Accéder au contenu principal

Chronique Lucides de Adrienne Stoltz et Ron Bass

Robert Laffont collection R
374 pages
18€90

Résumé:
Sloane, première de sa classe, coule une existence paisible dans une petite ville côtière des États-Unis.
Maggie, jeune fille indépendante, entame une prometteuse carrière d’actrice à New York.
Tout les sépare, hormis une chose : en dormant, chacune rêve et vit la vie de l’autre jusque dans ses secrets les plus intimes.
Jamais encore leurs chemins ne s’étaient croisés. Jusqu’au jour où Sloane tombe amoureuse d’un garçon…
Laquelle est réelle ? Laquelle n’est qu’un songe ?

Mon avis:
17/20

     Maggie et Sloane sont deux adolescentes que tout oppose mais qu'un très grand secret réuni: chaque nuit, elles rêvent le journée qu'a passée la seconde. Elles ne se sont jamais rencontrées mais connaissent tout de l'autre. Elles sont liées, leurs vies n'est forment qu'une seule. Alors qui n'est qu'illusion, qui va devoir cesser d'exister?

     Tout d'abord, la première chose dont je sois tombée amoureuse dans ce roman fut l'écriture des deux auteurs, profonde et totalement naturelle, fluide, visuelle et réaliste à tel point que j'ai vraiment eu l'impression de vivre le récit grâce à des descriptions parfaites pour imaginer les lieux et se fondre dans la peau des personnages. Une écriture parfaite pour se plonger à corps perdu dans ce roman entraînant et dévastateur.

     J'ai vraiment adoré l'idée de base de ce roman, deux jeunes femmes qui, en songes, vivent la vie de l'autre, au point de se demander qui est réelle et qui ne l'est pas, laquelle des deux va finir par disparaître et voir sa vie disparaître? Les autres ont très bien installé leur récit et j'ai adoré ce qu'il ont fait de ce roman, comment ils l'ont construit et comment ils ont réussi à me toucher.
Nous suivons ici en alternance, et donc en parallèle les vies de nos deux héroïnes et leurs deux points de vues, ce qui m'a permis d'être totalement absorbée dans le récit dès les premières pages et d'être rendue accro au livre par cette simple question, ce besoin de savoir si l'une d'elles n'est pas réellement laquelle. Les auteurs en joue aussi beaucoup, parsemant le récit d'interrogations de la part des héroïnes, qui deviennent peu à peu nos questions et les deux auteurs n'hésitent pas à retourner le cerveau de leurs lecteurs et autant dire que ça a complètement fonctionné pour moi et que j'ai adoré ça.

      J'ai trouvé les 200/250 premières pages un peu longues mais j'ai néanmoins beaucoup apprécié suivre Maggie et Sloane dans leurs vies respectives, leurs différents espoirs, déceptions mais surtout dans leurs vies amoureuses, très bien amenées par les auteurs, qui se font donc de manière très naturelle et réaliste, elles ne sont pas amenées trop rapidement (comme c'est souvent le cas dans les romans young adult) et sont vraiment touchantes et émouvantes mais aussi parfois déboussolantes et déchirantes. Ces 200 premières pages peuvent paraîtrent un peu longues mais ce n'est pas un point négatif pour moi, je les ai beaucoup appréciées et les 100/150 dernières pages remontent le niveau.

     Maggie et Sloane sont des personnages très profonds et humains avec des vies totalement opposées mais complémentaires et on finit par beaucoup s'attacher aux deux, à ces deux personnages tellement forts et courageux face à la situation, face à leurs vies qui se brisent en mille morceaux. Ce sont des personnages à la psychologie très intéressante et poussée, on comprend et partage leurs troubles concernant leurs rêves et leurs existences. 
Maggie a une vie de rêve, jeune actrice, une grande carrière lui tend les bras et elle a une petite sœur adorable pour qui elle se démène mais elle cache des fractures, elle n'a presque plus de lien avec sa mère que sa carrière occupe plus que ses filles. Maggie mène donc une vie très solitaire dans le monde impitoyable du cinéma.
Sloane est une jeune fille très intelligente qui se prépare à entrer à l'université, un personnage touchant et attendrissant que la mort de son meilleur ami Bill à énormément affectée et qui tente de se relever.
Les deux histoires d'amour sont magnifiques et craquantes, j'ai adoré les suivre. Les deux personnages masculins sont parfaits: Andrew est totalement craquant, gentil, attentif et attentionné envers Maggie. James est très intrigant et énigmatique, parfois distant, parfois à l'écoute de Sloane, j'ai eu du mal à le cerner et j'ai adoré cette part de mystère chez lui.

"On a toujours du mal à faire la différence entre ce qu'on voudrait que quelqu'un éprouve pour soi et ce que l'on ressent vraiment pour lui"
  
     À 150 pages de la fin du roman, l'angoisse commencé à s'insinuer doucement dans l'esprit de Maggie et Sloane et augment très très rapidement et les auteurs arrivent à faire très bien ressentir au lecteur la terreur, la peur qu'elles ressentent face à l'inconnu, face à leur monde qui vole en éclat, la peur de se voir devenir folles. Et alors on a peur pour nos personnages, pour leurs vies et je me suis rendue compte que je ne voulais pas que l'une d'elles n'existe pas, qu'elle ne vive pas cette vie que les auteurs ont mis en place, malgré ses imperfections, qu'elle ne partage pas cette histoire d'amour avec un garçon parfait, qu'elle ne vieillira pas, n'aura pas d'enfants... Que l'une d'elles cessera simplement d'exister. Pour moi, c'était comme si l'une d'elles allait mourir et j'ai eu beaucoup de mal à me faire à cette idée, et cela fait partie des points forts du roman: rendre accro non seulement à l'intrigue mais aussi aux personnages et à leurs vies.

