Accéder au contenu principal

Chronique Pandora Project de Yuna Minhaï Dekebat

Blind Symphonia 
640 pages 
29€90

Résumé:
Newport, New Hampshire, dans un futur proche. L’Enfer a désormais un nom. Autrefois si radieuse, la ville de Newport n’est maintenant plus que l’ombre d’elle-même ; une ombre grandissante, oppressante, dévorant tout sur son passage. Dans ce monde où corruption et tyrannie ont depuis longtemps pris le pas sur la démocratie, Ensaï tente de reconstruire sa vie malgré l’amnésie qui le ronge. Bientôt, de douloureuses marques apparaissent sur son corps, et d’étranges murmures le poussent peu à peu au bord de la folie. Des secrets trop longtemps enfouis semblent se battre pour refaire surface... Comment échapper à cette inexorable chute vers l’enfer qui lui tend les bras ?
Désert d’Ekkar, Nevada. Des Dunes majestueuses, un sable doré et ardent à perte de vue, dissimulant des mystères oubliés du monde... Depuis des siècles, le Clan d’Ekkar est le théâtre de combats muets qui s'immiscent dans la vie des quelques nomades qui foulent ces terres sacrées. Parmi eux, Heather, en passe de devenir malgré elle guide de son peuple, doit affronter une guerre millénaire qui, par l’aveuglement d’une poignée des siens, éclatera sans doute très bientôt. Mais comment guider tout un peuple, alors qu’elle ne parvient même pas à lutter contre ses démons intérieurs ?
Deux mondes que tout oppose, deux âmes tourmentées, unies à jamais par leur Destinée. Plongez dans les légendes ancestrales d’un peuple en perdition et découvrez leur Univers, par-delà les apparences.

Êtes-vous prêt à entrer dans la Ronde?

Mon avis:
Tout d'abord, je tiens à remercier l'auteur, Yuna Minhaï Dekebat, pour la confiance qu'elle a placé en moi à travers ce partenariat. Merci pour cette superbe découverte.

17/20

     Ensaï, catapulté sans aucun souvenir dans une ville hostile, le corps et l'esprit torturé par ce passé qui ce passé qui lui échappe, ce présent terrifiant où de jour en jour il se sent sombrer dans la douleur et la folie, ce futur si incertain. Chaque jour est un supplice auquel il tente d'échapper, sa chair et son âme tourmentées par des souvenirs enfouis qui tentent douloureusement de se frayer un chemin vers son esprit. Dans cette ville dans laquelle il n'est pas le bienvenu, Ensaï va voir sa vie changer. Mais pourra-t-il accepter les découvertes qu'il y fera?
     Heather, à l'aube de sa nouvelle condition de guide de son Clan, dans les Dunes d'Ekkar, subit elle aussi une amnésie soudaine, fragilisant son esprit et l'emmenant à douter d'elle-même. Elle tentera par tous les moyens de faire renaître sa mémoire enfouie, tout en luttant contre la Guerre qui menace d'exploser au sein même de son Clan. Arrivera-t-elle à puiser en elle la force de se souvenir, afin de sauver son peuple?

     Pandora Project est un roman qui sort vraiment de l'ordinaire, alliant un univers fantasy/fantastique dans lequel la magie possède une place privilégiée à un monde dystopique unique. Un univers dans lequel il faut prendre le temps de se plonger, qu'il faut apprendre à "apprivoiser", à comprendre et, par la suite, à aimer. Dès les premières pages, le lecteur est totalement immergé dans cet univers, duquel il ne sait rien, un univers vraiment très riche et unique qui sort vraiment de l'ordinaire et dans lequel on peut donc se sentir un peu perdu au départ. Heureusement, cette sensation n'est que passagère et une fois passées les incertitudes et autres petites incompréhensions, de plus grandes interrogations naissent dans l'esprit du lecteur et la curiosité joue alors un rôle important dans l'addictivité du roman. On prend extrêmement de plaisir à se plonger dans les pages de ce récit riche, magique et passionnant, l'envie d'en savoir plus grandit au fil des pages et ce roman se dévore assez rapidement.

