Accéder au contenu principal

Chronique Le 5e règne de Maxime Chattam

Pocket
528 pages
7€70

Résumé:
Ils auraient dû se méfier. Respecter le couvre-feu instauré depuis le meurtre du jeune Tommy Harper, retrouvé étranglé près de la voie ferrée. Reposer ce vieux grimoire poussiéreux tant qu'il était encore temps. Et surtout... ne pas en tourner les pages.À présent, Sean le rêveur et sa bande vont devoir affronter le Mal absolu : à Edgecombe, petite ville tranquille de Nouvelle-Angleterre, les éléments se déchaînent, de nouveaux adolescents disparaissent et de mystérieux hommes au charisme effrayant font leur apparition... Et si ce livre maudit détenait la clé du plus effroyable mystère de l'humanité ?
Cet ouvrage a reçu le prix du roman fantastique du festival de Gérardmer. 


Mon avis:
16,5/20

     Edgecombe, petite ville tranquille de Nouvelle-Angleterre... Où l'on apprend qu'un crime fut commis dix jours avant les événements du début du roman. Nous faisons la connaissance d'une bande de jeunes, pour qui les deux caïds qui leur en font voir de toutes les couleurs vont bientôt leur paraître presque inoffensifs à côté des événements qu'ils vont vivre. Des jeunes qui se retrouvent bien vite mêlés à cette sordide affaire de meurtre par le biais d'un mystérieux Livre. Et si la folie allait au delà de tout ce que vous pouvez imaginer?

     Ce roman est une superbe histoire mêlant habilement fantastique et thriller, le tout d'une main de maître par un auteur qui maitrise une écriture très descriptive, visuelle et faisant très bien passer les émotions. Le récit est gérer à la perfection, l'auteur sait parfaitement bien où placer des phrases percutantes aux moments propices pour faire chavirer le lecteur et rendre accro au récit. Cette écriture fut un bonheur à livre pour moi et en même temps elle a déclencher un point négatif dans ma lecture: je n'ai réussi que très tardivement à m'attacher aux personnages, ce n'est pas pour autant pour que j'ai pas ressenti d'empathie pour eux mais je ne me suis pas identifiée à eux et le récit à la troisième personne y est aussi certainement pour quelque chose. Néanmoins j'ai passé un très agréable moment de lecture.

     Le récit est divisé en trois parties au cours desquelles l'angoisse monte crescendo et les événements deviennent de plus en plus terrifiants. Dès le début du roman, la tension et l'angoisse montent très rapidement, l'intrigue se met en place très rapidement et les questions font très vite surface. Le tout grâce à un roman au rythme très soutenu et à des événements tous plus perturbants, angoissants, terrifiants, les uns que les autres qui paralysent par la peur cette petite ville et ont parfois fait monter une boule d'angoisse dans ma gorge. Vous vouliez un meurtrier fou et terriblement dangereux? Vous allez être servis. L'Ogre de la côte Est prend beaucoup de plaisir à faire et voir souffrir ses victimes.
Ces meurtres sont vraiment atroces et l'auteur a eu la bonne idée d'utiliser de très multiples points de vues dans ce roman, résultat, nous suivons parallèlement nos jeunes plutôt déboussolés, un meurtrier sanguinaire et des forces de police dépassées, j'ai vraiment adoré que l'auteur ait fait ce choix car il nous permet d'être au courant de beaucoup de choses et en même temps de nous poser énormément de questions.
De plus, l'enquête de police est vraiment très intrigante et terrifiante, teintée de magie et jalonnée de meurtres atroces.

"La Magie existe, shérif, tout n'est qu'une question de perception."

     Les différentes histoires personnelles ainsi que celles des différents lieux d'écrits sont bien intégrées dans le récit et permettent de faire alterner les phases d'action et de temps morts. Ceux-ci permettent aussi de découvrir plus en profondeur les personnages du roman. Les adolescents, Sean, Lewis, Zach, Meredith, Eveana, Gregor et Tom sont des personnages attendrissants par leur jeune âge et leur témérité, leur foi en la vie à toute épreuve et leur amitié est très belle, j'ai beaucoup aimé suivre leur péripéties ainsi que leur entrée fracassante dans le monde adulte. Leur évolution au cours du roman est bien marquée, ils gagnent beaucoup en maturité. Cependant je ne me suis pas réellement attachée à eux, sauf peut être à la toute fin et cela a enlevé un petit quelque chose à ma lecture. Les différents enquêteurs et policiers en charge de l'affaire sur L'ogre de la Côte Est sont intéressants mais j'ai ressenti le même problème qu'avec les adolescents.

     Au cours des deuxième et troisième parties, l'angoisse se fait encore plus présente, les dangers se font toujours plus nombreux et le nombre de morts augmente. Toute l'intrigue est entourée d'énormément de mystère et de questions et je me suis demandée jusqu'à la toute fin comment tout cela allait-il finir car l'intrigue est vraiment très dense. L'auteur s'amuse avec nos nerfs et alterne habilement les points de vues aux moments cruciaux pour faire stresser le lecteur et je dois avouer qu'il a atteint son but avec brio en ce qui me concerne. L'action ne s'arrête presque jamais et possède un rythme ahurissant, tout en laissant la place nécessaire aux révélations aux bons moments. Et quelles révélations! Elle sont toutes plus ahurissantes les unes que les autres. Les rebondissements et retournements de situation se succèdent et tout semble jouer contre nos personnages principaux et c'est la fin...