     La fin est complètement dévastatrice, juste wahou, éblouissante, terriblement déchirante mais tellement profonde et belle, tellement pleine d'avenir, de futur et de possibles. Je manque de mots pour décrire ce que j'ai ressenti tellement cette fin est ahurissante, les révélations qui sont faites sont troublantes mais passionnantes et tellement chargées d'émotions. Cette fin m'a retournée, au final, je l'ai adoré et je pense que c'était la juste fin, la fin parfaite pour ce récit troublant.

Les +: l'écriture, les personnages et les relations entre eux, l'intrigue, la tension qui monte progressivement, la fin
Les -: les 200 premières pages peuvent paraître un peu longues

     J'ai failli passer à côté de ce très bon roman qui allie tendresse et amour à de grands secrets, de grandes interrogations, la peur et l'angoisse de nos héroïnes. Un roman où l'action n'est pas présente à toutes les pages mais qui tient en haleine par les sentiments qu'il fait ressentir et les questions qu'il fait germer dans notre esprit.
 À lire si vous n'avez pas peur des mises en place un peu longues, que vous aimez frissonner avec les personnages et avoir le cerveau retourné par les auteurs.


Commentaires

  1. Je ne suis toujours pas totalement tentée par ce livre... Pourtant les avis sont assez élogieux alors... Peut-être ^^

    RépondreSupprimer
  2. Je l'ai à présent dans ma pal et j'espère qu'il va me plaire ^^

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Merci de votre visite :) si je ne réponds pas à tous les commentaires, je les lis tous, alors merci :) et à bientôt :)

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique A Darker Shade of Magic tome 1 de V.E.Schwab

Titan Books 400 pages 7£99 (Paperback)
Résumé :

From V.E.Schwab, the critically acclaimed author of Vicious, comes a new universe of daring adventure, thrilling power, and parallel Londons, beginning with A Darker Shade of Magic.
Kell is one of the last Travelers - magicians with a rare, coveted ability to travel between parallel universes - as such, he can choose where he lands.

There's Grey London, dirty and boring, without any magic, ruled by a mad King George. The there's Red London, where life and magic are revered, and the Maresh Dynasty presides over a flourishing empire. White London, rude by whoever has murdered their way to the throne - a place where people fight to control magic, and the magic fights back, draining the city to its very bones. And once upon a time, there was Black London... but no one speaks of that now.

Officially, Kell is the Red Traveler, personal ambassador and adopted Prince of Red London, carrying the monthly correspondences between the royals …

Chronique The Book of Ivy tome 2 The Revolution of Ivy d'Amy Engel

Lumen 322 pages 15€00
Résumé: J'ai tout perdu. Mon foyer. Ma famille. L'homme que j'aime.
Ce serait si facile de capituler, de fermer les yeux et d'attendre que la faim et la soif aient raison de moi. Ou bien qu'une bête sauvage me trouve. Ou même un autre survivant... Mais je refuse d'abandonner. J'en ai terminé avec la lâcheté. Il est temps pour moi d'agir, enfin.
Bishop me l'avait bien dit, cet univers hostile ne pardonne pas la moindre erreur. Et au-delà de la barrière, c'est encore pire. L'hiver approche, et si je veux survivre, il va me falloir trouver de l'eau, des vivres, un abri. D'autres condamnés avec lesquels m'allier. Mais surtout, je vais devoir faire un choix: dois-je oublier ma vie d'avant, me venger de ceux qui m'ont trahie... ou mener, purement et simplement, la révolution?
Car je ne suis plus une Westfall, ni une Lattimer. Simplement Ivy. Et je suis enfin libre.
Deuxième et dernier tome de la série The Bo…

Chronique La dernière étoile, tome 3 de La 5ème Vague de Rick Yancey

Robert Laffont collection R 418 pages 17€90
Résumé: À L'AUBE DE LA 5e VAGUE...
Ils sont parmi nous. Ils sont dans leur vaisseau. Ils sont nulle part. Ils veulent la Terre. Ils veulent qu'elle nous revienne. Ils sont venus nous exterminer. Ils sont venus nous sauver...
Cassie a été trahie. Ringer aussi. Et Zombie. Et Nugget. Et les 7,5 milliards d'humains qui peuplaient notre planète. Trahis par les Autres, et maintenant par eux-mêmes. En ces derniers jours, les rares survivants sur Terre se retrouvent confrontés au dilemme ultime: sauver leur peau... ou sauver ce qui les rend humains.
Mon avis: (Attention, La dernière étoile est le troisième et ultime tome de la trilogie La 5ème Vague. Si vous souhaitez éviter tout spoiler concernant les tomes précédents, je vous conseille de lire ma chronique du premier tome La 5ème vague ou ma chronique du deuxième tome La mer infinie.)
18,5/20 Presque un coup de coeur
     La stratégie d'attaque des Autres, pensée depuis de très nombreuse…