     Un autre des points forts de ce roman réside dans l'écriture de l'auteur. Yuna Minhaï Dekebat possède une plume très riche et néanmoins très poétique, très artistique. L'auteur utilise beaucoup de descriptions, que l'on peut parfois trouver un peu longues, mais qui sont néanmoins nécessaires à l'univers et qui permettent de se plonger entièrement dans celui-ci, de le comprendre et d'avoir au final l'impression de vivre aux côtés des personnages. Comme pour l'univers, une fois le (court) temps d'adaptation passé, la lecture de cette plume devient un vrai régal, les mots glissent presque tout seuls et les pages défilent sous nos mains. De plus, le choix d'utiliser la troisième personne pour la narration, bien qu'un peu déroutant pour moi au début, permet au l'auteur de passer de un personnage à l'auteur, de jongler et donc de donner un maximum d'informations au lecteur, et cela est au final très réussi et très intéressant. Autre point à soulever, l'auteur relève le défi de réussir à narrer aussi bien les scènes de combat, physique ou psychologique, que les scènes plus tendres, d'amitié par exemple.

     Au fil des chapitres, nous apprenons donc à connaître les différents personnages. Ensaï, perdu, sans aucun souvenir, qui débarque dans une ville inconnue et hostile, et qui va néanmoins réapprendre à vivre et à faire confiance. C'est un personnage auquel je ne me suis attachée qu'au fil de la lecture, me paraissant un peu sauvage au début. Son combat pour la mémoire et sa douleur, lorsque celle-ci reprend vie, aussi bien physique qu'émotionnelle m'ont néanmoins touchée et je me suis sentie beaucoup plus proche de lui dans la seconde partie du roman. Au contraire d'Ensaï, je me suis très vite attachée à Heather, en quête elle aussi de certains de ses souvenirs, elle en possède néanmoins assez pour nous apporter des réponses et donc permettre au lecteur d'évoluer plus facilement avec elle au début. Au final, deux personnages très complexes et très approfondis, que j'ai beaucoup aimée et qui m'ont touchée par leurs combats, leur humanité et leurs caractères auxquels on peut s'identifier assez rapidement. 
     Au niveau des personnages secondaires, ils ne sont pas en reste, et sont eux aussi approfondis et desquels nous connaissons aussi quelques bribes de passé grâce à de nombreux et très intéressants flash-backs. Ienzo, un Newporter, un Exilé qui tente de survire par tous les moyens mais surtout un personnage au grand cœur qui sait voir le bien chez ceux qui doutent d'eux-mêmes. Un allié de poids pour nos personnages principaux, Ienzo est touchant et émouvant, un superbe personnage. Autre personnage que j'ai beaucoup aimé et que j'aurai aimé connaître plus en profondeur, il s'agit de Nate, un personnage dévoué à Heather, courageux et qui, comme tous les autres personnages secondaires, possède un rôle clé à jouer.

     Un univers riche et passionnant mais aussi et surtout une histoire intrigante, menée d'une main de maître dès les premières pages. Énormément d'interrogations se bousculent dès le début du roman et rendent accro au roman. Les révélations, bien que certaines soient prévisibles, sont néanmoins très intéressantes et en accord avec l'esprit du roman. Le genre fantasy magique prend de plus en plus de place au fil des pages et est très bien mis en place et exploité, avec les descriptions et les explications parfaites pour ne pas se sentir perdu mais au contraire immergé dans l'univers coloré et passionnant que nous livre l'auteur. Le rythme de l'action s'accélère au fil de notre progression dans le récit, les rebondissements succèdent aux éblouissantes découvertes et sont toujours plus nombreux à l'approche de la fin du roman. L'ambiance devient plus sombre, plus oppressante et promet un final plein de retournements de situation.

     La fin est grandiose, pleine de rebondissements, d'action, mais aussi de sentiments en tous genres. L'auteur n'hésite pas à faire des choix difficiles, aussi éprouvant pour le lecteur que pour les personnages. Une fin magistrale, qui remet en questions beaucoup des certitudes des personnages mais qui leur permet aussi d'entrevoir un avenir différent. Une fin qui, bien que dure par certains aspects, est aussi très belle et poignante. J'ai adoré cette fin qui m'a semblé presque apaisante. 


Les +: l'univers riche et unique, l'écriture de l'auteur, l'histoire, les personnages, les rebondissements, le rythme de l'action, les interrogations,...
Les -: le temps d'adaptation nécessaire au début du roman

     En conclusion, c'est un très bon roman que nous propose ici l'auteur, possédant un univers riche et passionnant, une histoire vraiment très intéressante et prenante, des personnages complexes et approfondis auxquels on s'attache assez rapidement. Une intrigue palpitante et au rythme s'accélérant au fil des pages, énormément d'interrogations, de découvertes, de retournements de situations mais aussi d'émotions, le tout porté admirablement bien par une plume profonde et artistique. Petit bémol vite oublié, le temps d'adaptation nécessaire à l'immersion dans le roman, qui se révèle heureusement très vite à la hauteur.

