers d'énormément d'interrogations, l'auteur réussit à rendre suspect beaucoup de personnages différents et il m'a été impossible de deviné, malgré les indices semés dans le récit, ce grand dénouement. J'ai beaucoup aimé la façon dont l'auteur a traité la résolution de son intrigue et globalement la fin de son roman. Une fin pleine de rebondissements et marqué par une chute magistrale que j'ai adorée. Une fin très apaisante et assez drôle qui m'a beaucoup plu. Malgré un rapprochement un peu trop rapide à mon goût, c'est une habitude chez Dan Brown et cela ne pas gêné plus que ça. Une très bonne fin pour un roman qui m'a, dans l'ensemble, plu même si au final je n'ai pas été happée par l'intrigue et je me suis sentie un peu spectatrice du roman.

Les +: une intrigue très intéressante, des rebondissements et des révélations à foison, une écriture unique et très agréable à lire, de bons personnages
Les -: des personnages que j'aurais aimé plus approfondis, une distance par rapport au récit qui fait que je n'ai pas été happée par celui-ci, un rapprochement un peu trop soudain entre les personnages, quelques longueurs

    Un roman qui ma' beaucoup plu dans l'ensemble et qui possède beaucoup de qualités mais aussi quelques défauts à noter. Heureusement, les quelques longueurs de la mise en place, le rapprochement trop soudain de Rachel et Michael, les personnages qui manquent un peu d'approfondissement sont bien vite oubliés grâce à une intrigue ultra intéressante, une écriture exquise, l'auteur maîtrise son récit et pose aux moments parfaits rebondissements et révélations et des personnages sympathiques. Le principal souci pour moi fut que j'ai ressenti énormément de distance avec le récit, je ne me suis pas beaucoup attachée aux personnages, je m'attendai à aimer un peu plus ce roman. Une bonne lecture quand même.


Commentaires

  1. C'est le seul Dan Brown que je n'ai pas lu, sûrement à tort ^^

    RépondreSupprimer
  2. Je n'ai pas lu ce Dan Brown il a l'air bien :) !

    RépondreSupprimer
  3. j'ai pas réussis a accrocher celui la!! pourtant j'avais adorer les autres de lui

    RépondreSupprimer
  4. Je l'ai lu il y a longtemps, il faudrait que je me le relise ! :)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Merci de votre visite :) si je ne réponds pas à tous les commentaires, je les lis tous, alors merci :) et à bientôt :)

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique A Darker Shade of Magic tome 1 de V.E.Schwab

Titan Books 400 pages 7£99 (Paperback)
Résumé :

From V.E.Schwab, the critically acclaimed author of Vicious, comes a new universe of daring adventure, thrilling power, and parallel Londons, beginning with A Darker Shade of Magic.
Kell is one of the last Travelers - magicians with a rare, coveted ability to travel between parallel universes - as such, he can choose where he lands.

There's Grey London, dirty and boring, without any magic, ruled by a mad King George. The there's Red London, where life and magic are revered, and the Maresh Dynasty presides over a flourishing empire. White London, rude by whoever has murdered their way to the throne - a place where people fight to control magic, and the magic fights back, draining the city to its very bones. And once upon a time, there was Black London... but no one speaks of that now.

Officially, Kell is the Red Traveler, personal ambassador and adopted Prince of Red London, carrying the monthly correspondences between the royals …

Chronique The Book of Ivy tome 2 The Revolution of Ivy d'Amy Engel

Lumen 322 pages 15€00
Résumé: J'ai tout perdu. Mon foyer. Ma famille. L'homme que j'aime.
Ce serait si facile de capituler, de fermer les yeux et d'attendre que la faim et la soif aient raison de moi. Ou bien qu'une bête sauvage me trouve. Ou même un autre survivant... Mais je refuse d'abandonner. J'en ai terminé avec la lâcheté. Il est temps pour moi d'agir, enfin.
Bishop me l'avait bien dit, cet univers hostile ne pardonne pas la moindre erreur. Et au-delà de la barrière, c'est encore pire. L'hiver approche, et si je veux survivre, il va me falloir trouver de l'eau, des vivres, un abri. D'autres condamnés avec lesquels m'allier. Mais surtout, je vais devoir faire un choix: dois-je oublier ma vie d'avant, me venger de ceux qui m'ont trahie... ou mener, purement et simplement, la révolution?
Car je ne suis plus une Westfall, ni une Lattimer. Simplement Ivy. Et je suis enfin libre.
Deuxième et dernier tome de la série The Bo…

Chronique La dernière étoile, tome 3 de La 5ème Vague de Rick Yancey

Robert Laffont collection R 418 pages 17€90
Résumé: À L'AUBE DE LA 5e VAGUE...
Ils sont parmi nous. Ils sont dans leur vaisseau. Ils sont nulle part. Ils veulent la Terre. Ils veulent qu'elle nous revienne. Ils sont venus nous exterminer. Ils sont venus nous sauver...
Cassie a été trahie. Ringer aussi. Et Zombie. Et Nugget. Et les 7,5 milliards d'humains qui peuplaient notre planète. Trahis par les Autres, et maintenant par eux-mêmes. En ces derniers jours, les rares survivants sur Terre se retrouvent confrontés au dilemme ultime: sauver leur peau... ou sauver ce qui les rend humains.
Mon avis: (Attention, La dernière étoile est le troisième et ultime tome de la trilogie La 5ème Vague. Si vous souhaitez éviter tout spoiler concernant les tomes précédents, je vous conseille de lire ma chronique du premier tome La 5ème vague ou ma chronique du deuxième tome La mer infinie.)
18,5/20 Presque un coup de coeur
     La stratégie d'attaque des Autres, pensée depuis de très nombreuse…