Accéder au contenu principal

Chronique A kiss in the dark de Cat Clarke

Quercus
370 pages
6£99

Résumé:
When Alex meets Kate the attraction is instant. 
Alex is funny, good-looking, and a little shy – everything that Kate wants in a boyfriend.
Alex can’t help falling for Kate, who is pretty, charming and maybe just a little naive…
But one of them is hiding a secret, and as their love blossoms, it threatens to ruin not just their relationship, but their lives.
Mon avis:
15/20
     Alex et Kate se rencontrent sur Internet et décident d'organiser une vraie rencontre, sans écrans entre eux. Tout se passe très bien, c'est le coup de foudre, mais l'un d'entre eux cache un secret, qui pourrait faire basculer leurs vies. Et c'est LA révélation, oui oui la première grande révélation, pour le lecteur , celle que l'on attendait à la fin du roman, et bien non, dès la page 14 on sait, et l'intrigue prend alors une toute nouvelle dimension; un bon choix de la part de l'auteur.
     La révélation de ce secret laissera bouche bée bon nombre de lecteur (sauf si, comme moi, vous avez réfléchi à toutes les possibilités, alors vous aurez pensé à celle-ci) et alors, c'est surtout la suite, l'après, qui nous intrigue, comment les protagonistes vont-ils gérer cette situation, que va-t-il se passer quand ce secret sera dévoilé au grand jour, etc. Car toute l'intrigue, tous les rebondissements, sont basés sur ce secret, ce malentendu, ce quiproquo, qui prend des proportions considérables, qui devient un énorme non-dit, un énorme mensonge que j'ai eu du mal à accepter, je me suis demandée comment il était possible de faireça, de en arriver là, et cela a créé une certaine distance entre moi et le récit mais aussi vis-à-vis des personnages, qui s'est heureusement assez rapidement estompée et je me suis quand même prise d'affection pour les personnages et leur différentes émotions.
     Dans la première partie du roman, le lecteur assiste à la naissance de un amour, touchant, magnifique, explosif qui prend aux tripes car il est merveilleux de s'attacher à quelqu'un comme le font les personnages, de ressentir ces émotions, superbement décrites par l'auteur. C'est vraiment quelque chose de magique et tout le monde peut comprendre et ressentir ça, ce qui fait de cette première partie du roman quelque chose de bouleversant émotionnelle ment parlant, quelque chose de très positif. Seulement, serait-ce le calme avant la tempête? Car ce secret ne pourra pas être gardé très longtemps et alors, qui sait ce qu'il va se produire...
     Le lecteur assiste à des scènes pleines d'amour et de complicité totalement irrésistibles, fondantes et capables de faire craquer n'importe quel lecteur, décrites avec brio par une auteur à la plume efficace, addictive et entraînante. L'écriture de Cat Clarke est indéniablement très bonne, directe, franche et sans chichis, elle frappe directement au bon endroit et utilise les mots parfaits pour toucher le lecteur et rendre ses personnages très humains et touchants.
     Alex est un personnage attachant, pour lequel on ressent beaucoup d'empathie (après la première phase de "flottement" passée pour ma part) un personnage qui se sent isolé et triste, un personnage que l'on comprend (un peu), et qu'il est impossible de blâmer, mais bien que je me sois attachée à ce personnage, j'ai tout de même ressentie une certaine distance vis-à-vis de lui car j'ai eu énormément de mal à accepter sa décision et les conséquences qu'elle a entraînée. Kate est un personnage doux, tendre et sensible, qui prend rapidement une place considérable dans la vie d'Alex et auquel on s'attache donc rapidement. On s'attache aussi au couple qu'ils forment, tardivement pour ma part, mais il fut néanmoins vite plaisant de suivre l'évolution de leur relation, de leurs sentiments mutuels, et surtout ceux d'Alex dans la première partie.
     Dans la seconde partie du roman, on apprend à mieux connaître Kate, et j'avoue avoir eu du mal à la comprendre, ce n'est pas quelqu'un de mauvais mais elle prend de mauvaises décisions dont il est ensuite très compliqué de se défaire. Il a suffit d'une parole malheureuse pour que tout bascule, et pourtant, j'ai quand même apprécié son personnage, aimant, doux et profondément humain par ses mauvais choix et avec un caractère unique. Comme tous les personnages de Cat Clarke, Alex et Kate sont très humains et pourrait être des personnes réelles, c'est un bel aspect de l'écriture et des romans de l'auteur.
     L'action s'accélère un peu dans la seconde partie du roman, narrée du point de vue de Kate. Cependant, elle reste encore trop superficielle et je déplore ce manque  d'action "réelle" et plus soutenue, qui aurait donné plus vie au roman. Cette partie est plus sombre, les secrets, mensonges et trahisons se multiplient et pèsent lourd sur la conscience des personnages. Malgré la proximité du dénouement, qui approche à grands pas, j'ai ressenti beaucoup moins d'émotions dans la deuxième partie du roman et vers la fin, j'ai trouvé que le récit s'essoufflait un peu.
     La fin est très touchante et émouvante, chargée d'émotions mais qui m'a néanmoins un peu déçue par sa prévisibilité et sa rapidité. Les événements prennent une nouvelle tournure trop rapidement, le dénouement devient évident et ne m'a pas transportée.
    Un roman où l'amour et les sentiments s'entrechoquent, mais pas seulement, car c'est aussi l'histoire d'un mensonge, de un nœud de mensonges, impossible à défaire, et dont les conséquences enflent au fil des pages jusqu'à devenir cauchemardesques pour les personnages, qui voient leurs vies étalées au grand jour et au bord du précipice.
Les +: l'écriture de Cat Clarke, la facilité et rapidité de la lecture, les émotions ressenties dans la première partie 
Les -: difficultés à me plonger dans le récit, à m'identifier aux personnages au début du roman, la fin, moins d'émotions dans la seconde partie, manque d'action, quelques longueurs
     Un roman en demi-teinte donc, qui m'a déçue par certains aspects et conquise par d'autres; j'ai parfois eu du mal à m'attacher au récit en lui-même mais j'ai quand même été touchée et intriguée par cette histoire; j'ai parfois eu du mal à comprendre les personnages mais je me suis attachée à eux; j'ai eu énormément de mal à me plonger dans le récit et dans l'intrigue mais je voulais toujours en savoir plus et connaître le fin mot de l'histoire.... Je ressors donc mitigée de ce roman.

