Accéder au contenu principal

Chronique Teddy est revenu de Gilbert Gallerne

City Editions
312 pages
7€90

Résumé:
En ouvrant le colis qu’elle vient de recevoir, Laura n’en croit pas ses yeux : Teddy est revenu. Teddy, c’est l’ours en peluche que sa fille avait dans ses bras lors de son enlèvement. C’était il y a cinq ans… Qui peut avoir envoyé Teddy, et pourquoi ? Impossible pour Laura de s’adresser à la police qui, à l’époque, l’a soupçonnée d’avoir assassiné son enfant pour reconquérir son mari. Impossible également de se tourner vers ce mari qui l’a abandonnée pour refaire sa vie. Pleine d’un nouvel espoir, elle décide donc de reprendre l’enquête, seule. Même si cela signifie franchir certaines frontières et affronter un tueur sans pitié… Mais Laura n’hésite pas : sa fille est quelque part. Sans doute vivante. Et elle veut à tout prix la retrouver.

Mon avis:
12/20

     Laura vient de rentrer chez elle après une journée de travail. Elle ouvre un colis qu'elle pense être victime d'une erreur d'adresse et y découvre Teddy, l'ours en peluche de sa fille, Lucie, disparue depuis cinq ans. C'est un choc pour la jeune femme qui se persuade alors que sa fille est toujours en vie. Après avoir fait le tour de toutes les possibilités s'offrant à elle (police, parents, ex-mari,...) elle décide de poser des jours de congés pour mener elle-même son enquête et retrouver sa fille.

     Avec ce roman, l'histoire commence directement dans le vif du sujet, ce qui pourrait être vraiment un bon point, cependant  j'ai trouvé cela trop brutal, sans assez d'explications concernant ce qu'il s'est passé cinq ans auparavant, les sentiments ressentis par Laura ou son ex-mari. La mise en place de l'intrigue est quasiment inexistante. Les actions et décisions de ce début de roman sont beaucoup trop rapides et trop peu expliquées, de plus, les réponses sont venues trop vite à Laura pour que j'ai eu le temps d'apprécier la recherche d'une piste quelconque. 

     Le récit est parsemé de beaucoup de rebondissements et l'action qui aurait pu en découlée, qui aurait été très rythmée, a été quelque peu gâchée par l'écriture je pense, par le fait que les événements s'enchaînent trop rapidement, sans presque avoir de lien entre eux et les réponses sont données par l'auteur (bien que parfois évasivement) beaucoup trop rapidement au lecteur pour accrocher totalement son attention à l'intrigue, c'est vraiment dommage car celle-ci aurait pu être superbe, entraîner beaucoup de tension mais là cela ne permet même pas d'angoisser pour les personnages en sachant ce qui les attends car je n'ai ressenti aucun suspense, aucune peur pour eux, j'espère que ce ne sera pas votre cas si vous lisez ce roman.

     Comme je l'ai dit un peu plus haut, je pense que le principal souci de ce roman, c'est l'écriture de l'auteur. Les phrases sont courtes et simples et ont donc le mérite de rendre le récit très fluide et rapide à lire. Cependant, je préfère pour les romans policiers ou thrillers une écriture plus approfondie, plus étoffée, ici, j'ai trouvé l'écriture trop simple, pas assez descriptive tant au niveau du physique des personnages que des lieux et des émotions, que j'ai donc peu ressenties. Néanmoins, ce peu d'émotions ressenties est peut-être une conséquence de l'écriture à la troisième personne, qui présente ici plus d'inconvénients que d'avantages car celle-ci tend à creuser le fossé entre le lecteur et Laura, le personnage principal. De plus, j'ai trouvé le début du roman un peu brouillon, avec beaucoup trop de répétitions et un auteur qui saute parfois du coq à l'âne sans raison apparente. Heureusement, l'écriture prend un coup de boost vers le milieu du récit en même temps que l'action, ce qui m'a donc permis d'apprécier un peu plus ce roman.

     L'action s'accélère un peu après la moitié du roman et le danger prend alors une plus grande place qui permet de ressentir plus d'intérêt pour l'intrigue et la suite des événements. Le risque grandit et on sent que la fin est proche et j'ai beaucoup plus aimé cette deuxième moitié de roman, qui, bien que prévisible, laisse un peu plus de place au suspense, aux morts, aux soupçons et aux révélations.

     Il m'a fallu énormément de temps pour ressentir ne serait-ce qu'un peu d'attachements aux différents personnages, qu'il s'agisse du principal, Laura, ou des secondaires comme Toulouse. Néanmoins, au fil du roman, je me suis peu à peu attachée à Laura et à sa situation, à son angoisse de ne pas retrouver sa fille, à sa terreur d'arriver trop tard pour la sauver, à son courage face à tous ceux qui la pensent coupable, mais il m'a fallu du temps et c'est très certainement une des conséquences de l'écriture à la troisième personne de ce roman.