     Une fin à l'action digne de tout le roman, mais aussi bourrée d'émotions, de rebondissements et surtout de révélations qui m'ont laissée bouche bée. Cette fin permet de répondre à toutes nos questions. Cependant, je l'ai trouvée un peu trop rapide, trop facile à mon goût par rapport au reste du roman. Malgré tout, je ressors globalement satisfaite de ce roman malgré quelques petits points négatifs. 

Les + : l'intrigue, l'action à couper le souffle, le mélange fantastique/thriller, l'écriture
Les - : je ne me suis pas attachée aux personnages, un fin trop facile et rapide

     Un bon thriller qui permet de passer un agréable moment de lecture teinté de magie, le tout accompagné d'une belle écriture, de belles descriptions et d'énormément d'actions, un livre à lire malgré quelques petits points noirs.


Commentaires

  1. Le premier roman de Maxime Chattam, et une vraie réussite ! J'ai beaucoup aimé :) !

    RépondreSupprimer
  2. Mon premier Chattam que j'avais plutôt apprécié mais la trilogie du mal reste pour moi le must de cet auteur. En tout cas j'ai trouver ta chronique excellente :)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Merci de votre visite :) si je ne réponds pas à tous les commentaires, je les lis tous, alors merci :) et à bientôt :)

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique La dernière étoile, tome 3 de La 5ème Vague de Rick Yancey

Robert Laffont collection R 418 pages 17€90
Résumé: À L'AUBE DE LA 5e VAGUE...
Ils sont parmi nous. Ils sont dans leur vaisseau. Ils sont nulle part. Ils veulent la Terre. Ils veulent qu'elle nous revienne. Ils sont venus nous exterminer. Ils sont venus nous sauver...
Cassie a été trahie. Ringer aussi. Et Zombie. Et Nugget. Et les 7,5 milliards d'humains qui peuplaient notre planète. Trahis par les Autres, et maintenant par eux-mêmes. En ces derniers jours, les rares survivants sur Terre se retrouvent confrontés au dilemme ultime: sauver leur peau... ou sauver ce qui les rend humains.
Mon avis: (Attention, La dernière étoile est le troisième et ultime tome de la trilogie La 5ème Vague. Si vous souhaitez éviter tout spoiler concernant les tomes précédents, je vous conseille de lire ma chronique du premier tome La 5ème vague ou ma chronique du deuxième tome La mer infinie.)
18,5/20 Presque un coup de coeur
     La stratégie d'attaque des Autres, pensée depuis de très nombreuse…

Chronique À la vie, à la mort - Twilight réinventé de Stephenie Meyer

Hachette collection Black Moon 792 pages (429 pour À la vie, à la mort / 363 pour l'édition originale de Twilight) 20€99
Résumé: Lorsque Beau Swan emménage dans l'insignifiante bourgade de Fork et rencontre la mystérieuse Edythe Cullen, sa vie prend un tournant tout aussi excitant que terrifiant. Avec sa peau de marbre, ses yeux dorés, sa voix envoûtante et ses dons surnaturels, Edythe est à la fois irrésistible et énigmatique.
Ce que Beau ne sait pas encore, c'est que plus il se rapproche d'elle, plus lui et son entourage sont en danger. Et il se peut qu'il soit trop tard pour faire demi-tour...
Mon avis:
13,5/20

     Beaufort Swan a décidé de retourner habiter chez son père, bien que celui-ci habite dans une petite ville humide du fin fond des États-Unis. C'est donc à Forks qu'il est catapulté, dans une ville si petite que chacun semble y connaitre les secrets de tous les autres habitants. Mais une famille semble cacher encore bien des mystères et fascine …

Chronique Journal d'un vampire tome 11 de L.J.Smith

Hachette Black Moon 306 pages 16€50
Résumé: (Attention le résumé contient des spoilers si vous n'avez pas lu les tomes précédents)
Elena est sur le point de mourir. En vengeant son frère Stefan, Damon a rompu son pacte avec les Sentinelles, qui mettait la vie d'Elena en jeu. Au lieu de la condamner, les Sentinelles lui proposent une seconde chance : revenir au lycée, avant sa rencontre avec les frères Salvatore et la longue suite de mort et de destruction qu'elle a engendrée. Pour sauver sa vie, Elena doit prouver qu'ils peuvent tous trois mener leur propre existence sans provoquer, cette fois, la mort d'un seul être humain. Mais le Damon de cette époque est imprévisible, cruel et dangereux. L'unique solution qui s'offre à Elena, si elle veut épargner des vies, et la sienne en premier lieu, est de renoncer aux Salvatore. Définitivement.

Mon avis:
17/20
     Et voilà, c'est le dernier tome des aventures d'Elena, Damon, Stefan et tous les autres. La fin d…