Accéder au contenu principal

Chronique Cujo de Stephen King

Le livre de poche
448 pages
7€10

Résumé:
Cujo est un saint-bernard de cent kilos, le meilleur ami de Brett Camber, qui a dix ans. Un jour, Cujo chasse un lapin qui se réfugie dans une sorte de petite grotte souterraine habitée par des chauves-souris.
Ce qui va arriver à Cujo et à ceux qui auront le malheur de l’approcher constitue le sujet du roman le plus terrifiant que Stephen King ait jamais écrit. Brett et ses parents, leur voisin Vic Trenton et sa femme Donna, un couple en crise, Tad, leur petit garçon, en proie depuis des semaines à des terreurs nocturnes : tous vont être précipités dans un véritable typhon d’épouvante, un cauchemar nommé Cujo…
Publié il y a vingt-cinq ans, Cujo reste une des œuvres majeures de Stephen King, et un classique de l’épouvante.

Mon avis:
16/20

     Imaginez: votre voiture en panne, vous aviez décidé chez un mécanicien habitant non loin de chez vous, au milieu de nulle part, et vous avez étés satisfaits de lui une première fois. Jusqu'ici tout va bien, cet homme a un chien, un saint-bernard de plus de 100 kilos, doux comme un agneau avec lequel votre fils a joué pendant des heures. C'est ce qu'ont vécut Vic Trenton, Donna et leur fils Tad. Cependant, ils ne pouvaient pas prévoir que, la fois suivante, cet énorme chien, Cujo, mordu par des chauves-souris aurait contracté la rage... Ils ne pouvaient pas deviner qu'il serait dangereux pour Donna et Tad de se rendre, chez Joe Camber, le mécanicien, en l'absence de Vic, partit en voyage de affaires... Ils ne pouvaient pas savoir que le folie que la folie meurtrière de Cujo atteindrait bientôt son apogée, semant la mort sur son passage... Comment vont-ils échapper à cet enfer? Vont-ils seulement s'en sortir? C'est le récit haletant et plein d'angoisse que nous livre ici Stephen King.

     Comme d'habitude avec Stephen King, le récit est très bien mis en place et structuré. Grâce aux nombreux points de vue, l'histoire est très claire, la situation est très vite posée et l'intrigue peut donc ensuite s'installer. Celle-ci est très bien mise en place, aucun élément n'est laissé au hasard, la vie de chaque personnage jouant un rôle dans l'intrigue est explorée à la loupe et les différents situations familiales, des Camber et des Trenton, sont très bien approfondies. La mise en place est très intéressante sans être trop longue, ce qui permet de ne pas s'ennuyer et la vie des deux familles est totalement disséquée durant cette mise en place, il ne reste plus aucune zone d'ombre. Le seul petit problème pour moi concernant cette transparence est le fait que certains éléments deviennent dès lors, parfois prévisibles. Cela gâche parfois un peu le plaisir, d'éprouver l'angoisse, la peur, l'incertitude. Je ne dit pas qu'on ne ressent pas du tout tout ça, bien au contraire, mais ces sentiments ont étés un peu alléger par l'impression de pouvoir deviner un peu à l'avance certaines choses.

     L'intrigue se met donc en place petit à petit, à un rythme convenable qui s'accélère progressivement au fil des pages. La curiosité prend le relais, rendant l'action et l'intrigue très prenantes et l'envie de connaître la suite, de savoir comment toute dette histoire délirante va se finir prend très vite le lecteur aux tripes et il devient difficile de lâcher le roman. Cependant, je déplore quelques petites longueurs à certains moments, j'ai parfois eu envie de dire aux personnages "mais non fait pas ça, va plutôt là" etc mais cette impression est peut-être aussi due à l'angoisse qui montait et la peur pour les personnages qui se faisait plus présente, c'est donc un pari réussi pour l'auteur.

     La vie des deux familles sont elles aussi très bien approfondies et recherchée, Stephen King à créer un univers et des situations tout à fait plausibles et très bien exploitées qui permettent au lecteur de comprendre toutes les possibilités et les implications dues à ces différentes situations familiales. Ce n'est pas seulement une histoire d'horreur avec un chien enragé qui nous livre Stephen King mais aussi un profond récit sur la famille et les choix que les personnages font.

     On s'attache très vite à certains membres des deux familles. Tad, par exemple, est très attachant, on a très vite peurs pour lui et on ressent vite le besoin de le protéger, aussi bien du monstre dans son placard que de Cujo. Ce dernier est d'ailleurs un personnage à part entière lui aussi car Stephen King a fait en sorte de nous livrer quelqu'unes de ses pensées, on ressent alors aussi très vite beaucoup d'empathie pour lui et nous assistons donc, impuissants, à sa descente aux enfers et à sa transformation. Tous les personnages ou presque nous sont sympathiques, ce qui rend le récit de autant plus angoissant et oppressant de par le fait que l'on finit par se faire du souci pour presque tous les personnages, j'ai adoré ressentir tout ce panel de sentiments différents et c'est donc avec plaisir et peur que s'est déroulée la lecture de ce roman. Même si de part la quasi absence de surnaturel ou de fantastique j'ai parfois ressenti quelques longueurs, heureusement l'écriture de Stephen King est toujours aussi efficace, dans un récit avec ou sans fantastique.

