Accéder au contenu principal

Chronique Kaleb tome 1 de Myra Eljundir

Robert Laffont collection R
456 pages
18€00

Résumé:
A 19 ans, Kaleb Helgusson se découvre empathe :
il se connecte à vos émotions pour vous manipuler.
Il vous connaît mieux que vous-mêmes.
Et cela le rend irrésistible.
Terriblement dangereux.
Parce qu'on ne peut s'empêcher de l'aimer.
A la folie. A la mort.

Sachez que ce qu'il vous fera, il n'en sera pas désolé.
Ce don qu'il tient d'une lignée islandaise millénaire le grise.
Même traqué comme une bête, il en veut toujours plus.
Jusqu'au jour où sa propre puissance le dépasse
et où tout bascule...
Mais que peut-on contre le volcan
qui vient de se réveiller ?

Déconseillé aux âmes sensibles et aux moins de 15 ans

Mon avis:
   
18/20

     Dès le début du roman, nous faisons connaissance avec Kaleb, un jeune homme de 19 ans, dont la mère est morte en couches et qui vit avec son père, en déménageant régulièrement. On le rencontre à son réveil après une énième bagarre: le ton du roman est donné d'emblée. L'univers se met rapidement en place et on apprend que les déménagements ne sont pas dus au hasard mais doivent garantir leur sécurité à lui et son père. Les consignes sont claires: déménager tous les 2 ans et ne jamais revenir en France, où les parents de Kaleb se sont rencontrés. Très rapidement, Kaleb qu'il se passe quelque chose de surnaturel, qu'il possède un don et que celui ci est très convoité...Kaleb est désormais en danger. Il va donc chercher à se renseigner sur la nature de son don et à l'apprivoiser, mais tout ne va pas se passer comme prévu...

     En un mot, WAHOU....ce livre c'est une petite bombe, c'est un concentré d'émotions toutes plus contradictoires les unes que les autres, d'action, de remises en questions, de révélations et de rebondissements, c'est magnifique, j'ai adoré ce roman que j'ai dévoré très rapidement et qui fut une très belle découverte pour moi.

     Tout d'abord, le premier point très positif et non négligeable, c'est l'écriture de l'auteure. Dès les premières pages, elle nous emmène avec elle dans ce monde, cet univers extrêmement riche et construit d'une main de maître. La plume de l'auteur est totalement addictive et incontestablement très agréable. D'une fluidité admirable et très naturelle, elle semble donner vie aux mots qui, de fait, semblent couler tout seuls sur la page. Elle sait comment donner une réalité presque palpable à l'action et aux sentiments des personnages, à son univers... Cet univers, magnifique, qui colle si parfaitement à ce roman alliant avec énergie et émotions, une chasse à l'homme haletante proche du thriller et des découvertes étonnantes relevant du fanstatique, cet univers qui m'a comblée du début à la fin et qui m'a fait oublié la réalité. L'auteur a vraiment une imagination débordante et déconcertante, elle a su allier à cet univers si particulier des faits historiques parfaitement bien utilisés au service de l'histoire et c'est totalement crédible, chapeau!

     La mise en place est très rapide et nous plongeons donc très vite dans l'action accompagnant un Kaleb plus qu'intriguant. Nous faisons rapidement connaissance avec les EDV, les Enfants Du Volcan, et il devient vite impossible de lâcher ce roman tant l'écriture, l'histoire, l'action sont prenantes et attisent à merveille la curiosité. Chaque phrase lâchée nous intrigue, chaque petite avancée dans le roman nous ouvre tellement de portes aux possibilités multiples et variées, qu'il est impossible de ne pas être époustouflée devant cette histoire.

