Accéder au contenu principal

Chronique Belle Époque de Elizabeth Ross

Robert Laffont collection R
432 pages
17€90

Résumé: Lorsque Maude Pichon s'enfuit de sa Bretagne natale pour échapper à un mariage dont elle ne veut pas, elle monte à Paris, ville-lumière en ébullition à la veille de l'exposition universelle de 1889. Hélas, ses illusions romantiques s'y évanouissent aussi rapidement que ses maigres économies. Elle est désespérément à la recherche d'un emploi quand elle tombe sur une petite annonce inhabituelle : "On demande de jeunes filles laides pour faire un ouvrage facile". 
L'Agence Durandeau propose en effet à ses clients un service unique en son genre : le repoussoir. Son slogan ? "Louez un faire-valoir, vous en deviendrez d'emblée plus attirante". Etranglée par la misère, Maude postule... Monsieur Durandeau a déjà amassé une petite fortune grâce à sa riche clientèle, et quand la Comtesse Dubern vient chercher une compagne pour Isabelle, sa fille aux idées bien arrêtées, Maude est immédiatement choisie comme faire-valoir idéal.
Mais Isabelle ne sait pas que sa nouvelle "amie" n'est en fait que de location, et l'existence de Maude au sein de l'aristocratie repose entièrement sur sa capacité à garder ce lourd secret. Pourtant, plus elle en apprend sur Isabelle, et plus sa loyauté envers la Comtesse est mise à l'épreuve. Et plus la tromperie dure dans le temps, plus Maude aura à perdre...


Mon avis:

      Je pense que le résumé est parfait, il en dit juste assez pour nous mettre l'eau à la bouche sans pour autant nous dévoiler d'éléments clés de l'intrigue. Nous suivons donc Maude Pichon tout juste arrivée à Paris, à la recherche d'un emploi lui permettant de subvenir à ses besoins. C'est alors qu'elle arrive à l'Agence Durandeau, cependant, elle n'était pas préparée à être traitée avec le dédain et le mépris que leur adresse Durandeau. Pour lui, elles ne sont que des filles laides, rejetées de la société, qui devraient le remercier de leur fournir un travail aussi grandiose. Grâce à lui, elles peuvent accéder aux cercles très fermés de l'aristocratie et participer aux bals les plus magnifiques en compagnie du gratin de la société. Mais elles sont traitées comme des moins que rien, sous prétexte qu'elles n'ont qu'une beauté quelconque. 
     Durandeau et beaucoup d'autres personnages de la haute société, telle que la Comtesse Dubern, m'ont exaspéré avec leurs airs supérieurs et leur fausse gentillesse à l'égard de Maude. Certains ne prennent même pas la peine de masquer leur mépris ou leur dégoût. Tout cela a contribué à me permettre de ressentir beaucoup d'empathie pour Maude, jeune fille pleine de rêves magnifiques, obligée d'accepter ce travail pour ne pas se retrouver à la rue. C'est une rêveuse, nous voyons Paris et les soirées mondaines à travers ses yeux, et j'ai beaucoup apprécié me plonger dans le Paris de l'Exposition Universelle, avec la Tour Eiffel en construction, et assister avec elle aux bals somptueux organisés dans des salles magnifiques. Son amitié avec Marie-Josée, Paul et Isabelle sont sincères et réchauffent le cœur, elles prouvent qu'il reste un peu d'humanité dans ce monde ou tout n'est qu'apparences. Isabelle est un personnage très intéressant, elle est en décalage avec le monde dans lequel elle évolue, elle a les pieds sur terre, et s'intéresse réellement à Maude pour ce qu'elle est et non pour son apparence. Beaucoup de points communs les rapprochent et, en même temps, elle se complètent, là où Maude est conquise par le Paris mondain, Isabelle voit clair dans ces fausses amitiés intéressées et ces mariages arrangés. J'ai adoré suivre ces deux personnages que tout opposé mais qu'une amitié sincère va finir par lier. 
     Si j'ai ai dévoré ce roman en une journée c'est bien sûr grâce à son histoire prenante mais aussi grâce à la plume très fluide d'Elizabeth Ross. Les phrases sont courtes et légères, malgré l'époque à laquelle se déroule l'histoire il n'y a aucune difficulté dans l'écriture, aucune phrases lourdes et incompréhensible qui auraient étés un piège pour ce roman. C'est une très bonne lecture pour se détendre et se laisser absorber dans cette histoire magnifique. 