     L'écriture de Stephen King est fidèle à elle-même, c'est-à-dire parfaite pour créer un ambiance angoissante à partir d'un malheureux concours de circonstances qui se révèle ensuite sans issue. Stephen King manie toujours avec habileté les descriptions fascinantes mais parfois dérangeantes ainsi que les pensées des ses personnages et allie tout cela pour rendre son récit oppressant et fascinant à souhait, effet accentué par l'absence de chapitres qui rend le rythme de l'intrigue haletant et les pages se tournent très vite. Ce récit, cette histoire, toutes ces situations mises en place sont parfois attristants mais possèdent surtout une dimension d'horreur non négligeable qui repose aussi beaucoup sur la psychologie, j'ai adoré.

     La fin est wahou, juste indescriptible, la fin parfaite pour ce roman, mêlant morts, violence, peur, interrogations, révélations...le tout dans un concentré de sentiments contradictoires, juste parfaits. J'ai beaucoup aimé cette fin dure mais collant parfaitement au roman, poignante par bien des aspects, juste magnifique, dans tous les sens du terme.

Les +: l'écriture, l'intrigue et l'action bien mises en place, les personnages attachants, les sentiments procurés par l'auteur et le récit en lui-même,...
Les -:certaines petites prévisibilité, quelques petites longueurs.

     Un bon roman du maître de l'horreur mais selon moi, pas le meilleur même s'il possède des qualités indéniables, un huis clos angoissant, des personnages attachants au sort qui nous importe beaucoup, une intrigue oppressante et angoissante, le tout porté par l'écriture magnifique de Stephen King. Vraiment un bon roman d'horreur de l'auteur. À lire si vous avez le cœur assez accroché.


Lu en lecture commune avec Nbs, sa chronique ICI




Commentaires

  1. Encore un bon moment passé avec toi autour d'un King :)

    RépondreSupprimer
  2. Du King, donc je sais toujours pas si j'aimerai lol ^^

    RépondreSupprimer
  3. Ce n'est pas mon préféré de King mais il m'a bien marqué. J'ai eu si peur en lisant ce livre, en me mettant dans la peau des personnages. Je crois que les huit-clos dans les livres horreur ont beaucoup d'effet sur moi.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Merci de votre visite :) si je ne réponds pas à tous les commentaires, je les lis tous, alors merci :) et à bientôt :)

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique La dernière étoile, tome 3 de La 5ème Vague de Rick Yancey

Robert Laffont collection R 418 pages 17€90
Résumé: À L'AUBE DE LA 5e VAGUE...
Ils sont parmi nous. Ils sont dans leur vaisseau. Ils sont nulle part. Ils veulent la Terre. Ils veulent qu'elle nous revienne. Ils sont venus nous exterminer. Ils sont venus nous sauver...
Cassie a été trahie. Ringer aussi. Et Zombie. Et Nugget. Et les 7,5 milliards d'humains qui peuplaient notre planète. Trahis par les Autres, et maintenant par eux-mêmes. En ces derniers jours, les rares survivants sur Terre se retrouvent confrontés au dilemme ultime: sauver leur peau... ou sauver ce qui les rend humains.
Mon avis: (Attention, La dernière étoile est le troisième et ultime tome de la trilogie La 5ème Vague. Si vous souhaitez éviter tout spoiler concernant les tomes précédents, je vous conseille de lire ma chronique du premier tome La 5ème vague ou ma chronique du deuxième tome La mer infinie.)
18,5/20 Presque un coup de coeur
     La stratégie d'attaque des Autres, pensée depuis de très nombreuse…

Chronique À la vie, à la mort - Twilight réinventé de Stephenie Meyer

Hachette collection Black Moon 792 pages (429 pour À la vie, à la mort / 363 pour l'édition originale de Twilight) 20€99
Résumé: Lorsque Beau Swan emménage dans l'insignifiante bourgade de Fork et rencontre la mystérieuse Edythe Cullen, sa vie prend un tournant tout aussi excitant que terrifiant. Avec sa peau de marbre, ses yeux dorés, sa voix envoûtante et ses dons surnaturels, Edythe est à la fois irrésistible et énigmatique.
Ce que Beau ne sait pas encore, c'est que plus il se rapproche d'elle, plus lui et son entourage sont en danger. Et il se peut qu'il soit trop tard pour faire demi-tour...
Mon avis:
13,5/20

     Beaufort Swan a décidé de retourner habiter chez son père, bien que celui-ci habite dans une petite ville humide du fin fond des États-Unis. C'est donc à Forks qu'il est catapulté, dans une ville si petite que chacun semble y connaitre les secrets de tous les autres habitants. Mais une famille semble cacher encore bien des mystères et fascine …

Chronique Journal d'un vampire tome 11 de L.J.Smith

Hachette Black Moon 306 pages 16€50
Résumé: (Attention le résumé contient des spoilers si vous n'avez pas lu les tomes précédents)
Elena est sur le point de mourir. En vengeant son frère Stefan, Damon a rompu son pacte avec les Sentinelles, qui mettait la vie d'Elena en jeu. Au lieu de la condamner, les Sentinelles lui proposent une seconde chance : revenir au lycée, avant sa rencontre avec les frères Salvatore et la longue suite de mort et de destruction qu'elle a engendrée. Pour sauver sa vie, Elena doit prouver qu'ils peuvent tous trois mener leur propre existence sans provoquer, cette fois, la mort d'un seul être humain. Mais le Damon de cette époque est imprévisible, cruel et dangereux. L'unique solution qui s'offre à Elena, si elle veut épargner des vies, et la sienne en premier lieu, est de renoncer aux Salvatore. Définitivement.

Mon avis:
17/20
     Et voilà, c'est le dernier tome des aventures d'Elena, Damon, Stefan et tous les autres. La fin d…