Accéder au contenu principal

Chronique Misery de Stephen King

Le livre de poche
391 pages
7€10

Résumé:

Misery, c'est le nom de l'héroïne populaire qui a rapporté des millions de dollars au romancier Paul Sheldon. Après quoi il en a eu assez : il a fait mourir Misery pour écrire enfin le « vrai » roman dont il rêvait.

Et puis il a suffi de quelques verres de trop et d'une route enneigée, dans un coin perdu... Lorsqu'il reprend conscience, il est allongé sur un lit, les jambes broyées dans l'accident. Sauvé par une femme, Annie. Une admiratrice fervente. Qui ne lui pardonne pas d'avoir tué Misery. Et le supplice va commencer.

Sans monstres ni fantômes, un Stephen King au sommet de sa puissance nous enferme ici dans le plus terrifiant huis clos qu'on puisse imaginer.



Mon avis:

18/20



     Paul Sheldon, auteur de la série à succès Misery, vient de terminer son prochain roman, bien différent de ceux de la saga Misery. À cause d'une tempête, et d'un excès d'alcool, c'est l'accident. Les deux jambes broyées, il est secouru par Annie Wilkes, ancienne infirmière, et fans numéro un de sa série Misery. Elle l'installe dans la chambre d'ami et s'occupe de lui. Seulement, tout dérapé après sa lecture du dernier tome des aventures de Misery et celle du prochain roman de Paul. Et sa fureur ne tarde pas à se déchaîner. Paul sera-t-il secouru? Parviendra-t-il à échapper à son emprise? Le calvaire commence...



     On rencontre Paul Sheldon alors qu'il est déjà chez Annie et il prend très vite conscience de l,ampleur de la situation dans laquelle il se trouve. L'intrigue démarre donc immédiatement au cœur de l'action et on découvre avec Paul les circonstances qui ont engendrer son arrivée chez Annie. Très rapidement, Paul comprend qu'Annie est dangereuse et chaque page, chaque mot qu'il prononce est propice à déclencher la fureur de la femme, et alors qui sait ce qu'il pourrait arriver? La tension et l'angoisse sont présentes dès le début du roman et s'accentuent encore au fil des pages, les phases de calme succédant aux tempêtes de colère. La peur est constante et on craint à chaque instant que Paul provoque involontairement la fureur d'Annie contre lui, on tremble pour lui et on frissonne à chaque instant.



     L'écriture de Stephen King est parfaite dans ce huis-clos oppressant et terrifiant. L'auteur joue habilement avec les mots pour faire frissonner son lecteur. Il dépeint avec succès la folie d'Annie, utilisant les mots parfaits pour que l'on prenne conscience, avec Paul, de l'horreur de la situation. Chaque mot, chaque expression est mesurée et choisie à la perfection pour nous faire ressentir toutes sortes d'émotions, en fonction des situations ou bien encore pour les personnages. Les pensées du personnage principal sont très bien relatées et permettent d'ajouter une dimension plus personnelle, une affection pour Paul, cloué dans cette chambre avec Annie, qui risque sa vie à chaque instant. Stephen King, grâce à ses mots, parvient à nous toucher en plein cœur, à nous faire vivre presque réellement l'action, à nous faire ressentir la peur que ressent Paul, ses souffrances ainsi que son mince espoir de sortir vivant de cet enfer. Les mots de Stephen King sont parfaits dans ce roman, une plume merveilleuse, que dire de plus?

     Paul Sheldon est un écrivain célèbre, il écrit deux types de romans: les bons et ceux qui se vendent bien. Seulement, pour lui, la série Misery est finie. Ce qu'il ne sait pas c'est que pour sauver sa peau, il va devoir la remmener à la vie. C'est un personnage très complexe, très humain, pour qui on ressent énormément d'empathie, à qui on s'attache immédiatement. Un personnage qui souffre, tant physiquement, avec ses deux jambes broyées, que mentalement, écrasé par la peur que lui transmet sa geôlière. Un homme détruit dont la vie ne tient plus qu'à un fil, l'espoir d'être secouru, de sortir de cet enfer et de pouvoir enfin recommencer à vivre. Un superbe personnage pour lequel on se prend immédiatement d'affection.
     Annie Wilkes, ancienne infirmière, est quant à elle une grande fan de la série de romans Misery. Paul Sheldon a briser son cœur en faisant mourir son héroïne préférée mais qu'importe, elle l'a justement à sa merci pour faire renaître Misery. Annie est un personnage que l'on méprise, que l'on hait mais par-dessus tout que l'on craint dès les premières pages. Sa folie est éloquente et ses instants d'horrible lucidité font mourir dans l'œuf tout espoir de s'échapper. C'est un personnage cruel, monstrueux, horrible. Un personnage à la psychologie très complexe et approfondie, grâce auquel l'auteur pousse l'horreur à un niveau que je n'aurai pas pu imaginer.

     Le passé d'Annie est très bien intégré au récit et contribue à augmenter encore la dimension d'horreur du récit. L'action s'accélère progressivement au fil des pages, la peur laissant la place à la terreur, et avec elle c'est l'horreur qui monte, prenant des proportions de plus en plus grandes qui atteint le lecteur en pleines tripes. Une chose est sûre, il vaut mieux avoir le cœur bien accroché avec Annie Wilkes car elle ne nous épargne rien... De plus, l'auteur maîtrise à la perfection la psychologie des différents personnages, explorant toutes les facettes de leurs esprits, les poussant à l'extrême, jusqu'à la fin.

     Le dénouement est juste ahurissant. Angoissant, terrifiant, glaçant, une fin en apothéose, parfaite. La fin que j'espérais et qui clôt magnifiquement ce récit. Une fin digne de Stephen King, qui m'a totalement séduite et que j'ai trouvée parfaite.