     La fin remonte elle aussi le niveau, elle est plus rythmée et plus intéressante bien que sans révélations spectaculaires car presque tout était soit prévisible soit déjà plus ou moins révélé par l'auteur. Cette fin ne m'a pas époustouflée et m'a un peu laissée sur ma faim mais elle est quand même acceptable et clôt très bien le roman.

Les +: la deuxième moitié du roman, la fin plus rythmée 
Les -: l'écriture à la troisième personne, le style de l'auteur qui ne me correspond pas, la première moitié du roman: peu d'action, trop de répétitions, trop de rapidité...

     Un roman de la part duquel j'attendais beaucoup plus et dont je ressors donc mitigée et un peu déçue. Une première moitié trop brouillon, un style qui ne correspond pas à ce que j'aime, des personnages auxquels on ne s'attache que tardivement,... Heureusement une deuxième moitié un peu plus rythmée et une fin intéressante remontent le niveau. 


Commentaires

  1. Je suis comme toi, pas vraiment emballé par ce livre :/

    RépondreSupprimer
  2. pas emballé mais en effet miroir par rapport à toi
    séduite par la première moitié un petit passage à vide pas très grave et une accélération qui bacle la fin. Pas d'explication pas de détail rien!! juste un "the end" à la va vite

    RépondreSupprimer
  3. Pas emballée, et limite déçue par ce roman, qui finalement n'est pas exploité comme il le devrait... Pourtant avec un tel sujet, des émotions et des larmes, il aurait dû y en avoir beaucoup, beaucoup !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Merci de votre visite :) si je ne réponds pas à tous les commentaires, je les lis tous, alors merci :) et à bientôt :)

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique A Darker Shade of Magic tome 1 de V.E.Schwab

Titan Books 400 pages 7£99 (Paperback)
Résumé :

From V.E.Schwab, the critically acclaimed author of Vicious, comes a new universe of daring adventure, thrilling power, and parallel Londons, beginning with A Darker Shade of Magic.
Kell is one of the last Travelers - magicians with a rare, coveted ability to travel between parallel universes - as such, he can choose where he lands.

There's Grey London, dirty and boring, without any magic, ruled by a mad King George. The there's Red London, where life and magic are revered, and the Maresh Dynasty presides over a flourishing empire. White London, rude by whoever has murdered their way to the throne - a place where people fight to control magic, and the magic fights back, draining the city to its very bones. And once upon a time, there was Black London... but no one speaks of that now.

Officially, Kell is the Red Traveler, personal ambassador and adopted Prince of Red London, carrying the monthly correspondences between the royals …

Chronique The Book of Ivy tome 2 The Revolution of Ivy d'Amy Engel

Lumen 322 pages 15€00
Résumé: J'ai tout perdu. Mon foyer. Ma famille. L'homme que j'aime.
Ce serait si facile de capituler, de fermer les yeux et d'attendre que la faim et la soif aient raison de moi. Ou bien qu'une bête sauvage me trouve. Ou même un autre survivant... Mais je refuse d'abandonner. J'en ai terminé avec la lâcheté. Il est temps pour moi d'agir, enfin.
Bishop me l'avait bien dit, cet univers hostile ne pardonne pas la moindre erreur. Et au-delà de la barrière, c'est encore pire. L'hiver approche, et si je veux survivre, il va me falloir trouver de l'eau, des vivres, un abri. D'autres condamnés avec lesquels m'allier. Mais surtout, je vais devoir faire un choix: dois-je oublier ma vie d'avant, me venger de ceux qui m'ont trahie... ou mener, purement et simplement, la révolution?
Car je ne suis plus une Westfall, ni une Lattimer. Simplement Ivy. Et je suis enfin libre.
Deuxième et dernier tome de la série The Bo…

Chronique La dernière étoile, tome 3 de La 5ème Vague de Rick Yancey

Robert Laffont collection R 418 pages 17€90
Résumé: À L'AUBE DE LA 5e VAGUE...
Ils sont parmi nous. Ils sont dans leur vaisseau. Ils sont nulle part. Ils veulent la Terre. Ils veulent qu'elle nous revienne. Ils sont venus nous exterminer. Ils sont venus nous sauver...
Cassie a été trahie. Ringer aussi. Et Zombie. Et Nugget. Et les 7,5 milliards d'humains qui peuplaient notre planète. Trahis par les Autres, et maintenant par eux-mêmes. En ces derniers jours, les rares survivants sur Terre se retrouvent confrontés au dilemme ultime: sauver leur peau... ou sauver ce qui les rend humains.
Mon avis: (Attention, La dernière étoile est le troisième et ultime tome de la trilogie La 5ème Vague. Si vous souhaitez éviter tout spoiler concernant les tomes précédents, je vous conseille de lire ma chronique du premier tome La 5ème vague ou ma chronique du deuxième tome La mer infinie.)
18,5/20 Presque un coup de coeur
     La stratégie d'attaque des Autres, pensée depuis de très nombreuse…