À paraître en français le 12 juin chez Robert Laffont dans la collection R.

Commentaires

  1. J'ai hâte de le lire ;)
    Je n'ai que survolé ta chronique car je ne veux pas me spoiler, mais je suis triste que tu ne sois que mitigée. J'espère l'aimer plus que toi !

    RépondreSupprimer
  2. Bon, j'ai adoré Cruelles, j'ai été hyper déçue par Confusion... Il me reste encore Revanche =)
    J'espère avoir l'occasion de découvrir celui-ci et, si oui, d'apprécier !
    En tout cas, merci pour la chronique !

    RépondreSupprimer
  3. Il va vraiment falloir que je lise un Cat Clarke x)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Merci de votre visite :) si je ne réponds pas à tous les commentaires, je les lis tous, alors merci :) et à bientôt :)

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique La dernière étoile, tome 3 de La 5ème Vague de Rick Yancey

Robert Laffont collection R 418 pages 17€90
Résumé: À L'AUBE DE LA 5e VAGUE...
Ils sont parmi nous. Ils sont dans leur vaisseau. Ils sont nulle part. Ils veulent la Terre. Ils veulent qu'elle nous revienne. Ils sont venus nous exterminer. Ils sont venus nous sauver...
Cassie a été trahie. Ringer aussi. Et Zombie. Et Nugget. Et les 7,5 milliards d'humains qui peuplaient notre planète. Trahis par les Autres, et maintenant par eux-mêmes. En ces derniers jours, les rares survivants sur Terre se retrouvent confrontés au dilemme ultime: sauver leur peau... ou sauver ce qui les rend humains.
Mon avis: (Attention, La dernière étoile est le troisième et ultime tome de la trilogie La 5ème Vague. Si vous souhaitez éviter tout spoiler concernant les tomes précédents, je vous conseille de lire ma chronique du premier tome La 5ème vague ou ma chronique du deuxième tome La mer infinie.)
18,5/20 Presque un coup de coeur
     La stratégie d'attaque des Autres, pensée depuis de très nombreuse…

Chronique À la vie, à la mort - Twilight réinventé de Stephenie Meyer

Hachette collection Black Moon 792 pages (429 pour À la vie, à la mort / 363 pour l'édition originale de Twilight) 20€99
Résumé: Lorsque Beau Swan emménage dans l'insignifiante bourgade de Fork et rencontre la mystérieuse Edythe Cullen, sa vie prend un tournant tout aussi excitant que terrifiant. Avec sa peau de marbre, ses yeux dorés, sa voix envoûtante et ses dons surnaturels, Edythe est à la fois irrésistible et énigmatique.
Ce que Beau ne sait pas encore, c'est que plus il se rapproche d'elle, plus lui et son entourage sont en danger. Et il se peut qu'il soit trop tard pour faire demi-tour...
Mon avis:
13,5/20

     Beaufort Swan a décidé de retourner habiter chez son père, bien que celui-ci habite dans une petite ville humide du fin fond des États-Unis. C'est donc à Forks qu'il est catapulté, dans une ville si petite que chacun semble y connaitre les secrets de tous les autres habitants. Mais une famille semble cacher encore bien des mystères et fascine …

Chronique Journal d'un vampire tome 11 de L.J.Smith

Hachette Black Moon 306 pages 16€50
Résumé: (Attention le résumé contient des spoilers si vous n'avez pas lu les tomes précédents)
Elena est sur le point de mourir. En vengeant son frère Stefan, Damon a rompu son pacte avec les Sentinelles, qui mettait la vie d'Elena en jeu. Au lieu de la condamner, les Sentinelles lui proposent une seconde chance : revenir au lycée, avant sa rencontre avec les frères Salvatore et la longue suite de mort et de destruction qu'elle a engendrée. Pour sauver sa vie, Elena doit prouver qu'ils peuvent tous trois mener leur propre existence sans provoquer, cette fois, la mort d'un seul être humain. Mais le Damon de cette époque est imprévisible, cruel et dangereux. L'unique solution qui s'offre à Elena, si elle veut épargner des vies, et la sienne en premier lieu, est de renoncer aux Salvatore. Définitivement.

Mon avis:
17/20
     Et voilà, c'est le dernier tome des aventures d'Elena, Damon, Stefan et tous les autres. La fin d…