     Kaleb, est un personnage vraiment épatant, il est impossible de rester stoïque face à lui, soit on l'aime soit pas du tout. Et je l'ai adoré, c'est un personnage séduisant et qui le sait et n'hésite pas à en jouer. Mais c'est avant tout un jeune homme perdu face à ce don qu'il peine à contrôler, un peu dépassé par les événements, j'ai ressenti beaucoup d'empathie pour lui, j'ai eu peur pour lui mais aussi peur de se qu'il pourrait faire, peur qu'il bascule à chaque instant, qu'il croise la mauvaise personne et que tout espoir soit perdu. C'est un personnage au caractère très complexe que j'ai adoré suivre et auquel je me suit beaucoup attachée, avec une fragilité mais aussi parfois une dureté et une violence assez déconcertantes parfois mais qui malgré ça m'a beaucoup touchée; avec un père débordé et parfois trop absent, qui a néanmoins su prendre son rôle de père à cœur, malgré tout ce qu'il a pu faire pour que son fils ne manque de rien sa dernière apparition dans le roman m'a beaucoup déçue.

     Kaleb doit donc apprendre à se débrouiller seul et à maîtriser au mieux ce don. Il se renseigne donc sur Internet et aura pour interlocuteurs, deux personnalités très différentes et intriguantes: Vulcan et Survivor, qui vont nous en apprendre beaucoup sur les EDV et rendre l'histoire encore plus addictive. Les découvertes concernant le don de Kaleb sont plus complètes et on comprend mieux tout ce que cela implique pour Kaleb mais aussi concernant l'univers de l'auteur. Le rythme est effréné et enfle au fil des pages. Nous découvrons ce que risque Kaleb si le réseau SENTINEL met la main sur lui et on a peur pour lui car la menace est réelle et toute proche de Kaleb.

     L'utilisation de faits historiques et leur intégration dans le roman est très bien amenée par l'auteur, et c'est vraiment une très bonne idée de la part de l'auteur, j'ai adoré tous ces flash backs très intéressants et instructifs. L'histoire des jumeaux David et Mary Ann Armstrong dans les années 1600  permet à l'auteur de nous livrer des indices concernant l'intrigue mais aussi de nous faire comprendre l'étendue du réseau SENTINEL, le point de départ de toute cette folie et les risques courus par Kaleb. Et ça fait froid dans le dos, une telle dureté et une telle cruauté envers d'autres êtres humains. Dans cet univers, la moindre faiblesse est exploitée par vos ennemis pour vous détruire, de l'intérieur et de l'extérieur, rien n'est laissé au hasard.

     Certains personnages m'ont fait tellement froid dans le dos que je ne voudrais jamais ne serait ce que les croiser dans la rue, d'une cruauté sans égal, froids et durs, incapable d'amour ou détruits par celui ci, ils font régner la peur. Les personnages ont tous une psychologie très poussée et complexe, très intéressante et positive, qui permet au roman et à son intrigue de happer le lecteur. Kaleb fait face à un ennemi sadique, fou et dangereux et on finit par douter des motivations de chacun, on ressent beaucoup d'émotions contradictoires vis à vis des personnages, qui nous réservent sûrement encore beaucoup de surprises dans les tomes suivants.

     Le récit est jalonné de révélations étonnantes, de rebondissements parfois prévisibles mais toujours amenés au moment parfait pour attiser la curiosité du lecteur et le rendre totalement accro au roman, ce fut mon cas et j'ai adoré me plonger dans cette histoire totalement intrigante, un mélange détonant de thriller, young adult et fantastique, géré à la perfection par une auteure que je ne peut que vous conseiller de découvrir le plus vite possible si ce n'est pas déjà fait.

     La fin est époustouflante, magistrale. Dommage que j'en ai découvert une petite partie trop tôt mais tout le reste m'a littéralement scotchée. Il est indéniable que la fin est parfaite pour donner envie au lecteur de très vite découvrir la suite afin d'obtenir une réponse aux multiples questions qui restent encore en suspend.

Les +: l'écriture, Kaleb, le mélange des genres, l'univers très recherché, les multiples rebondissements et révélations....
Les -: ///

     Un excellent livre que je vous conseille si la violence ne vous dérange pas. Une chasse à l'homme de grande ampleur ultra addictive et intrigante, aux personnages extrêmement complexes et aux    intentions plus ou moins nobles. Le tout à mi chemin entre le thriller, le young adult et le fantastique, ce livre contient tous les éléments parfaits pour un cocktail explosif qui rend accro. 
Laissez-vous plonger dans l'histoire des Enfants Du Volcan....