Les +: l'intrigue, l'action, l'écriture, les personnages, la terreur,...
Les -: /// (l'horreur peut peut-être être trop présente pour certaines personnes)

      Un roman extrêmement connu du maître de l'horreur, vraiment passionnant, terrifiant, obsédant, magnifiquement oppressant. Un superbe huis-clos qui mérite sa renommée. Un très bon roman que je vous conseille chaudement si l'horreur ne vous freine pas trop. À lire.



 Lu en lecture commune avec ma copinaute Nbs (comme toujours avec King) sa chronique ICI




Commentaires

  1. Encore une superbe lecture avec toi autour d'un king :) !! je sais je me répète lol mais j'adore lire avec toi :) !!!

    RépondreSupprimer
  2. Comme toi j'ai adoré ce livre ! Un méga coup d'coeur qui reste mon préféré de Stephen King. La relation hyper tordu qui s'installe entre Paul et Annie fait froid dans le dos, et comme tu l'as si bien dit, on sent qu'elle est vraiment instable, et ça ajoute une tension incroyable au roman. J'ai beaucoup aimé le parallèle avec la drogue aussi, quand Paul est accro à ses médicaments. Ce livre, c'est vraiment un de mes préférés à vie je crois, la puissance de l'horreur, les personnages, la fin (OH !), même les passages de Misery sont trop bien, parce qu'on sent vraiment que Paul déteste les écrire >.< bref, un incontournable de Stephen King !

    RépondreSupprimer
  3. Ahhh ce King ! Je l'ai lu l'été dernier et j'étais tellement prise par l'histoire qu'il m'était difficile de le lâcher. Lire ta chronique m'a donné envie de le relire et sortir bientôt un des nombreux King qui m'attendent dans ma PAL ^_^

    RépondreSupprimer
  4. Une très bonne chronique pour un très bon livre ;) ! :)

    RépondreSupprimer
  5. Un de mes romans préférés de l'auteur !

    RépondreSupprimer
  6. Une très belle chronique en effet. Je l'ai lu en décalé avec vous malheureusement mais j'ai adoré également. La peur est assez présente en effet dans celui-ci. Au plaisir de te lire au prochain King... ;)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Merci de votre visite :) si je ne réponds pas à tous les commentaires, je les lis tous, alors merci :) et à bientôt :)

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique La dernière étoile, tome 3 de La 5ème Vague de Rick Yancey

Robert Laffont collection R 418 pages 17€90
Résumé: À L'AUBE DE LA 5e VAGUE...
Ils sont parmi nous. Ils sont dans leur vaisseau. Ils sont nulle part. Ils veulent la Terre. Ils veulent qu'elle nous revienne. Ils sont venus nous exterminer. Ils sont venus nous sauver...
Cassie a été trahie. Ringer aussi. Et Zombie. Et Nugget. Et les 7,5 milliards d'humains qui peuplaient notre planète. Trahis par les Autres, et maintenant par eux-mêmes. En ces derniers jours, les rares survivants sur Terre se retrouvent confrontés au dilemme ultime: sauver leur peau... ou sauver ce qui les rend humains.
Mon avis: (Attention, La dernière étoile est le troisième et ultime tome de la trilogie La 5ème Vague. Si vous souhaitez éviter tout spoiler concernant les tomes précédents, je vous conseille de lire ma chronique du premier tome La 5ème vague ou ma chronique du deuxième tome La mer infinie.)
18,5/20 Presque un coup de coeur
     La stratégie d'attaque des Autres, pensée depuis de très nombreuse…

Chronique À la vie, à la mort - Twilight réinventé de Stephenie Meyer

Hachette collection Black Moon 792 pages (429 pour À la vie, à la mort / 363 pour l'édition originale de Twilight) 20€99
Résumé: Lorsque Beau Swan emménage dans l'insignifiante bourgade de Fork et rencontre la mystérieuse Edythe Cullen, sa vie prend un tournant tout aussi excitant que terrifiant. Avec sa peau de marbre, ses yeux dorés, sa voix envoûtante et ses dons surnaturels, Edythe est à la fois irrésistible et énigmatique.
Ce que Beau ne sait pas encore, c'est que plus il se rapproche d'elle, plus lui et son entourage sont en danger. Et il se peut qu'il soit trop tard pour faire demi-tour...
Mon avis:
13,5/20

     Beaufort Swan a décidé de retourner habiter chez son père, bien que celui-ci habite dans une petite ville humide du fin fond des États-Unis. C'est donc à Forks qu'il est catapulté, dans une ville si petite que chacun semble y connaitre les secrets de tous les autres habitants. Mais une famille semble cacher encore bien des mystères et fascine …

Chronique Journal d'un vampire tome 11 de L.J.Smith

Hachette Black Moon 306 pages 16€50
Résumé: (Attention le résumé contient des spoilers si vous n'avez pas lu les tomes précédents)
Elena est sur le point de mourir. En vengeant son frère Stefan, Damon a rompu son pacte avec les Sentinelles, qui mettait la vie d'Elena en jeu. Au lieu de la condamner, les Sentinelles lui proposent une seconde chance : revenir au lycée, avant sa rencontre avec les frères Salvatore et la longue suite de mort et de destruction qu'elle a engendrée. Pour sauver sa vie, Elena doit prouver qu'ils peuvent tous trois mener leur propre existence sans provoquer, cette fois, la mort d'un seul être humain. Mais le Damon de cette époque est imprévisible, cruel et dangereux. L'unique solution qui s'offre à Elena, si elle veut épargner des vies, et la sienne en premier lieu, est de renoncer aux Salvatore. Définitivement.

Mon avis:
17/20
     Et voilà, c'est le dernier tome des aventures d'Elena, Damon, Stefan et tous les autres. La fin d…