     Un roman simple, qui nous permet de découvrir un autre Paris dominé par l'apparence physique, avec une galerie de personnages hauts en couleurs, pour lesquels on se prend rapidement d'affection. Un bon roman que je vous recommande si vous voulez passer un moment de détente agréable. 






Commentaires

  1. 2 points?! non mais sérieux? loool je pense le lire plus tot que prévu. surtout que tout comme toi, joh, merry, ont aimé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et oui deux points :D oui lis le il est vraiment bien et très rapide à lire, frais et léger :)

      Supprimer
  2. Une très belle histoire, j'ai adoré :-)

    RépondreSupprimer
  3. L'histoire à l'air très belle et ton avis donne envie de découvrir ce roman :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est gentil merci ça me touche beaucoup :) j'espère qu'il te plaira si tu le lis :)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Merci de votre visite :) si je ne réponds pas à tous les commentaires, je les lis tous, alors merci :) et à bientôt :)

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique La dernière étoile, tome 3 de La 5ème Vague de Rick Yancey

Robert Laffont collection R 418 pages 17€90
Résumé: À L'AUBE DE LA 5e VAGUE...
Ils sont parmi nous. Ils sont dans leur vaisseau. Ils sont nulle part. Ils veulent la Terre. Ils veulent qu'elle nous revienne. Ils sont venus nous exterminer. Ils sont venus nous sauver...
Cassie a été trahie. Ringer aussi. Et Zombie. Et Nugget. Et les 7,5 milliards d'humains qui peuplaient notre planète. Trahis par les Autres, et maintenant par eux-mêmes. En ces derniers jours, les rares survivants sur Terre se retrouvent confrontés au dilemme ultime: sauver leur peau... ou sauver ce qui les rend humains.
Mon avis: (Attention, La dernière étoile est le troisième et ultime tome de la trilogie La 5ème Vague. Si vous souhaitez éviter tout spoiler concernant les tomes précédents, je vous conseille de lire ma chronique du premier tome La 5ème vague ou ma chronique du deuxième tome La mer infinie.)
18,5/20 Presque un coup de coeur
     La stratégie d'attaque des Autres, pensée depuis de très nombreuse…

Chronique À la vie, à la mort - Twilight réinventé de Stephenie Meyer

Hachette collection Black Moon 792 pages (429 pour À la vie, à la mort / 363 pour l'édition originale de Twilight) 20€99
Résumé: Lorsque Beau Swan emménage dans l'insignifiante bourgade de Fork et rencontre la mystérieuse Edythe Cullen, sa vie prend un tournant tout aussi excitant que terrifiant. Avec sa peau de marbre, ses yeux dorés, sa voix envoûtante et ses dons surnaturels, Edythe est à la fois irrésistible et énigmatique.
Ce que Beau ne sait pas encore, c'est que plus il se rapproche d'elle, plus lui et son entourage sont en danger. Et il se peut qu'il soit trop tard pour faire demi-tour...
Mon avis:
13,5/20

     Beaufort Swan a décidé de retourner habiter chez son père, bien que celui-ci habite dans une petite ville humide du fin fond des États-Unis. C'est donc à Forks qu'il est catapulté, dans une ville si petite que chacun semble y connaitre les secrets de tous les autres habitants. Mais une famille semble cacher encore bien des mystères et fascine …

Chronique Journal d'un vampire tome 11 de L.J.Smith

Hachette Black Moon 306 pages 16€50
Résumé: (Attention le résumé contient des spoilers si vous n'avez pas lu les tomes précédents)
Elena est sur le point de mourir. En vengeant son frère Stefan, Damon a rompu son pacte avec les Sentinelles, qui mettait la vie d'Elena en jeu. Au lieu de la condamner, les Sentinelles lui proposent une seconde chance : revenir au lycée, avant sa rencontre avec les frères Salvatore et la longue suite de mort et de destruction qu'elle a engendrée. Pour sauver sa vie, Elena doit prouver qu'ils peuvent tous trois mener leur propre existence sans provoquer, cette fois, la mort d'un seul être humain. Mais le Damon de cette époque est imprévisible, cruel et dangereux. L'unique solution qui s'offre à Elena, si elle veut épargner des vies, et la sienne en premier lieu, est de renoncer aux Salvatore. Définitivement.

Mon avis:
17/20
     Et voilà, c'est le dernier tome des aventures d'Elena, Damon, Stefan et tous les autres. La fin d…