Commentaires

  1. Ta chronique donne très envie (couverture magnifique !) :) je note !

    RépondreSupprimer
  2. J'adore la couverture et ta chronique donne envie, merci! :)

    RépondreSupprimer
  3. Encore merci pour cette superbe chronique Mélanie ! Je suis vraiment touchée :)

    RépondreSupprimer
  4. Un roman magnifique et une chronique qui l'est tout autant <3

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Merci de votre visite :) si je ne réponds pas à tous les commentaires, je les lis tous, alors merci :) et à bientôt :)

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique La dernière étoile, tome 3 de La 5ème Vague de Rick Yancey

Robert Laffont collection R 418 pages 17€90
Résumé: À L'AUBE DE LA 5e VAGUE...
Ils sont parmi nous. Ils sont dans leur vaisseau. Ils sont nulle part. Ils veulent la Terre. Ils veulent qu'elle nous revienne. Ils sont venus nous exterminer. Ils sont venus nous sauver...
Cassie a été trahie. Ringer aussi. Et Zombie. Et Nugget. Et les 7,5 milliards d'humains qui peuplaient notre planète. Trahis par les Autres, et maintenant par eux-mêmes. En ces derniers jours, les rares survivants sur Terre se retrouvent confrontés au dilemme ultime: sauver leur peau... ou sauver ce qui les rend humains.
Mon avis: (Attention, La dernière étoile est le troisième et ultime tome de la trilogie La 5ème Vague. Si vous souhaitez éviter tout spoiler concernant les tomes précédents, je vous conseille de lire ma chronique du premier tome La 5ème vague ou ma chronique du deuxième tome La mer infinie.)
18,5/20 Presque un coup de coeur
     La stratégie d'attaque des Autres, pensée depuis de très nombreuse…

Chronique À la vie, à la mort - Twilight réinventé de Stephenie Meyer

Hachette collection Black Moon 792 pages (429 pour À la vie, à la mort / 363 pour l'édition originale de Twilight) 20€99
Résumé: Lorsque Beau Swan emménage dans l'insignifiante bourgade de Fork et rencontre la mystérieuse Edythe Cullen, sa vie prend un tournant tout aussi excitant que terrifiant. Avec sa peau de marbre, ses yeux dorés, sa voix envoûtante et ses dons surnaturels, Edythe est à la fois irrésistible et énigmatique.
Ce que Beau ne sait pas encore, c'est que plus il se rapproche d'elle, plus lui et son entourage sont en danger. Et il se peut qu'il soit trop tard pour faire demi-tour...
Mon avis:
13,5/20

     Beaufort Swan a décidé de retourner habiter chez son père, bien que celui-ci habite dans une petite ville humide du fin fond des États-Unis. C'est donc à Forks qu'il est catapulté, dans une ville si petite que chacun semble y connaitre les secrets de tous les autres habitants. Mais une famille semble cacher encore bien des mystères et fascine …

Chronique Journal d'un vampire tome 11 de L.J.Smith

Hachette Black Moon 306 pages 16€50
Résumé: (Attention le résumé contient des spoilers si vous n'avez pas lu les tomes précédents)
Elena est sur le point de mourir. En vengeant son frère Stefan, Damon a rompu son pacte avec les Sentinelles, qui mettait la vie d'Elena en jeu. Au lieu de la condamner, les Sentinelles lui proposent une seconde chance : revenir au lycée, avant sa rencontre avec les frères Salvatore et la longue suite de mort et de destruction qu'elle a engendrée. Pour sauver sa vie, Elena doit prouver qu'ils peuvent tous trois mener leur propre existence sans provoquer, cette fois, la mort d'un seul être humain. Mais le Damon de cette époque est imprévisible, cruel et dangereux. L'unique solution qui s'offre à Elena, si elle veut épargner des vies, et la sienne en premier lieu, est de renoncer aux Salvatore. Définitivement.

Mon avis:
17/20
     Et voilà, c'est le dernier tome des aventures d'Elena, Damon, Stefan et tous les autres. La fin d…