Un grand merci à ma copinaute Merry <3 sans qui je n'aurai peut être pas oser lire ce roman, merci :)


Commentaires

  1. Merry nous en fait lire des livres ^^!!

    RépondreSupprimer
  2. Je suis bien contente qu'il t'aie autant plu! :)

    RépondreSupprimer
  3. Honte à moi, je ne l'ai pas encore lu mais ton avis me conforte dans l'idée qu'il faut que je le lise !

    RépondreSupprimer
  4. Il faut absolument que je lise cette saga !! =)

    RépondreSupprimer
  5. Un premier tome que j'ai beaucoup aimé ^^

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Merci de votre visite :) si je ne réponds pas à tous les commentaires, je les lis tous, alors merci :) et à bientôt :)

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique La dernière étoile, tome 3 de La 5ème Vague de Rick Yancey

Robert Laffont collection R 418 pages 17€90
Résumé: À L'AUBE DE LA 5e VAGUE...
Ils sont parmi nous. Ils sont dans leur vaisseau. Ils sont nulle part. Ils veulent la Terre. Ils veulent qu'elle nous revienne. Ils sont venus nous exterminer. Ils sont venus nous sauver...
Cassie a été trahie. Ringer aussi. Et Zombie. Et Nugget. Et les 7,5 milliards d'humains qui peuplaient notre planète. Trahis par les Autres, et maintenant par eux-mêmes. En ces derniers jours, les rares survivants sur Terre se retrouvent confrontés au dilemme ultime: sauver leur peau... ou sauver ce qui les rend humains.
Mon avis: (Attention, La dernière étoile est le troisième et ultime tome de la trilogie La 5ème Vague. Si vous souhaitez éviter tout spoiler concernant les tomes précédents, je vous conseille de lire ma chronique du premier tome La 5ème vague ou ma chronique du deuxième tome La mer infinie.)
18,5/20 Presque un coup de coeur
     La stratégie d'attaque des Autres, pensée depuis de très nombreuse…

Chronique À la vie, à la mort - Twilight réinventé de Stephenie Meyer

Hachette collection Black Moon 792 pages (429 pour À la vie, à la mort / 363 pour l'édition originale de Twilight) 20€99
Résumé: Lorsque Beau Swan emménage dans l'insignifiante bourgade de Fork et rencontre la mystérieuse Edythe Cullen, sa vie prend un tournant tout aussi excitant que terrifiant. Avec sa peau de marbre, ses yeux dorés, sa voix envoûtante et ses dons surnaturels, Edythe est à la fois irrésistible et énigmatique.
Ce que Beau ne sait pas encore, c'est que plus il se rapproche d'elle, plus lui et son entourage sont en danger. Et il se peut qu'il soit trop tard pour faire demi-tour...
Mon avis:
13,5/20

     Beaufort Swan a décidé de retourner habiter chez son père, bien que celui-ci habite dans une petite ville humide du fin fond des États-Unis. C'est donc à Forks qu'il est catapulté, dans une ville si petite que chacun semble y connaitre les secrets de tous les autres habitants. Mais une famille semble cacher encore bien des mystères et fascine …

Chronique Journal d'un vampire tome 11 de L.J.Smith

Hachette Black Moon 306 pages 16€50
Résumé: (Attention le résumé contient des spoilers si vous n'avez pas lu les tomes précédents)
Elena est sur le point de mourir. En vengeant son frère Stefan, Damon a rompu son pacte avec les Sentinelles, qui mettait la vie d'Elena en jeu. Au lieu de la condamner, les Sentinelles lui proposent une seconde chance : revenir au lycée, avant sa rencontre avec les frères Salvatore et la longue suite de mort et de destruction qu'elle a engendrée. Pour sauver sa vie, Elena doit prouver qu'ils peuvent tous trois mener leur propre existence sans provoquer, cette fois, la mort d'un seul être humain. Mais le Damon de cette époque est imprévisible, cruel et dangereux. L'unique solution qui s'offre à Elena, si elle veut épargner des vies, et la sienne en premier lieu, est de renoncer aux Salvatore. Définitivement.

Mon avis:
17/20
     Et voilà, c'est le dernier tome des aventures d'Elena, Damon, Stefan et tous les autres. La fin d…